Guan Chong (Guān Chōng; 关冲) est le 1er point du méridien du Trois Foyers (ou San Jiao, ou encore Triple Réchauffeur). Ce point est le point Jing – Puits (Jǐng; 井) et Métal (voir les points Shu Antiques) du méridien du Trois Foyers.

Il reçoit une branche interne provenant du point Lao Gong (8PC).

 

Localisation du 1er point du Trois Foyers

 

Point d'acupuncture 1TF

 

 

Dans un creux au-dessus de l’angle unguéal interne de l’annulaire.

L’innervation de la zone de ce point est assurée par le nerf digital palmaire, issu du nerf cubital. L’irrigation est assurée par le réseau artèro-veineux formé par la veine et l’artère dorsale de la main.

 

 

 

Les fonctions attribuées au point 1TF

Les fonctions traditionnellement attribuées à ce point sont, en tant que point Jing – Puits et Métal du méridien du Trois Foyers, de chasser le vent – chaleur et de clarifier la chaleur du foyer supérieur, ainsi que de disperser les plénitudes du méridien.

Notons toutefois que la principale action de Guan Chong est de clarifier la chaleur affectant le foyer supérieur et est surtout utilisé lors de troubles aiguës. Cette action s’exprime de 2 façons :

  1. Clarifier la chaleur du méridien
  2. Traiter les maladies fébriles d’origines externes

 

Indications thérapeutiques du 1er point du méridien du Trois Foyers

 

Les indications thérapeutiques de ce point, en combinaison avec d’autres points, concernent le traitement :

  • De la fièvre
  • Des laryngites
  • De la conjonctivite
  • Des maux de tête
  • Des raideurs de la langue
  • Des douleurs de la gorge
  • Des irritations
  • Des rougeurs des yeux
  • Des douleurs de l’épaule et du coude

 

La partie supérieure du Trois Foyers prends son origine dans la poitrine et s’étend à la tête via le cou, l’oreille, la tempe et le canthus externe.

 

Si une chaleur externe (principalement un vent-chaleur) ou une chaleur interne (essentiellement chaleur du foie) obstrue le méridien du Trois Foyers, cela peut entrainer des acouphènes, de la surdité, le mal d’oreille, des maux de tête, des vertiges, les yeux rouges, gorge douloureuse avec sensation d’obstruction …
La chaleur du foie peut parvenir jusqu’au méridien du Trois Foyer lorsque celle-ci est transmis au méridien de la vésicule biliaire (ce qui arrive souvent), c’est à dire le Shao Yang de main. Et de là, il est facile pour cette chaleur d’aller vers le Shao Yang de pied, c’est à dire le méridien du Trois Foyers (Shao Yang de main et le Shao Yang de pied formant le grand méridien Shao Yang).

 

Le méridien tendineux du Trois Foyers monte à la racine de la langue et Guan Chong a une relation privilégiée avec cette région. En effet, il est indiqué lors de raideur de la langue généralement due à la chaleur blessant les liquides organiques, de fissures sur la langue généralement dues une chaleur brûlant les liquides organiques, ou lors de douleur à la racine de la langue.

 

 Il y a 3 différents systèmes en médecine chinoise pour différencier les fièvres :

  1. Selon la méthode de diagnostic des six méridiens (ou six niveaux)
  2. Selon la méthode de diagnostic des 4 couches
  3. Selon la méthode de diagnostic du San Jiao (Trois Foyers)

 

Le Trois Foyers divise le corps en trois parties :

  • Le foyer supérieur (Shǎng Jiāo; 上焦)
  • Le foyer médian (Zhōng Jiāo; 中焦)
  • Le foyer inférieur (Xià Jiāo; 下焦)

Selon cette méthode, le foyer supérieur correspond au poumon et au Xin Bao (péricarde), ce dernier ayant pour rôle de protéger et d’exécuter les ordres du cœur.

 

Lorsque la chaleur pathogène externe attaquent le poumon, cela correspond au méridien Tai Yang dans la méthode de diagnostic des six méridiens, et à la couche Wei – 卫分 (couche défensive) dans la méthode de diagnostic des 4 couches. Cela est le stade de fièvre le plus externe et superficiel se manifestant par de la frilosité avec fièvre, maux de tête, mal de gorge et rougeurs des yeux.

Dans le cas où la chaleur pathogène pénètre plus profondément pour attaquer Xin Bao, la chaleur condense les liquides organiques formant des mucosités. Ces mucosités – chaleur obstruent ensuite le péricarde et perturbe le Shen (l’Esprit), donnant lieu à des symptômes comme de la fièvre élevée avec agitation, de la confusion mentale, une douleur cardiaque, la bouche sèche avec un goût amer et une raideur de la langue.

Puisque Guan Chong est capable d’éliminer la chaleur pathogène et le vent – chaleur du foyer supérieur dans son ensemble, et grâce à son couplage avec le méridien du péricarde en particulier, il est donc capable de traiter ces deux syndromes.

Du fait que 1TF reçoive le Qi du péricarde, il est approprié aussi bien pour les syndromes du poumon que ceux de Xin Bao.

 

Guan Chong est par ailleurs indiqué lors de troubles aiguës de l’estomac et des intestins se manifestant par Huo Luan – 霍乱(trouble caractérisé par un déclenchement soudain et simultané de diarrhée sévère et de vomissement accompagné par des douleurs abdominales), des vomissements de liquides acides et une perte d’appétit, reflètent le trajet du méridien principal du Trois Foyers, du foyer moyen au foyer inférieur.
1TF apparait également dans plusieurs combinaisons pour le traitement de Xiao Ke – 消渴 (un trouble caractérisé par une soif, une faim et des mictions excessives, ainsi qu’une perte de poids progressive et d’une émaciation. En médecine moderne cela correspond, dans les grandes lignes, au diabète sucré), montrant sa capacité à clarifier la chaleur et humidifier la sécheresse de la bouche et des lèvres.

 

Techniques de massage tuina pour le point 1TF

 

Les principales techniques de massage tuina appliquées pour le point Guan Chong (1TF) sont :

  • Les doigts et articulations phalangiennes pour pincer – presser le point.
  • Une pointe de stylo (sans la mine) peut éventuellement être utilisée pour faire des presser – relâcher ou des rotations.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (14 votes, moyen: 4,71 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog