Constipation – selles dures et sèches

Graine du thuya de Chine – platycladus orientalis (Bai Zi Ren)

Comme beaucoup d’herbes chinoises, la graine du thuya de Chine a une légende. Les légendes disent que pendant le règne de l’empereur Wu de la dynastie des Han, il y avait un passage sur la montagne de Zhongnan que tous les commerçants et les marchands utilisaient. Un jour, une rumeur a commencé à se répandre. Le passage était hanté par un monstre aux cheveux longs, noirs, et poilu qui pouvait traverser les rivières coulant rapidement, grimper de grands arbres, et traverser les collines dans un mouvement aussi agile qu’un singe, rapide comme une gazelle. Au fur et à mesure que se répandait la rumeur inquiétante, les commerçants et les marchands n’osaient plus traverser la montagne sans former de grands groupes de personnes. Alors que les rumeurs s’étendaient jusqu’au gouvernement local, le gouverneur du comté soupçonnait que celles-ci étaient une astuce que les voleurs de montagne utilisaient. Par conséquent, il...
Lire la suite »
Anti-âge

Tout savoir sur Jiaogulan, l’herbe de l’immortalité

Cette plante est connue pour son utilisation en phytothérapie. Jiao Gu Lan, ou Jiaogulan, est le plus souvent consommée comme une tisane. Elle n’avait pas été souvent utilisée en médecine traditionnelle chinoise parce qu’elle pousse loin du centre de la chine où la médecine chinoise évoluait. Son introduction dans les standards de la pharmacopée est relativement récente. Elle était surtout connue localement, utilisée principalement dans les régions montagneuses du sud de la chine et du nord du Vietnam. Elle est décrite par les locaux comme « l’herbe de l’immortalité », parce que les gens de la province du Guizhou, où des infusions de Jiaogulan sont consommées régulièrement, auraient une longévité inhabituelle. Il y a une récente réapparition de l’intérêt porté sur cette plante et de ses applications. Et pour cause, puisque cette herbe est utilisée pour de nombreuses affections modernes.     Cette herbe est disponible dans notre boutique    ...
Lire la suite »
Points du méridien de l

Le point Qi Chong du méridien de l’estomac (30E)

Le 30ème point du méridien de l’estomac a pour nom Qi Chong (Qì Chōng; 气沖). Il est un point de croisement du méridien de l’estomac avec le Chong Mai (parfois nommé « vaisseau pénétrant »). Parmi les 4 mers (Sì Hǎi Xué; 四海穴) décrites au chapitre 33 du Ling Shu, il est la « voie d’eau » supérieure de « la mer des eaux et des grains », c’est à dire de l’estomac. La « voie d’eau » inférieure étant le point 36E.   Localisation du 30ème point du méridien de l’estomac     Sur la partie inférieure de l’abdomen, à 2 Cun en dehors de la ligne médiane et de l’ombilic (Qu Gu 2VC), et à 5 cun au-dessous de Tian shu (25E).                             Les fonctions attribuées au point 30E Les fonctions traditionnellement attribuées à ce point sont de réguler le Qi dans...
Lire la suite »
Anti-coagulant - Anti-inflammatoire

Racine et feuilles de l’isatis (Ban Lan Gen et Da Qing Ye)

L’isatis ou pastel est une plante herbacée bisannuelle, de la famille des Brassicaceae, originaire d’Asie Centrale, de l’Asie du Sud-Ouest et de l’Europe du Sud-Est. Utilisée comme plante médicinale et tinctoriale par les Grecs et les Romains de l’Antiquité, elle fut largement cultivée au cours du Moyen-âge et de la Renaissance, en Europe, pour la production d’une teinture bleue, extraite des feuilles, avant qu’elle ne soit détrônée par l’indigotier, puis par les colorants de synthèse. Il existe plusieurs plantes de la même famille utilisées en médecine chinoise. Nous allons voir d’abord la racine de l’isatis du nord (Bei Ban Lan Gen), les feuilles de l’isatis (Da Qing Ye) qui ont des propriétés similaires et qui peuvent être substituées à la racine, puis Ban Lan Gen du sud (Nan Ban Lan Gen), c’est à dire la racine de l’isatis du sud.   Les feuilles de l’isatis sont disponibles dans notre...
Lire la suite »
Points du Vaisseau Conception (Ren Mai)

Le point Qu Gu du vaisseau conception (2VC)

  Le point 2VC correspond au deuxième point du Vaisseau Conception (Ren Mai). Son nom chinois est Qu Gu (Qū Gǔ; 曲骨), et il est un point de croisement du Vaisseau Conception avec le méridien du foie.   Localisation du 2ème point du Vaisseau Conception       Sur la ligne médiane antérieure de l’abdomen, contre le bord supérieur de la symphyse pubienne, et à 5 Cun en dessous de l’ombilic.               L’innervation de la zone de ce point est assurée par une branche du nerf iliohypogastrique, et son irrigation, par les branches inférieures de l’artère et de la veine épigastriques inférieures ainsi que par l’artère et la veine obturatrices.               Les fonctions attribuées au point 2VC Les fonctions traditionnellement attribuées à ce point sont d’être : Bénéfique aux mictions De réguler le foyer inférieur De réchauffer...
Lire la suite »
Aphtes, abcès, furoncle - Maladies de peau

Bu Gu Zhi : le fruit de Psoralea corylifolia L.

Bu Gu Zhu est le fruit mûr de la plante Psoralea corylifolia L. Les fruits viennent principalement des provinces du Sichuan, du Henan et de l’Anhui, ils sont récoltés en automne. Le nom chinois de cette herbe est composé de 3 caractères : Bu (补) signifiant « réparer », Gu (骨) veut dire « os », et le troisième caractère Zhi (脂) peut être traduit par « riche ». Son nom suggère que la fonction de cette herbe est de fournir de riches substances pour réparer les os. En médecine chinoise, les os sont contrôlés par les reins. C’est une herbe importante de la pharmacopée chinoise pour tonifier le Yang des reins et de la rate, on la retrouve presque toujours dans les formules destinées à aider à guérir d’une fracture. Mais elle est aussi indiquée pour beaucoup d’autres problèmes, dont certaines maladies de peau. Regardons cela en détail.
Lire la suite »
Points du méridien de la vessie

Le point Cheng Guang du méridien de la vessie (6V)

  Le sixième point du méridien de la vessie a pour nom Cheng Guang (Chéng Guāng; 承光) et a pour abréviation 6V ou V6.   Localisation du 6ème point du méridien de la vessie   Sur la tête, à 1,5 Cun en arrière du point 5V (Wu Chu), à 1,5 Cun latéralement de la ligne médiane, et à 2,5 Cun au-dessus de la ligne antérieure des cheveux. La zone de ce point est innervée par la branche anastomotique de la branche latérale du nerf frontal ainsi que par le grand nerf occipital. Son irrigation est assurée par le réseau anastomotique de l’artère et de la veine frontales, mais aussi par l’artère et la veine occipitales.     Les fonctions attribuées au point 6V Les fonctions traditionnellement attribuées à ce point sont d’éliminer le vent, de clarifier la chaleur, de clarifier la tête et d’être bénéfique aux yeux et au...
Lire la suite »
Aphtes, abcès, furoncle - Maladies de peau

Le cinabre

Le cinabre est une espèce minérale composée de sulfure de mercure(II) de formule HgS. En occident, il a été décrit pour la première fois par Théophraste en 315 av.  (Pline l’Ancien, HN; XXXIII; 37). Le cinabre (α-HgS) est le minerai de mercure le plus répandu et exploité. Lors des derniers millénaires, le cinabre présent dans les gisements a été utilisé soit comme pigment, après extraction dans une veine pure, soit pour en extraire le mercure par décomposition thermique. Parfois, même le mercure coule des zones de réduction superficielle des gisements de cinabre.
Lire la suite »