La médecine chinoise perçoit la plupart des organes et entrailles différemment de la médecine occidentale, et la rate ne déroge pas à la règle, loin de là. En effet, les organes et entrailles en MTC ne sont pas uniquement perçus comme des entités matérielles que l’on peut toucher et disséquer.

 

La rate en médecine occidentale

 

La rateLa rate est un organe lymphatique qui se comporte comme un réservoir et filtre le sang corrompu. Elle transforme l’hémoglobine en bilirubine et recycle le fer contenu dans les cellules en le renvoyant dans le flux sanguin.

En médecine chinoise, la rate n’accomplie pas ces fonctions. Elle aide la digestion, la coagulation du sang et le métabolisme des fluides dans le corps.
Vous remarquerez très vite que la MTC accorde beaucoup plus d’importance à la rate que ne le fait la médecine occidentale. Pour les chinois, la plupart des fonctions que la médecine occidentale attribue à l’estomac et aux intestins, sont en réalité à attribuer à la rate.

 

La rate en médecine chinoise

 

La rate a pour nom chinois Pi (Pí; 脾). Elle est Yin et est un organe Zang (脏) appartenant à l’élément Terre, elle est couplée à l’entrailles « Fu » (腑), l’estomac qui est Yang.

Elle extrait des aliments et des boissons le Gu Qi qui est le Qi des aliments. Ce dernier est fondamental puisqu’il permet de produire non seulement le Qi (du moins, une des sources) mais aussi le sang.

Elle contrôle aussi le transport vers les divers organes des essences les plus pures extraites de la nourriture. De ce fait, on lui attribue le rôle de « contrôleur de la transformation et du transport ».

 

Les fonctions traditionnellement attribuées à la rate sont de :

  • présider la transformation et le transport: Yun Hua (Yùn Huà; 运化)
  • Contrôler le sang en le maintenant dans les vaisseaux
  • Commander les muscles et les quatre membres
  • S’ouvrir à la bouche et de se manifester aux lèvres
  • Contrôler l’élévation du Qi
  • D’abriter la pensée Yi (yì; 意)

 

La fonction de transformation et de transport de la rate

 

Les fonction de la rate en MTCLa rate contrôle le transport du Qi extrait des aliments (en prenant leur essence, le Jing) vers tous les muscles du corps et plus particulièrement ceux des membres. Ce Qi est une des 2 sources de production du Wei Qi (qui est le Qi défensif ou Qi protecteur). Le reste des aliments (tout comme les liquides), qui est en fait une sorte de bouillie alimentaire (le trouble, l’impur), sera séparé par l’intestin grêle et évacué par le gros intestin ainsi que la vessie.
Lorsque son fonctionnement est altéré, cela entraine un manque de force dans les bras et une irrésistible et permanente envie de s’allonger.

La rate contrôle la transformation et le transport des liquides, ceux-ci sont alors séparés en ce qui est pur, nommé « clair » et appelé Qing (Qīng; 清) en chinois, et en ce qui est impur, nommé « trouble » et appelé Zhuo (Zhuó; 浊) en chinois. Le premier monte au poumon (pour être disséminé et redistribué) ainsi qu’au cœur (pour aider à produire le sang) tandis que le trouble (la partie impure) est descendu par l’estomac vers l’intestin grêle, puis vers le gros intestin et la vessie pour être excrété.
Lorsque les fonctions de transformation et de transport de la rate sont harmonieuses, l’essence nutritive du Qi et du sang sera abondante. Cependant, lorsque son fonctionnement est altéré, il peut apparaître des accumulations de liquides favorisant l’installation d’humidité et des œdèmes accompagnés de sensation de lourdeur, en particulier dans les régions basses et médianes du corps.

 

Le rôle de la rate est donc crucial au niveau de la digestion et du transport de son produit. Lorsqu’elle fonctionne correctement, l’appétit est présent, la digestion bonne, la déglutition normale et le transit paisible. En revanche lorsque la rate ne fonctionne pas correctement, l’appétit disparait, les distensions abdominales, digestion laborieuse, un manque de force généralisée apparaissent ainsi que des diarrhées avec présence de nourriture non digérée.

 

La fonction de contrôler le sang

 

La rate à aussi pour fonction de contrôler le mouvement du sang en le retenant dans les vaisseaux sanguins. C’est le Qi de la rate qui lui permet de retenir le sang.
Lorsque le Qi de la rate est suffisant, la production de Qi et de sang l’est également. Le sang est par conséquent gardé dans les vaisseaux sanguins. En revanche, lorsque la fonction de contrôler le sang est altérée, le sang s’échappe et des hémorragies peuvent apparaitre: saignements du nez, présence de sang dans les urines, dans les selles et/ou dans les expectorations, ménorragie (règles abondantes de durée anormalement longue), rupture de vaisseaux.

 

La rate commande les muscles et les quatre membres

 

La qualité mécanique des muscles des membres dépend de l’essence extraite des aliments et c’est le rôle de la rate que d’effectuer cette extraction.
Lorsque le Qi de la rate est suffisant, les membres sont chauds, pleins d’énergie et les muscles sont forts et en bonne santé parce qu’ils sont nourris par le sang et le Qi. En revanche, si le Qi de la rate est déficient, les muscles deviennent faibles, la personne se sent fatiguée, pouvant aller jusqu’au malaise.

 

La rate s’ouvre à la bouche et se manifeste aux lèvres

 

L’état de santé de la rate affecte aussi la bouche et les lèvres. Quand les fonctions de la rate sont correctement assurées et que le Qi est fort, la bouche peut distinguer les cinq saveurs: la saveur amère, la saveur douce, la saveur piquante/forte, la saveur salée, la saveur aigre, et les lèvres apparaissent rouges ainsi qu’hydratées.
Lorsque la rate est faible, la bouche ne peut distinguer les différentes saveurs, un manque d’appétit apparaît, les lèvres sont pâles et sèches.

Dans le cas où la rate est victime de chaleur, les lèvres sont sèches et une sensation de goût sucré persiste dans la bouche. Lorsqu’elle est en déficience, les lèvres sont pâles.

 

Par ailleurs, il est bon de rappeler que la mastication facilite et favorise les fonctions de transformation et de transport de la rate.

 

La fonction de contrôler l’élévation du Qi 

 

La rate a aussi pour rôle de maintenir les organes et produit un effet élévateur. C’est cette fonction portant le nom de « Qi ascendant » qui assure le maintien en position des organes internes.

Nous avons vu lors de l’explication de la fonction de transformation et de transport de la rate que cette dernière, aidée par le foie, monte le clair (les substances pures) vers le poumon et le cœur alors que l’estomac, aidé par la vésicule biliaire, fera descendre le trouble (les substances impures) vers l’intestin grêle.

Ce mouvement ascendant du clair est dépendant du mouvement descendant du trouble. En effet, si le clair a des difficultés pour monter, alors le trouble aura des difficultés pour descendre et vice versa. Ces mouvements ascendants et descendants créés un équilibre essentiel dans le système digestif.

 

Lorsque cette fonction d’élévation du Qi est diminuée, il peut se produire un prolapsus des reins, de l’utérus, de la vessie, du colon, de l’anus ou l’apparition de varices veineuses.

 

La rate abrite la pensée

 

La médecine chinoise dit que la rate abrite le « Yi » (yì; 意) ce qui est traduit en français par « pensée », faute de mieux. En réalité le cœur et le rein ont aussi une influence sur la pensée, mais ce qui différencie la rate c’est qu’elle joue un rôle principal en ce qui concerne la concentration et la mémorisation. Deux aptitudes nécessaire pour le travail intellectuel.

 

 

Rappel: en cas de faiblesse de la rate, l’igname de Chine (Shan Yao) est un aliment qui la tonifie.

 

En suivant le lien qui suit, vous pouvez voir en détail le méridien de la rate .

 

Pour connaitre les aliments pour soulager la rate, cliquez sur le lien.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (23 votes, moyen: 4,35 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog