Tag archives for Anti-coagulant – Anti-inflammatoire

Herbes purgatives

Aloe Vera (Lu Hui)

L'aloe vera, également connue sous le nom de Lu Hui en mandarin, est une plante qui regorge de bienfaits pour la santé. Elle est originaire de la Méditerranée et de l'Afrique. Selon les recherches, il y a plus de 500 espèces d'aloe dans le monde. Cette plante jouit d'une grande popularité grâce à sa facilité d'entretien, sa valeur ornementale et ses usages alimentaires et médicinaux. Aloe vera est une plante herbacée vivace. Les tiges sont très courtes. Les feuilles grasses sont dressées, ou presque dressées, et se groupent au sommet de la tige. Elles sont vertes, étroitement lancéolées, de 15 à 36 cm de long et de 2 à 6 cm de large, avec un long apex acuminé, une large base et une marge avec de petites dents épineuses. Les axes floraux sont solitaires ou légèrement ramifiés, de 60 à 90 cm de hauteur, les racèmes sont clairsemés, la longueur…
Lire la suite
Herbes qui tonifient le Yang

Rhizome de Drynaria (Gu Sui Bu)

Drynaria est un genre de fougères de la famille des Polypodiaceae. Il contient environ 16 espèces et un hybride naturel. Ce sont des fougères épiphytes ou épipétriques qui sont originaires du sud et du sud-est de l'Asie, d'Afrique tropicale, d'Australie et d'Océanie. Certaines espèces sont importantes comme plantes médicinales. L'espèce dont nous parlons ici et qui est utilisée en médecine chinoise est Drynaria fortunei (Kunze) J. Sm. Tout comme son nom en mandarin Gu Sui Bu indique, c'est une herbe qui est couramment utilisée pour les os brisés. C'est-à-dire que son nom chinois, traduit littéralement par "réparation des os cassés" en français, parle pour lui même. Cependant, en tant qu'une des herbes chinoises communes, elle est plus qu'une herbe pour les os cassés, et elle a ce qu'il faut pour être polyvalent médicalement.   Description brève de Gu Sui Bu Nom chinois Gu Sui Bu (Gǔ Suì Bǔ; 骨碎补) Nom…
Lire la suite
Herbes qui tonifient le Yang

L’Epimedium en médecine chinoise (Yin Yang Huo)

Les plantes du genre Epimedium sont des plantes appartenant à la famille des Berberidaceae. Originaires des forêts de Chine du Sud, elles sont fréquentes de l'Europe de l'Est au Japon, ces plantes vivaces herbacées mesurent entre 20 cm et 1 m de hauteur. Les fleurs jaunes, blanches, roses ou violettes, s'épanouissent au printemps. Il y a plusieurs espèces d'Epimedium utilisées en pharmacopée chinoise: Epimedium brevicornum MAXIM. Epimedium grandiflorum Morr. Epimedium sagittatum (Sieb. et Zucc.) Maxim. Epimedium pubescens Maxim. Epimedium wushanense T. S. Ying Epimedium koreanum Nakai   Indications de l'Epimedium 1 ) Tonifie les reins et fortifie le Yang Indiqué lors de syndrome de vide du Yang des reins avec des symptômes comme: impuissance, infertilité, spermathorée, miction fréquente, perte de mémoire, douleur et froid du bas du dos et des genoux. 2 ) Élimine le vent-froid-humidité, réchauffe et débloque la circulation du Yang Indiqué lors d'obstruction douloureuse (Bi) de type…
Lire la suite
Herbes qui chassent le vent - humidité

L’écorce d’Eleutherococcus gracilistylus (Wu Jia Pi)

Les éleuthérocoques (Eleutherococcus, synonyme : Acanthopanax ) sont un genre d'environ 30 espèces d'arbrisseaux et d'arbres épineux de la famille des araliacées (Araliaceae). Ils proviennent d'Extrême-Orient, se répartissent du sud-est Sibérien puis au Japon jusqu'aux Philippines dans le sud avec une variété plus grande en Chine centrale et occidentale. Quelques espèces, notamment le ginseng sibérien (Eleutherococcus senticosus), sont employées en herboristerie. Plusieurs espèces sont également cultivées en tant qu'arbrisseaux pour l'aménagement paysager. Ne pas confondre avec l'appellation erronée américaine "ginseng sibérien" (Ci Wu Jia, qui n'a rien avoir avec les ginsengs) avec l'écorce d'Eleutherococcus, même si ce nom est parfois donné à quelques espèces, en particulier E. gracilistylus (Acanthopanax gracilistylus), une plante à feuilles caduques verticale. La partie médicinale principale est l'écorce de racine. En Chine, Acanthopanax gracilistylus est principalement produit dans le Hubei, le Henan et l'Anhui. L'herbe est généralement déterrée en été et en automne. Après l'avoir pelé,…
Lire la suite
Herbes purgatives

La rhubarbe (Da Huang)

Bien que la plupart des gens pensent que la rhubarbe est un fruit, c'est en fait un légume. La rhubarbe correspond à une trentaine d'espèces de plantes herbacées vivaces de la famille des Polygonacées. La médecine chinoise utilise 3 variétés de rhubarbe : Rheum palmatum Linn, Rheum tanguticum Maxim. et Baill. , Rheum officinale Baill. La rhubarbe est une plante extrêmement résistante et peut pousser dans presque n'importe quel environnement. Les tiges de la plante sont raides et peuvent atteindre jusqu'à 90cm de long. Chaque tige est inclinée avec une grande feuille en forme d'épée. Les feuilles de rhubarbe sont considérées comme toxiques et ne doivent pas être consommées. La racine est utilisée de façon médicinale.   La légende de la rhubarbe En médecine chinoise, il existe des histoires pour expliquer la découverte d’herbes bien connues, ou pour raconter l’histoire qui se cache derrière le nom de certaines d’entre elles.…
Lire la suite
Herbes qui clarifient la chaleur et éliminent la toxicité

L’indigo naturel (Qing Dai)

L'indigo naturel (Indigo Naturalis) est une herbe traditionnelle asiatique qui a été utilisée pendant des siècles comme teinture en Asie. Son utilisation continue aujourd'hui en Chine et au Japon comme teinture de couleur indigo pour les vêtements et les textiles. Le processus de teinture indigo au Japon, appelé Shibori, date du 8ème siècle et son origine et son utilisation en Chine pourraient facilement être mille ans plus tôt. En outre, il a été largement utilisé en Asie, en tant que remède curatif naturel avec des applications externes et internes. L'indigo naturel est une substance extraite des feuilles de l’Isatis (Da Qing Ye) et des tiges. (suite…)
Lire la suite
Herbes qui tonifient le Qi

Tout savoir sur Jiaogulan, l’herbe de l’immortalité

Cette plante est connue pour son utilisation en phytothérapie. Jiao Gu Lan, ou Jiaogulan, est le plus souvent consommée comme une tisane. Elle n'avait pas été souvent utilisée en médecine traditionnelle chinoise parce qu'elle pousse loin du centre de la chine où la médecine chinoise évoluait. Son introduction dans les standards de la pharmacopée est relativement récente. Elle était surtout connue localement, utilisée principalement dans les régions montagneuses du sud de la chine et du nord du Vietnam. Elle est décrite par les locaux comme "l'herbe de l'immortalité", parce que les gens de la province du Guizhou, où des infusions de Jiaogulan sont consommées régulièrement, auraient une longévité inhabituelle. Il y a une récente réapparition de l’intérêt porté sur cette plante et de ses applications. Et pour cause, puisque cette herbe est utilisée pour de nombreuses affections modernes.     Cette herbe est disponible dans notre boutique     Description…
Lire la suite
Herbes qui clarifient la chaleur et éliminent la toxicité

Racine et feuilles de l’isatis (Ban Lan Gen et Da Qing Ye)

L'isatis ou pastel est une plante herbacée bisannuelle, de la famille des Brassicaceae, originaire d'Asie Centrale, de l'Asie du Sud-Ouest et de l'Europe du Sud-Est. Utilisée comme plante médicinale et tinctoriale par les Grecs et les Romains de l'Antiquité, elle fut largement cultivée au cours du Moyen-âge et de la Renaissance, en Europe, pour la production d'une teinture bleue, extraite des feuilles, avant qu'elle ne soit détrônée par l'indigotier, puis par les colorants de synthèse. Il existe plusieurs plantes de la même famille utilisées en médecine chinoise. Nous allons voir d'abord la racine de l'isatis du nord (Bei Ban Lan Gen), les feuilles de l'isatis (Da Qing Ye) qui ont des propriétés similaires et qui peuvent être substituées à la racine, puis Ban Lan Gen du sud (Nan Ban Lan Gen), c'est à dire la racine de l'isatis du sud.   Les feuilles de l'isatis sont disponibles dans notre boutique…
Lire la suite