Les fleurs de chrysanthème sont, tout comme les boutons de roses, souvent utilisées en infusion comme boisson quotidienne et font partie de la pharmacopée chinoise.

Elles sont nommées Ju Hua (Jú Huā; 菊花) en chinois et sont de couleur jaune ou blanche. Nous allons voir les propriétés de cette fleur en pharmacopée chinoise, puis nous verrons certaines nuances qu’il peut exister entre différentes sortes de chrysanthèmes.

 

Nom pharmaceutique : Flos Chrysanthemi Morifolii

Espèce botanique standard : Chrysanthemum morifolium Ramat.

 

 

Propriétés de la fleur de chrysanthème dans la pharmacopée chinoise

 

 

Ju Hua jaunes

 

Nature: légèrement froide

Saveur: douce et amère

Relation avec les organes (tropisme): foie et poumon

 

 

 

Indications principales:

 

1) Expulse le vent

 

Symptômes: fièvre, maux de tête, vertiges, yeux rouges.

 

2) Disperse le vent-chaleur

 

Symptômes: yeux rouges et secs, vision trouble, vertiges, inflammations.

 

3) Disperse la chaleur et détoxifie

 

Symptômes: tuméfaction, infection, irritation, inflammation cutanée, abcès.

 

4) Éclaircit la tête et les yeux

 

Symptômes: étourdissement, maux de tête, yeux rouges, yeux secs, glaucome.

 

5) Harmonise et tonifie le foie

 

Lorsqu’il y a une montée du yang du Foie : maux de tête, vertiges, surdité, yeux rouges, hypertension, acouphènes.

 

6) Éruptions cutanées

 

Réaction allergique cutanée.

 

Autres indications :

 

Utilisation locale dans le traitement de maladie des yeux et de la peau.

 

Effets Pharmacologiques

 

  • Effet sur la système cardiovasculaire : dilate l’artère coronaire en relaxant directement les muscles lisses (action contre l’hypertension, artériosclérose, maladie des artères coronaires).
  • Effet anti-inflammatoire
  • Effet antibiotique : des expériences in-vitro ont montré que Ju Hua possède des effets thérapeutiques sur des infections causées par le staphylocoque doré, streptocoque bêta-hémolytique, Escherichia coli et Shigella spp.
  • Effet antipyrétique

 

Contient de la vitamine B1.

 

Contre – indications

 

Ju Hua blancs

 

Ju Hua est contre-indiqué chez les personnes souffrant d’un vide de Qi de la rate (manque d’appétit, distension abdominale plus importante après un repas, digestion faible, faiblesse des membres).

Également contre-indiqué en présence d’un vide de Yang ou de froid.

 

 

Dosages

 

de 3 à 15g, standard 10g

 

Compatibilité

 

Les propriétés des fleurs de chrysanthème (Ju Hua) sont augmentées lorsqu’elles sont combinées à

 

 

Quelques combinaisons :

 

Dans les cas de maux de tête en raison du vent-chaleur ou d’une montée du Yang excéssif du foie, Ju Hua peut être combiné à :

  • Radix Ligustici Wallichii (Chuan Xiong – 川芎)

 

Pour les vertiges et la vision trouble en raison d’une déficience du foie et des reins :

  • Lycium barbarum (Gou Qi Zi – 枸杞子)

 

Pour les maux de tête, vertiges, yeux rouges, trouble visuel, trouble de l’audition, acouphènes :

  • Concha Haliotidis (Shi Jue Ming – 石决明)
  • Radix Rehmanniae praeparata (Shu Di Huang – 熟地黄)
  • Radix Paeoniae Lactiflorae (Bai Shao – 白芍)
  • Cornu Antelopsis (Ling Yang Jiao – 铃羊角)

 

Pour les infections, abcès, tuméfactions en raison de toxicité :

  • Flos Lonicerae (Jin Yin Hua – 金银花)

 

Grossesse:

 

La consommation de Ju Hua est possible pendant la grossesse.

 

Les fleurs de chrysanthème blanches sont disponibles sur notre boutique

 

Notes :

 

Les principales fleurs de chrysanthème utilisées dans la pharmacopée chinoise sont jaunes et blanches. Il existe une différence entre ces deux Ju Hua :

– les jaunes (黄菊花) sont considérées comme plus efficace pour disperser le vent-chaleur, pour drainer le feu et pour détoxifier.

– les blanches (白菊花), plus sucrées, sont meilleures pour harmoniser le foie et éclaircir les yeux. Une fois sèches, leurs pétales deviennent jaunâtres.

Ju hua jaune séchéeJu Hua blanches séchées

 

 

Parmi ces Ju Hua blanches et jaunes il existe différentes variétés, les plus connus sont :

 

– Gong Ju (贡菊) qui pousse dans les montagnes jaunes (Huang Shan) dans la province de l’Anhui (très apprécié car elle pousse sur les hauteurs, respire l’air pur et était la variété destinée à l’empereur.)

– Chu Ju (滁 菊) de la province de l’Anhui qui est assez « compact » comparé à sa cousine Bo Ju.

– Bo Ju (亳菊) de l’Anhui qui a des pétales qui se détachent facilement.

– Hang Ju (杭菊) de la province du Zhejiang et plus particulièrement dans la région de Hangzhou, le plus souvent blanche Hang Bai Ju (Háng Bái Jú​ – 杭白菊)

 

Fleurs de chrysanthème pas ouvertes

 

On peut également ajouter Tai Ju (胎菊) qui sont des fleurs de chrysanthème qui ont partiellement éclos. Elles sont jeunes, bien préservées gardant ainsi toute leur saveur et leurs propriétés.

 

 

 

Enfin, je terminerai avec Ye Ju Hua (野菊花) qui est la Ju Hua sauvage. Celle-ci est plus efficace que Ju Hua en ce qui concerne l’hypertension et les infections, abcès. En effet, son action de disperser la chaleur et éliminer la toxicité est plus forte.

Contrairement à Ju Hua, Ye Ju Hua n’est pas conseillé pour les femmes enceintes.

 

Infusion de chrysanthème



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (18 votes, moyen: 3,61 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog