Les vertus du gingembreAussi bien dans la diététique que dans la pharmacopée chinoise, les bienfaits du gingembre sont très utilisées. Le gingembre frais (Zingiberis Rhizoma Recens), appelé Sheng Jiang (生姜) en chinois, est de nature tiède et de saveur piquante. Ses actions sont dirigées vers le poumon, la rate et l’estomac.
Il a pour principales propriétés de disperser, de réchauffer le foyer médian, de calmer les nausées et les vomissement, d’arrêter la toux et de transformer les mucosités.

Nous allons voir plus en détails ce que cela signifie en médecine chinoise (ainsi que les contre-indications), en médecine occidentale, la différence avec le gingembre sec, ainsi que les vertus de la peau et du jus de gingembre.

 

 

Pour les personnes intéressées dans la façon d’utiliser le gingembre et sous quelle forme (entier, morceaux, poudre …) cliquez sur le lien ci-avant.

 

 

Les bienfaits du gingembre dans la pharmacopée chinoise

Le gingembre frais a des propriétés, et donc des applications, sensiblement différentes du gingembre sec. C’est pourquoi nous allons voir d’abord les bienfaits du gingembre frais, ensuite celles de la peau du gingembre frais, puis les propriétés du gingembre sec.

 

 

Indications principales

 

1) Fait transpirer et disperse le froid

L’attaque du froid et du vent externes peuvent entrer dans le corps entrainant rhume ou grippe. Le gingembre peut ainsi stopper un début de rhume.

 

2) Réchauffe le foyer médian et calme les vomissements

Le foyer médian fait référence à la rate et l’estomac qui sont en médecine chinoise les 2 organes responsables de la digestion. Lorsqu’il y a un excès de froid dans l’estomac, cela entraine une digestion faible, des douleurs épigastriques, hoquet, renvois et peut amener à des nausées ou des vomissements. Cet excès de froid dans l’estomac est souvent dû à une trop grande consommation d’aliments crus et/ou froids (voire glacés).

Le gingembre frais permet donc de chasser le froid se trouvant dans l’estomac en réchauffant ce dernier et ainsi, obtenir une meilleure digestion, calmant les nausées et/ou les vomissements.

 

3) Réchauffe le poumon, arrête la toux et transforme les mucosités

Comme dit précédemment, les pervers froid et vent peuvent attaquer le corps et entrainer des rhumes. Dans ce cas, le poumon sera attaqué, des toux avec mucosités apparaîtront.

Le gingembre frais permet de réchauffer le poumon et de chasser les mucosités. Il est plus efficace pour les troubles aigües du poumon avec mucosités (par exemple, rhumes engendrant de la toux avec mucosités) que pour les troubles chroniques .

 

4) Réduit la toxicité

Le gingembre frais réduit la toxicité d’autres herbes, par exemple : Fu Zi – Radix  Aconiti  Lateralis Preparata (附子) ou Ban Xia – Rhizoma Pinelliae Ternatae (半夏), mais aussi réduit les risques d’intoxications alimentaires causées par les poissons et les fruits de mer.

 

 

Effets pharmacologiques

 

D’un point de vue plus « médecine occidentale », les bienfaits du gingembre frais sont de :

  • favoriser la sécrétion de suc gastrique et de la salive
  • stimuler le péristaltisme intestinal et la production de bile
  • d’être antiémétique (c’est à dire qui agit contre les vomissements et les nausées)
  • d’être antitussif
  • détoxifier

 

Les contre-indications du gingembre frais

 

Le gingembre étant réchauffant, il est contre indiqué pour les personnes ayant chaleur dans l’estomac, chaleur dans le poumon, en vide de Yin. En résumé, cela veut dire qu’il est contre indiqué pour les personnes présentant des signes de chaleur :

  • inflammation
  • inflammation cutanée
  • teint ou pommettes rouges
  • bouffées de chaleur
  • transpiration fréquente
  • transpiration nocturne
  • soif
  • bouche et gorge sèches
  • yeux rouges
  • urines foncées et peu abondantes
  • selles sèches
  • hémorroïdes
  • furoncles
  • Hépatite

 

 

Les Compatibilités et Incompatibilités

 

En pharmacopée chinoise, lorsque le gingembre frais est combiné avec d’autres herbes cela peut réduire ou améliorer les propriétés de celui-ci.

L’herbe Jiao Mu – Semen Zanthoxyli (川椒) améliore les effets du gingembre, alors qu’ils sont réduits par :

  • Huang Qin – Radix Scutellariae Baicalensis (黄芩)
  • Huang Lian – Rhizoma Coptidis (黃連)
  • Ye Ming Sha -Exrementum Vespetilionis Murini (夜明砂)

 

Il est aussi un antidote lors d’intoxication par des herbes, notamment :

  • Fu Zi – Radix  Aconiti  Lateralis Preparata (附子)
  • Ban Xia – Rhizoma Pinelliae Ternatae (半夏)
  • Tian Nan Xing – Rhizoma Arisaematis (天南星)

 

Dosage du gingembre frais

 

De 3 à 8 g par jour.

Un haut dosage peut être consommé (entre 20 et 30g) lors d’intoxication. Toutefois, un haut dosage peut rendre la bouche sèche, la gorge irritée et même causer des saignements de nez, néphrite et une élévation de la pression artérielle.

Ne pas utiliser de haut dosage chez les personnes souffrant d’hypertension.

 

 

Grossesse

 

Le gingembre frais peut être d’une grande aide pour calmer les nausées des 3 premiers mois. Au delà, il est préférable de ne plus en consommer.

Après l’accouchement, le gingembre peut être utilisé pour éviter d’attraper froid. En effet, l’accouchement ayant fatigué le corps, ce dernier est plus propice à contracter certains troubles. La tradition chinoise accorde une grande importance à l’après accouchement. Durant un mois, les femmes venant juste d’accoucher ferons ce qui est appelé « Yue Zi » (Yuè Zi; 月子).

 

 

Notes

 

  • Grâce à son action contre les nausées, le gingembre frais (le jus seulement peut également être consommé) est utilisé pour le mal des transports. Une recherche effectuée par l’université du Michigan a d’ailleurs confirmée cela.
  • Contrairement à une croyance populaire, le gingembre n’a pas d’effet aphrodisiaque.

 

La peau du gingembre frais

 

Ecorce de gingembreLe peau du gingembre frais, appelée Sheng Jiang Pi (生姜皮) en chinois, a des propriétés différentes. Elle est de nature fraiche et de saveur piquante. Son action est concentrée sur l’harmonisation du foyer médian (estomac et rate).

Elle a une action diurétique et réduit les œdèmes superficiels (ceux juste sous la peau).

Son dosage est entre 3 et 10g par jour en décoction.

 

 

Le gingembre sec

Le gingembre sec, Gan Jiang (干姜) est un « vieux » gingembre qui a été séché au soleil. On peu également faire sécher au four un gingembre frais préalablement coupé en fines lamelles.

Il est de nature chaude et de saveur piquante. Ses actions sont également dirigées vers le poumon, la rate et l’estomac.

 

Indications

Le gingembre séchéLe fait d’être sec et plus vieux, renforce l’action de réchauffement du foyer médian (estomac et rate) et du poumon. Il a une plus grande force pour disperser le froid de la rate ainsi que chasser le froid – humidité présent dans la rate également. Il rééquilibre le Yang lors d’un effondrement du Yang et permet d’améliorer la circulation sanguine.

Il peut être par conséquent utilisé pour la même indication que le gingembre frais, indications numéro 2 (voir plus haut). Au niveau du poumon, le gingembre sec est plus efficace pour la toux chronique. Il permet également de traiter les colites non infectieuses.

Il ne réduit pas les intoxications alimentaires comme le gingembre frais, mais grâce à son action d’élimination du froid – humidité il a une action anti-rhumatismale.

 

Effets pharmacologiques

 

D’un point de vue plus « médecine occidentale », ses effets sont de :

  • favoriser la sécrétion de suc gastrique et de la salive
  • favoriser la motilité intestinale
  • stimuler la production de bile
  • d’être antiémétique (c’est à dire qui agit contre les vomissements et les nausées)
  • calmer les troubles digestifs (nausées, vomissements, borborygmes, diarrhée)
  • traiter la dyspepsie
  • d’être antitussif (pour la toux chroniques)
  • d’être anti-rhumatismal

 

 

Les contre-indications du gingembre sec

Les contre indications du gingembre sec sont les mêmes que pour le gingembre frais (voir plus haut), mais aussi lors de saignement dû à la chaleur dans le sang.

 

Les Compatibilités et Incompatibilités

 

En pharmacopée chinoise, lorsque le gingembre est combiné avec d’autres herbes cela peut réduire ou améliorer les propriétés de celui-ci.

L’herbe Jiao Mu – Semen Zanthoxyli (川椒) améliore les effets du gingembre, alors qu’ils sont réduits par :

  • Huang Qin – Radix Scutellariae Baicalensis (黄芩)
  • Huang Lian – Rhizoma Coptidis (黃連)

 

Il est un antidote lors d’intoxication par des herbes :

  • Fu Zi – Radix  Aconiti  Lateralis Preparata (附子)
  • Ban Xia – Rhizoma Pinelliae Ternatae (半夏)
  • Tian Nan Xing – Rhizoma Arisaematis (天南星)

 

 

Dosage du gingembre sec

De 1 à 5g en décoction

 

Grossesse

Du fait de son action très réchauffante, le gingembre sec est fortement contre indiqué tout au long de la grossesse.

 

 

Le jus du gingembre

Le gingembre en jusLe jus du gingembre, appelé Jiang Zhi (姜汁), est de nature tiède et de saveur piquante. Il est plus puissant pour disperser et pour réchauffer l’estomac que le gingembre frais. Il est aussi meilleur pour calmer les nausées, pour transformer les mucosités et ainsi réduire la toux.

Le jus du gingembre est très souvent utilisé dans des préparations de la pharmacopée chinoise, pour augmenter l’effet contre les nausées.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (35 votes, moyen: 4,69 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog