La circulation du Qi (énergie) s’effectue selon un trajet et des horaires qui ne changent pas, en 24 heures elle circule cinquante fois entre le corps et les membres. De plus, elle subit dans ces même vingt quatre heures une variation de son flux toutes les deux heures.
Cette variation de flux permet à chaque méridien d’avoir une période de plénitude, c’est à dire une période où le flux énergétique est à son maximal. C’est dans cette période de plénitude que les pathologies le plus souvent apparaissent.

Par ailleurs, toujours dans les 24 heures, la circulation du Qi subit une mutation Yin-Yang ou Yang-Yin toutes les 4 heures. C’est ce que l’on appelle la loi d’alternance universelle.

 

 

Tableau des horaires des méridiens

 

Tout cela peut être résumé comme dans le tableau ci-dessous :

Période de plénitude (en heure) Méridien en plénitude Mutation
de 1 à 3 heure Foie Yin
de 3 à 5 heure Poumon Yin
de 5 à 7 heure Gros intestin Yang
de 7 à  9  heure Estomac Yang
de 9 à 11  heure Rate- Pancréas Yin
de 11 à  13  heure Cœur Yin
de 13 à  15  heure Intestin grêle Yang
de 15 à  17  heure Vessie Yang
de 17 à 19 heure Reins Yin
de 19 à 21 heure Péricarde Yin
de 21 à 23 heure Triple réchauffeur Yang
de 23 à 1 heure Vésicule biliaire Yang

L’énergie va donc circuler dans les 12 méridiens en commençant par le méridien du poumon car c’est dans ce dernier que l’énergie du nouveau-né va prendre son autonomie lors du premier cri.
Par conséquent, un méridien étant relié au suivant,  pendant toute notre vie l’énergie circulera dans chacun des méridiens dans un ordre immuable.

Comme dans le cycle des cinq éléments, mais dans un ordre différent, un méridien est la mère de celui qui le suit et le fils de celui qui le précède.

 

Interconnection des méridiens de la médecine traditionnelle chinoise

Ordre dans lequel passe l’énergie dans les méridiens de la médecine chinoise.

 

Comme dit plus haut, la manifestation d’une pathologie apparait la plus part du temps quand le flux d’énergie est à son maximum et elle est associée au méridien qui est à la base de celle-ci . Par exemple:

  • Les crises d’asthmes du petit matin correspondent souvent à la plénitude du méridien du poumon.
  • Les manifestations cardio-vasculaires de midi correspondent à la plénitude du méridien du cœur.
  • Les célèbres crises hépato-vésiculaires du milieu de la nuit correspondent à la plénitude du méridien du foie et à la fin de la plénitude du méridien vésicule biliaire.

 

 Notons cependant que ceci est très peu utilisé dans la pratique clinique chinoise.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyen: 4, 10 sur 5)
Loading...Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog