Cette page classe les herbes de la pharmacopée chinoise qui ont fait l’objet d’un article sur le site. Le classement est fait selon les catégories couramment utilisées en médecine chinoise. Certaines catégories sont manquantes car il n’y a pas encore eu d’article les concernant.
Beaucoup de catégories se subdivisent en sous catégories. Lorsqu’une plante est classée dans l’une d’entre elles, cela correspond à l’effet principal qu’elle génère sur le corps. En cliquant sur l’image ou le nom de l’herbe, vous serez dirigé vers l’article concerné dans lequel vous trouverez toutes les propriétés, les indications, les contre-indications, la fiche descriptive de l’herbe et bien plus.

Lorsqu’il y aura un nouvel article concernant une herbe, il sera ajouté automatiquement à cette page.

 

 

 

 

 

Herbes qui libèrent la surface

Ce sont des herbes qui ont pour principale action de provoquer la transpiration. Elles sont de nature piquante et soit de nature tiède soit de nature fraîche, elles sont donc divisées en deux sous catégories. Certaines d’entre elles peuvent aussi avoir comme autres fonctions, d’arrêter la toux, de réduire les spasmes ou la douleur … Les herbes de cette catégorie sont utilisées principalement lors d’attaque du vent externe.

 

Herbes qui libèrent la surface de nature chaude

 

Herbes qui libèrent la surface de nature fraîche

 

 

Herbes qui clarifient la chaleur

Ces herbes font référence à des troubles fébriles ou des problèmes attribuables à une invasion de chaleur pathogène, mais aussi à n’importe quel état qui présente des signes de chaleur : gorge sèche, visage rouge, yeux rouges, selles sèches, urine peu abondante et foncée, sensation de chaleur dans les paumes, sous les plantes des pieds et au sternum, enduit jaune sur la langue.
Les herbes de cette catégorie sont utilisées pour traiter la chaleur interne, elles sont généralement de nature froide. (Pour la chaleur externe voir les herbes de la catégorie « Herbes qui libèrent la surface » au dessus).

Herbes qui clarifient la chaleur – vide

 

Herbes qui clarifient la chaleur et assèchent l’humidité

 

Herbes qui clarifient la chaleur et éliminent la toxicité

 

Herbes qui drainent le Feu

 

 

Herbes pour le vomissement

Elles possèdent un effet qui permet d’arrêter les vomissements et de descendre le Qi.

Herbes qui arrêtent le vomissement

 

 

Herbes purgatives et drainantes

Ces herbes drainent vers le bas, elles stimulent ou lubrifient l’appareil digestif pour faciliter l’expulsion des selles. Elles sont divisées en 3 principales catégories :
1) Herbes purgatives : elles sont de nature froide et de saveur amère pour la plupart, avec une action pour clarifier la chaleur assez forte. Elles sont souvent utilisées lors de constipation due à une accumulation de chaleur.
2) Herbes laxatives qui humidifient : souvent des fruits à coque ou des graines, ces herbes lubrifient les intestins. Elles sont souvent de nature neutre et sont souvent indiquées pour les personnes affaiblies, faibles suite à une maladie fébrile ou à un accouchement, et les personnes âgées.
3) Herbes fortement laxatives : elles déclenchent de fortes diarrhées. certaines d’entre elles sont aussi diurétiques et sont utiles dans le traitement de la pleurésie et de l’ascite. En raison de leurs forts effets, elles sont seulement utilisées lors de cas très sévères.

 

Herbes purgatives

 

Herbes laxatives qui humidifient

 

 

Herbes qui éliminent l’humidité

Ces herbes sont particulièrement utiles dans le traitement d’œdème sous la taille et dans le bas du corps. Leur principale action est de faire sortir l’humidité par les urines, la plupart de ces herbes sont donc diurétiques.
Les herbes de cette catégorie doivent être utilisées avec prudence chez les personnes ayant un vide de Yin ou peu de liquides organiques.

 

 

Herbes transformant les mucosités et arrêtant la toux

Certaines de ces herbes sont expectorants, elles stimulent intensément le poumon. Ce type d’herbes ne devraient pas être utilisées lors d’hémoptysie.

 

Herbes transformant les mucosités – chaleur

 

Herbes transformant les mucosités – froid

 

Herbes qui arrêtent la toux et la respiration sifflante

 

 

Herbes qui dissipent les stagnations d’aliments

Elles permettent de réduire, dissiper ou de digérer la stagnation d’aliments qui est une accumulation. Une accumulation est un trouble caractérisé par une masse abdominale, une distension et/ou une douleur. Elle est souvent engendrée par un trouble émotionnel qui provoque une stagnation de Qi ou de sang, mais peut aussi se produire lors d’habitudes alimentaires incorrectes, de mucosités ou de trouble dû au chaud ou au froid.
Les herbes de cette catégorie sont habituellement associées avec d’autres qui régulent le Qi du foyer médian.

 

 

Herbes qui régulent le Qi

La plupart des ces herbes sont aromatiques, de nature tiède, et de saveur piquante et amère. Elles favorisent la circulation, dispersent, ou drainent vers le bas. Elles sont utilisées pour favoriser le mouvement du Qi, réduire les distensions, améliorer la circulation du Qi, arrêter la douleur et diriger une rébellion du Qi vers le bas pour arrêter des vomissements ou calmer des sifflements (wheezing).
Les herbes de cette catégorie sont pour la plupart aromatiques et asséchant par nature, une utilisation longue peut réduire le Yin. Elles dispersent aussi le Qi, et elles devraient donc être utilisées avec prudence chez les personnes ayant un vide de Qi.

 

 

Herbes qui régulent le sang

Ces herbes sont divisées en trois sous-catégories, celles qui arrêtent les saignements, celles qui activent le sang et celles qui tonifient le sang. Les 2 premières sont mentionnées dans cette catégorie alors que la troisième est une sous-catégorie des herbes tonifiantes.

 

Herbes qui activent le sang

 

 

Herbes tonifiantes

Ces herbes sont des toniques, elles renforcent une région ou un processus physiologique du corps qui est faible ou insuffisant. Elles renforcent aussi les défenses du corps contre les maladies.
A moins qu’elles soient associées avec des herbes qui libèrent la surface, les herbes tonifiantes ne devraient pas être utilisées lorsqu’il y a encore des signes d’un trouble externe, auquel cas ce dernier persistera. 

 

Herbes qui tonifient le Qi

 

Herbes qui tonifient le sang

 

Herbes qui tonifient le Yang

 

Herbes qui tonifient le Yin

 

 

Herbes qui stabilisent et retiennent

Elles sont utilisées principalement pour traiter les troubles dans lesquels des substances corporelles sont rejetées anormalement, ou des structures dans le corps s’échappent de leur position.
Ce types d’herbes traitent seulement les manifestations du trouble, pas la racine du problème. Pour être utile, elle devront être associées avec d’autres herbes qui traiteront la racine, qui est le plus souvent un vide.
Les herbes de cette catégorie retiennent et nouent par nature, elles sont donc inappropriées pour traiter les cas où un trouble extérieur est toujours présent, ou lorsqu’il y a une stagnation d’humidité ou une chaleur due à une surpression du foie. L’utilisation de ce type d’herbes dans de telle situations peut prolonger, voire aggraver, le trouble sous-jacent.

 

 

Substances qui calment l’Esprit

Elles sont utilisées principalement pour traiter les troubles du Shen (Esprit) qui amènent à des problèmes d’agitation, de palpitations avec anxiété, et même des sortes de démence.
Les herbes qui calment l’Esprit sont généralement divisées en deux sous catégories : celles qui ancrent et calment l’esprit, et celles qui tonifient légèrement et qui sont mentionnées comme nourrissant le cœur et calmant l’Esprit.
Pour être efficace, elles doivent être généralement associées avec des herbes qui traitent la cause.

 

Substances qui nourrissent le cœur et calment l’Esprit

 

 

Herbes qui éteignent le vent interne et arrêtent les tremblements

Les herbes de cette catégorie sont utilisées pour traiter le vent interne (pour le vent externe voir la catégorie « Herbes qui libèrent la surface). La plupart sont des substances animales. Une majorité est de nature froide mais il y en a quelques-unes qui sont de nature tiède et asséchant, ces différences doivent être gardées à l’esprit lors du choix des herbes.

 

 

Herbes obsolètes

Ce sont des herbes qui ne devraient pas être utilisées à l’heure actuelle. Il y a deux sous catégories : celles qui sont très toxiques et qui les rendent trop dangereuses pour être utilisées, et celles qui sont des espèces en danger.

 

Herbes ayant une toxicité trop importante