Le cinabre est une espèce minérale composée de sulfure de mercure(II) de formule HgS. En occident, il a été décrit pour la première fois par Théophraste en 315 av. J.-C. (Pline l’Ancien, HN; XXXIII; 37).

Le cinabre (α-HgS) est le minerai de mercure le plus répandu et exploité. Lors des derniers millénaires, le cinabre présent dans les gisements a été utilisé soit comme pigment, après extraction dans une veine pure, soit pour en extraire le mercure par décomposition thermique. Parfois, même le mercure coule des zones de réduction superficielle des gisements de cinabre.

Cet article est à titre informatif seulement. Le cinabre est utilisé dans des cas bien spécifiques en raison de sa toxicité importante. Seulement un praticien expérimenté en pharmacopée chinoise a les connaissances pour utiliser ce minéral à des fins thérapeutiques.

Description brève du cinabre selon la médecine chinoise

 

Cinabre Nom chinois Zhu Sha (Zhū Shā; 朱砂)
Nom pharmaceutique Cinnabaris
Formule chimique
 HgS
Autres noms Cinnabar
Chen Sha (辰砂)
Dan Sha (丹砂)
Substance Minérale
Nature Fraiche à tendance froide
Saveur Douce, toxique
Tropisme (entre dans les méridiens du : ) Cœur
Description brève Oralement : clarifie le feu du cœur et calme l’esprit.
Localement : élimine la toxicité.

 

Indications

1) Calme le cœur et l’esprit

Lors de symptômes tels que :

  • agitation
  • palpitations avec anxiété
  • insomnie
  • convulsions

Selon avec quelles autres herbes il est associée, le cinabre peut être utilisée pour traiter des syndromes d’excès de chaleur, de mucosités-chaleur ou de vide de sang.

2) Élimine les mucosités, calme l’agitation et les convulsions

Le cinabre calme les convulsions tout en stoppant les tremblements comme lors d’épilepsie, de convulsions chez l’enfant, ou tout autres problèmes en raison de mucosités-chaleur bloquant le péricarde et le cœur.

3) Clarifie la chaleur, élimine la toxicité et empêche la putréfaction

Le cinabre en externe, lors de :

  • furoncle
  • aphte
  • ulcère de la gorge
  • morsure de serpent

 

Toxicité

Le cinabre est toxique et est interdit en administration orale dans beaucoup de pays à cause du mercure qu’il contient. Un surdosage et une utilisation sur une longue période doivent être strictement évités.
Seulement le minéral naturel, brut, et nettoyé selon une technique spécifique, peut être pris oralement. L’utilisation d’une source de chaleur doit être strictement proscrite, car cela crée de l’oxyde de mercure(II) qui est hautement toxique.
Par ailleurs, un contact avec un récipient en aluminium durant le processus de broyage doit être aussi évité.

 

Dosage

De 0,1 à 2,7g.

Ne pas utiliser sur une longue période et à hauts dosages, cela peut provoquer une intoxication au mercure. La dose toxique est environ de 1 à 1,5g par jour en poudre pendant 30 jours. Les symptômes d’intoxication aiguë sont :

  • agitation
  • goût métallique dans la bouche
  • salivation excessive
  • congestion et ulcération de la muqueuse buccale
  • gonflement, douleurs et saignements des gencives
  • nausées
  • vomissements
  • douleurs abdominales
  • tremblements musculaires
  • fonctions sexuelles perturbées
  • albuminurie
  • hématurie
  • cylindrurie
  • dommages hépatiques ou rénaux

 

Compatibilités et incompatibilités du cinabre

Les effets du cinabre sont réduits par :

  • Ci Shi – 磁石

Ils sont limités par le sang.

Sa toxicité est réduite par :

  • Che Qian Zi – 车前子
  • Shi Wei –  石苇
  • Zao Jiao Ci – 皂角刺
  • Jue Ming Zi – 決明 子
  • Qu Mai – 瞿麦
  • Zhi Tian Nan Xing – 制 天南星
  • Zhi Fu Zi – 制附子
  • Di Yu – 地榆 
  • Sang Shen – 桑椹
  • Zi Hua Di Ding – 紫花地丁
  • Sang Ye – 桑叶
  • Di Gu Pi – 地骨皮
  • Eau salée

 

Grossesse

Le cinabre est bien sûr interdit au court de la grossesse.

 

Combinaisons de plantes avec le cinabre

Seulement un praticien expérimenté en pharmacopée chinoise a les connaissances pour utiliser ce minéral à des fins thérapeutiques. Les associations d’herbes ci-dessous sont à titre informatif uniquement.

 

Lors de Feu du cœur avec agitation mentale, le cinabre peut être associé avec :

Si le feu du cœur est dû à un vide de sang :

 

 

Lors d’épilepsie :

  • Ci Shi – 磁石 (Magnetitum)
  • Shen Qu – 神麴 (Medicata Fermentita Fujianensis Massa)

 

NOTES

Le cinabre est le plus souvent utilisé lors de désordre du Shen, car il a un fort effet stabilisant lié à sa lourdeur.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog