Jing Ming (Jīng Míng; 睛明) est le 1er point du méridien de la vessie. Il entretient des relations avec plusieurs autres méridiens et Vaisseaux.
En effet, il est le point de croisement avec les méridiens de la vésicule biliaire, de l’intestin grêle, de l’estomac, avec la branche profonde du méridien du triple réchauffeur. Mais aussi avec le Vaisseaux Yin Qiao Mai (Vaisseau Yin du talon), Yang Qiao Mai (Vaisseau Yang du talon) et le Vaisseau Gouverneur (Du Mai).

 

 

Localisation du 1er point du méridien de la vessie

 

 Point d'acupuncture nommé Jing Ming

 

 

Sur la face, dans une dépression à 0,1 Cun au-dessus du canthus interne de l’œil, dans le ligament palpébral antérieur.

 

 

Point Jing Ming du méridien de la vessie

 

La région de Jing Ming est innervée par les branches supérieure et inférieure du nerf pathétique ou nerf trochléaire en superficie et dans la profondeur par les nerfs moteurs oculaire et ophtalmique. Juste au dessus du point 1V se trouve le nerf nasal.
L’irrigation de la région de ce point est assurée dans la superficie par l’artère angulaire et par l’artère et la veine trochléaires supérieure et inférieure et dans la profondeur par l’artère et la veine ophtalmiques.

 

 

 

Les fonctions attribuées au point 1V

 

Les fonctions traditionnellement attribuées à ce point sont de disperser le vent, de rafraichir la chaleur, de clarifier la vision et d’ouvrir les méridiens.

Bien que les maladies des yeux sont complexes et variées, elles peuvent être résumées par :

  • les maladies dues à des éléments pathogènes extérieurs (le plus souvent : le vent et la chaleur)
  • les maladies dues à des syndromes de vide ou de plénitude

 

Le Yang gouverne l’extérieur, et en raison de sa location mais aussi du fait que les méridiens Yang se rencontrent sur ce point (sauf celui du gros intestin), Jing ming est le principal point pour le traitement de pratiquement tous les troubles oculaires ayant une origine extérieure.

 

 

Indications thérapeutiques du 1er point du méridien de la vessie

 

Les indications thérapeutiques de ce point, en combinaison avec d’autres points, concernent le traitement :

  • Des rougeurs
  • Des gonflements des yeux
  • Des douleurs des yeux
  • Des douleurs du canthus
  • Des larmoiements excessifs dus au vent
  • Des déficiences de la vision nocturne
  • Des difficultés à voir ou à reconnaitre des couleurs
  • Des conjonctivites aiguës ou chroniques
  • De la myopie
  • De l’hypermétropie
  • De l’astigmatisme
  • De l’atrophie du nerf optique
  • Des névralgies ophtalmiques
  • Des névrites optiques
  • Des glaucomes
  • Des leucomes de la cornée
  • Des premiers stades d’évolution de la cataracte

 

Comme dit plus haut, Jing Ming est intéressant pour beaucoup de troubles oculaires ayant une origine extérieure. Il était traditionnellement indiqué pour les rougeurs, les gonflements, les douleurs, les larmoiements, les démangeaisons et la vision trouble.

De la même manière, 1V est un point essentiel pour le traitement des troubles oculaires dus à un déséquilibre intérieur, peu importe la pathologie, et était traditionnellement indiqué pour l’aveuglement nocturne, la photophobie, la vision brouillée, les vertiges visuels etc. De façon plus contemporaine, il est utilisé pour les glaucomes, l’atrophie du nerf optique, du ptérygion, de l’astigmatisme, de la névrite optique, des hémorragies rétiniennes, des premiers stades d’évolution de la cataracte.

 

Techniques de massage tuina pour le point 1V

 

Les principales techniques de massage tuina appliquées pour le point Jing Ming (1V) sont :

  • Les pressions maintenues
  • Les rotations (dans ou contre le sens des aiguilles d’une montre)
  • Des séries de presser/relâcher

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (13 votes, moyen: 4,69 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog