La racine d’angélique chinoise (Radix Angelicae sinensis) est parfois appelée le « ginseng féminin » en raison de sa capacité à tonifier et faire circuler le sang et ainsi, permettant d’être efficace dans la plupart des troubles gynécologiques. Son nom chinois est Dang Gui (Dāng Guī; 当归).

La bonne circulation du Qi et du sang élimine la douleur, chasse le vent, rétablit le flux menstruel et humidifie la sécheresse (notamment dans les intestins causant la constipation).

 

 

Propriétés de la racine d’angélique chinoise en pharmacopée chinoise

 

Dangui ( Racine d'angélique chinoise)

 

Nature : tiède

Saveur : piquante, douce et amère

Relation avec les organes (tropisme) : foie, cœur et rate

 

 

 

Indications principales :

 

1) Tonifie le sang et régule les règles

Lors de problèmes menstruels dus à un vide/stase de sang : règles irrégulières, dysménorrhée, aménorrhée.

Lors de vide de sang affectant le cœur et le foie engendrant des symptômes tels que : teint pale ou terreux, ongles sans éclats, acouphènes, trouble de la vue, palpitations.

 

2) Fait circuler le sang et disperse le froid

 

Importante herbe pour arrêter les douleurs dues aux stases de sang. Habituellement utilisée lors de douleur abdominale, blessure traumatique, hématomes et furoncles par stase de sang.
Elle est également importante pendant la période du post-partum et peut même être utilisée, mais avec précaution, durant la grossesse.

 

3) Chasse le vent-humidité

Lors de vide de sang avec syndrome d’obstruction douloureuse par vent-humidité (Bi) : douleur articulaire, douleur musculaire, entorse.

 

4) Humidifie la sécheresse et débloque les intestins

Lors d’une sécheresse des intestins en raison d’un vide de sang entrainant une constipation.

 

5) Réduit les gonflements, évacue le pus et soulage la douleur

Utilisé dans le traitement d’abcès et d’infections cutanées purulentes. La capacité de Dang Gui à tonifier et vivifier le sang conduit à un soulagement. Également indiqué à usage local dans ce même but.

 

Contre-indication

Ne pas utiliser en cas d’excès d’humidité avec ballonnement/flatulence et selles molles ou diarrhée chronique. En cas de chaleur vide également.

Dang Gui ne devrait pas être consommé si l’estomac et les intestins sont faibles avec selles molles, dégoût pour la nourriture, manque d’appétit ou indigestion.

 

Après une attaque du pathogène vent-chaleur, si ce dernier n’a pas était complètement chassé et que des symptômes tels que fièvre et frilosité persistent, Dang Gui ne doit pas être utilisé.

 

Effets pharmacologiques

 

  • Effet sur l’utérus : stimule et en même temps inhibe les contractions utérines.
  • Effet sur le sang : baisse les lipides, antiagrégants plaquettaires de la même façon que l’aspirine (donc à utiliser avec précaution lorsque Dang Gui est combiné avec d’autres antiagrégants plaquettaires), favorise la production de globules rouges.
  • Effet sur le système circulatoire.
  • Améliore le système immunitaire
  • Hépato-protecteur
  • Anti-inflammatoire
  • Protège le système digestif

 

 

Dosages

 

De 4 à 15g, standard 8g

Surdose peut entrainer fatigue, vertiges, prurit, douleur gastrique et abdominale. L’usage prolongé de fortes doses peut engendrer une augmentation des taux de cytochrome p450.

 

Compatibilités et incompatibilités avec d’autres herbes

 

Les propriétés de Dang Gui sont limités par :

 

Quelques combinaisons :

 

Contre un vide de sang, une stagnation du sang avec trouble menstruel, dysménorrhée, aménorrhée, la racine d’angélique chinoise peut être combinée avec :

  • Bai Shao – 白芍 (Radix Paeoniae Lactiflorae)
  • Shu Di Huang – 熟地黄 (Radix Rehmanniae)
  • Chuan Xiong – 川芎 (Radix Ligustici Chuanxiong)

 

Lors de stase de sang avec aménorrhée, douleur, gonflement :

  • Tao Ren – 桃仁 (Semen Persicae)
  • Hong Hua – 紅花 (Flos Carthami Tinctorii)

 

Lorsqu’il y a des symptômes de froid, dysménorrhée, aménorrhée :

  • Gui Zhi – 桂枝 (Ramulus Cinnamomi Cassiae)
  • Qin Jiao – 秦艽 (Radix Gentianae macrophylliae)

 

Lors d’obstruction douloureuse par vent-humidité (Bi), de symptôme rhumatismal :

  • Gui Zhi – 桂枝 (Ramulus Cinnamomi Cassiae)
  • Qin Jiao – 秦艽 (Radix Gentianae macrophylliae)

 

Grossesse :

La racine d’angélique chinoise doit être utilisée avec précaution lors de la grossesse.

Dans certaines formules, cette herbe est utilisée durant la grossesse pour stabiliser et tonifier le sang.

 

 NOTES

La saveur douce de la racine de l’angélique chinoise tonifie et humidifie, sa saveur piquante disperse tandis que sa saveur amère draine et que sa nature tiède débloque. Ces propriétés en fond l’herbe la plus appropriée pour harmoniser le sang, c’est à dire activer et tonifier le sang. Elles sont également appropriées pour tous les syndromes de sang impliquant stases, vide, sécheresse ou froid.

Lorsque le sang est suffisant et circule harmonieusement, le Qi circulera aussi correctement.

 

Les différentes parties de la racine d’angélique chinoise :

 

Queues de Dang GuiLa tête – 当归头 (Caput Radicis Angelicae Sinensis) est la partie la plus tonifiante mais moins efficace pour activer le sang.

  • La queue – 当归尾 (Extremitas Radicis Angelicae Sinensis) est la moins tonifiante mais la plus active.
  • Le corps – 当归身 (Corpus Radicis Angelicae Sinensis) nourrit plus le sang qu’il ne l’active.
  • De nos jours, la racine entière est habituellement utilisée. Lorsqu’une partie est demandée, c’est le plus souvent la queue.

 

 Parmi les méthodes de préparations de Dang Gui les plus utilisées, nous trouvons :

  • Chao Dang Gui (炒当归) permettant de réduire l’huile présente dans la racine d’angélique chinoise, la rendant ainsi moins humidifiant pour les intestins. Cette méthode est appropriée lors de trouble gynécologiques avec diarrhée.
  • Jiu Chao Dang Gui (酒炒当归) a une propriété humidifiant pour les intestins légèrement plus forte et active plus le sang. Elle est indiquée lors de stase de sang accompagnée de vide de sang.
  • Tu Chao Dang Gui (土炒当归) réduit également l’huile contenu dans l’herbe, et dirige les propriétés directement vers la rate et l’estomac. Cette méthode est utilisée pour tonifier le sang chez les personnes ayant diarrhée ou selles molles.
  • Cu Chao Dang Gui (醋炒当归) est rarement utilisée. Cette méthode de préparation utilisant le vinaigre permet d’entrer dans le foie, et sa saveur acide retient le sang.
  • Dang Gui Tan (当归炭) est souvent utilisée, elle arrête les saignements tout en réduisant les stases de sang

 

Vous trouverez de l’angélique chinoise dans notre boutique

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (13 votes, moyen: 4,31 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog