Peu évoqué bien qu’important, certains aliments sont déconseillés s’ils sont mangés avec un aliment spécifique, ce sont les incompatibilités alimentaires. Ces dernières ont été constatées avec le temps, les siècles d’expérience et d’après l’écriture des ouvrages de référence sur la médecine chinoise.

 

 

Il en ressort qu’il est préférable d’éviter :

  • Le poulet mangé avec des oignons crus (troubles digestifs et/ou cutanés tel que des démangeaisons)
  • Le poulet mangé avec du sésame (selles molles)
  • Le poulet mangé avec du riz gluant (troubles digestifs notamment chez les enfants et personnes âgées)
  • Le poulet mangé avec de l’ail (troubles digestifs et/ou cutanés)
  • Le poulet mangé avec de la ciboulette (troubles digestifs et/ou cutanés)
  • L’oignon mangé avec du miel (troubles digestifs)
  • L’ail mangé avec du miel (troubles digestifs)
  • Le ginseng, Dan Shen, Fu Ling, mangé avec du vinaigre (incompatibilités)
  • Le poisson mangé avec du riz (ralentit les fonctions digestives, pour éviter ce problème bien faire cuire le riz. De plus de nombreux poissons peuvent provoquer des maladies de la peau, allergies)
  • La viande de cheval mangé avec du riz (favorise les maladies chroniques)
  • La viande de cheval et de porc mangé avec du gingembre (incompatibilités)
  • La viande de caille mangé avec des champignons (maladies de la peau)
  • Le sucre mangé avec du sel (distension, plénitude abdominale)



Par ailleurs, les classiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise préconisent de ne pas manger trop souvent et en trop grande quantité les aliments ci-dessous car ils sont dit « toxiques »:

 

  • La pêche : elle peut engendrer des selles molles ou des diarrhées(en raison de sa propriété humidifiant le gros intestin) et de la chaleur interne (acné, furoncle…).
  • La pomme : elle peut entrainer une distension abdominale due à une stagnation de Qi.
  • La rhubarbe : effet laxatif
  • Le concombre : affaiblit les systèmes digestifs ayant déjà des difficultés de fonctionnement.
  • Le safran : peut provoquer des douleurs abdominales, des vomissements, des vertiges, des hallucinations, de la tachycardie.
  • La cannelle : peut provoquer toux, soif,vertiges, problèmes oculaires.
  • L’ail : dans le cas de certains troubles digestifs et en présence de vide de sang et/ou vide de Yin.
  • La chair de crabe : peu provoquer des douleurs abdominales, des selles molles, des diarrhées.
  • Le vieux poulet ou poule : entrainant du vent interne (vertiges, tremblements…)
  • La tête de porc : la viande peut entrainer des symptômes de vent (démangeaisons, paralysie …) si le terrain est propice.
  • La cervelle de porc : problèmes au niveau des ligaments et impuissance
  • La viande de lapin : elle peut engendrer des problèmes digestifs et/ou des diarrhées

Les classiques de la médecine chinoise utilisent le mot “toxique” mais pas dans le sens de “quelque chose de très dangereux pouvant tuer”, c’est une façon de dire que ces aliments peuvent perturber l’organisme s’ils sont mangés en trop grande quantité ou trop souvent. Il n’est donc pas conseillé de les supprimer complètement.

Astuce :

Pour éliminer les éventuelles toxines des poissons, faites les cuire en ayant déposé préalablement quelques fines rondelles (ou fines lamelles) de gingembre frais dessus. Même chose en ce qui concerne les fruits de mer.

 
 


De plus, il y a des aliments qui sont bien plus déconseillés pour les femmes enceintes :

  • Thé
  • Crabe
  • Gingembre sec
  • Cannelle
  • La viande de cheval
  • La viande de lapin
  • La viande de grenouille

 

 

En ce qui concerne les viandes, il est recommandé de ne pas en manger plus de deux ou trois fois par semaine. Au-delà, le corps aura plus de mal à évacuer les toxines et cela peut conduire à des troubles de Qi (d’énergie).
Il est à noter que le poulet et le poisson (sauf les poissons gras) sont préférables car ils ont un taux de toxine moins élevé que les autres viandes.

 

 

 

Avant de terminer, voici un récapitulatif des principales règles de la diététique chinoise que nous avons vu durant les 7 leçons de ce mini cours :

 

  • Ne pas boire pendant les repas. Si vous devez boire, faites le en fin de repas ou après. Boire une boisson chaude/tiède (de l’eau généralement ou de la soupe).
  • Ne pas manger jusqu’à ce que vous soyez complétement rassasié, arrêtez-vous avant de sentir que votre estomac soit plein.
  • Ne pas manger à des heures irrégulières. Prendre les repas à des heures fixes.
  • Ne pas manger froid ou glacé. Consommer chaud ou tiède.
  • Ne pas manger avant d’avoir digéré le précédent repas.
  • Manger moins de viande
  • Consommer plus de légumes, fruits, céréales et légumineuses
  • Utiliser de préférence des légumes et fruits de saison lorsque cela est possible.
  • Éviter de manger cru, voire supprimer complétement les aliments crus si vous êtes de constitution très froide.
  • Même conseil que pour le cru en ce qui concerne les aliments tout juste sortis du réfrigérateur ou glacés.
  • Éviter de consommer trop de plats gras.
  • Éviter de manger trop de boisson et d’aliments sucrés.
  • Éviter de consommer trop de produits laitiers.
  • Éviter de consommer trop d’aliments et plats industriels, ainsi que les produits raffinés.
  • Être dans un état émotionnel calme pendant le repas.
  • Mâcher suffisamment les aliments.
  • Ne pas rester assis après un repas, marcher et/ou faire le massage décrit à la fin de la leçon sur la digestion.

 

 

Le mot de la fin

 

Ce mini-cours sur la diététique chinoise est maintenant terminé, n’oubliez pas que le thème de celui-ci était la diététique préventive dans son ensemble (d’où la non explication des saveurs et tropisme des aliments). Il n’est donc pas nécessaire d’attendre d’être malade pour commencer à utiliser les principes exposés dans ce cours, au contraire.

 

 

Pour toute personne qui veut utiliser cette leçon, ou une autre partie de ce mini cours, dans leur formation ou leur enseignement, contactez moi au préalable.

 

 

 

 

 

 

 

Liens de toutes les leçons :

 

Jour 1 : Comment déterminer votre constitution (chaude ou froide)

Jour 2 : La liste des aliments classés selon leur nature

Jour 3 : La digestion

Jour 4 : Les aliments crus vs aliments cuits

Jour 5 : Les 4 grandes déficiences

Jour 6 : Les aliments toniques préconisés pour combler les déficiences

Jour 7 : Les incompatibilités alimentaires et aliments toxiques

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (27 votes, moyen: 4,07 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog




David BrunMini cours  Peu évoqué bien qu'important, certains aliments sont déconseillés s'ils sont mangés avec un aliment spécifique, ce sont les incompatibilités alimentaires. Ces dernières ont été constatées avec le temps, les siècles d'expérience et d'après l'écriture des ouvrages de référence sur la médecine chinoise.  Il en ressort qu'il est préférable d'éviter :Le...Une porte ouverte sur la médecine chinoise