Chaque saveur est indispensable si mangée raisonnablement mais un excès d’une d’elles provoquera des troubles dans l’organe associés et aussi dans l’organe qu’elle est censée contrôler (cycle Ke), par exemple:

 

 

  • Un excès d’aliments ayant la saveur aigre provoquera des troubles musculaires en raison du lien entre la rate et les muscles (regarder tableau des correspondances). Des troubles du foie apparaitront également car l’excès de cette saveur amènera un surplus de fluide dans celui-ci.
  • Un excès d’aliments ayant la saveur amère provoquera des brûlures d’estomac, le teint pâle et perturbera le cœur.
  • Un excès d’aliments ayant la saveur douce provoquera entre autres, des problèmes articulaires, rénaux et des fonctions digestives.
  • Un excès d’aliments ayant la saveur piquante/forte provoquera des crampes, troubles du foie, trouble de l’énergie des méridiens (affaiblit l’organisme).
  • Un excès d’aliments ayant la saveur salée provoquera des troubles des vaisseaux sanguins (durcissement), des problèmes cardiaques et osseux ainsi que des diarrhées et œdèmes.

 

La médecine occidentale confirme ce que la diététique chinoise nous dit s’il y a excès d’une des 5 saveurs, par exemple: le sucre doit être supprimé aux diabétiques ou le sel doit être supprimé aux personnes cardiaques.

Par ailleurs les excès ont une action néfaste sur l’énergie Yin-Yang et sur le sang:

 

Yin
Yang
Saveur aigre Saveur piquante/forte
Saveur amère Saveur douce
Saveur salée  

 

Il faut également retenir que les saveurs Yin amènent l’énergie vers le bas alors que les saveurs Yang l’amène vers le haut du corps.

 

 

 




1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyen: 4,43 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog