Beaucoup de gens ne sont pas conscients que la pharmacopée peut accélérer le temps de récupération après une blessure. Et contrairement à l’approche occidentale qui consiste à appliquer de la glace sur une blessure traumatique, diminuant ainsi le flux sanguin, l’approche de la médecine chinoise est d’accélérer la guérison en revigorant le sang. Cela permet à la fois au Qi et au sang de circuler sans entraves, ce qui aide à soulager l’inconfort.

Die Da Wan (跌打丸) est la formule la plus célèbre pour la guérison de ce type de blessure. C’est un outil important dans le traitement des blessures traumatiques. L’application de Die Da Wan en tant que modalité de traitement est très spécifique, mais comme de nombreux outils en médecine chinoise, il y a une certaine marge de flexibilité et de créativité dans leur utilisation.

 

Vous trouverez Die Da Wan dans la boutique en ligne

 

Le problème de la glace

Glaçons  Dans la médecine occidentale, lorsqu’il y a un traumatisme ou une inflammation, il faut appliquer de la glace. En effet, rapidement après que celle-ci soit survenue, l’application de glace sur une blessure traumatique contracte les vaisseaux sanguins de la zone. Cela réduit le gonflement, la douleur et rafraichit la chaleur de l’inflammation. Cependant, cela engendre un problème.
Le sang qui stagne et les liquides figés se rétractent et se durcissent avec l’application de glace ce qui rend difficile leur dispersion plus tard. Le fait de contracter les vaisseaux sanguins et les tissus en les gelant réduit, voire empêche, le rétablissement normal de la circulation. D’où par exemple des entorses qui n’arrivent jamais à véritablement guérir après plusieurs mois, voire des années.
Par ailleurs, une utilisation trop importante de la glace sur une blessure traumatique, mais aussi sur des blessures chroniques, permet au froid et à l’humidité de pénétrer dans l’articulation blessée. D’où une grande probabilité que se manifestent plus tard sur cette articulation des douleurs arthritiques qui apparaissent ou qui augmentent lors de changement climatique.
La médecine chinoise n’utilise presque jamais la glace dans ce genre de situation.
Quoi qu’il en soit, aussitôt que la blessure est survenue, si uniquement de la glace est disponible, appliquer celle-ci pendant seulement 10 minutes. Attendre environ une heure avant de l’appliquer de nouveau 10 minutes. Cela permettra de minimiser les effets négatifs.

 

L’action de Die Da Wan en médecine chinoise

  • Active le sang
  • Transforme les stases de sang
  • Harmonise Ying Qi
  • Réduit les gonflements
  • Soulage la douleur

 

Les herbes de la formule

Il existe plusieurs variations de cette formule, notamment en raison de la présence de Ma Huang dans la formule de base (nous parlerons de Ma Huang un peu plus bas). Voici donc ci-dessous les herbes présentent dans la formule traditionnelle de Die Da Wan.

 

La formule traditionnelle

Ma Huang (Má​ Huáng; 麻黃)

Dang Gui (Dāng ​Guī; 当归)

Chuan Xiong 川芎

Yu Jin (Yù Jīn; 郁金) ou  Xue Jie (Xuè Jié; 血竭)

Mo Yao (Mò​ Yào; 没药)

Ru Xiang (Rǔ Xxiāng; 乳香)

Tu Bie Chong (Tǔ ​Biē Chóng; 土鳖虫)

Zi Ran Tong (Zì Rán Tóng; 自然铜)

 

La présence de Ma Huang

Ma HuangTandis que les autres herbes activent le sang et transforment les stases de sang (Tu Bie Chong et Zi Ran Tong aident aussi à consolider les tendons et les os), Ma Huang est seule dans sa propre catégorie. En effet, Ma Huang est habituellement associée au traitement de l’asthme et à d’autres problèmes pulmonaires. Parce que Ma Huang diffuse le Qi du poumon, une de ses fonctions est de débloquer les méridiens et les collatéraux (Luo Mai), d’entrer et de casser les accumulations de sang et de mucosités. Ma Huang fait circuler fortement le Qi et les liquides dans les couches entre la peau, la chair et les muscles, ce qui la rend idéale pour éliminer les blocages causés par un traumatisme. Dans ce contexte, Ma Huang agit également pour diriger et guider les autres herbes dans les formules pour casser les accumulations.

Ma Huang est devenue très difficile à obtenir ces dernières années en partie en raison de sa regrettée notoriété en occident en rapport à des décès causés par son abus dans des pilules amaigrissantes à base de plantes (notons que cette herbe n’est pas utilisée pour la perte de poids en médecine chinoise).
Utilisé correctement, en combinaison avec d’autres herbes appropriées, en respectant les dosages et la durée, il y a très peu ou pas de problème avec Ma Huang.
Certaines personnes y sont sensibles, et même à faible dose, cela peut les rendre agités. Pourtant, les doses dans une seule pilule Die Da Wan sont extrêmement faibles. En outre, cette formule de Die Da Wan est seulement prescrite pour une courte durée (pas plus de 1 à 4 pilules sur 1 ou 2 jours).

À fortes doses (de 30 à 40 grammes, ou si elle est prise trop longtemps avec des dosages plus faibles, Ma Huang peut être toxique et provoquer des effets indésirables. Cette herbe était prise par les gardes impériaux pour rester éveillée pendant le service des sentinelles de nuit.
En effet, Ma Huang contient des substances qui stimulent le système nerveux central et qui peuvent augmenter la tension artérielle pouvant causer de l’insomnie et de l’agitation. Cette herbe contient de l’éphédrine, qui est également largement utilisée par des athlètes qui en comprennent mal l’application correcte et la posologie, et la prend en dépit d’un manque de preuve qu’elle améliore les performances athlétiques.

Une autre raison de l’interdiction de Ma Huang peut également être parce qu’elle peut être utilisée comme un précurseur* dans la fabrication de la méthamphétamine.

*En chimie, un précurseur est un composé participant à une réaction qui produit un ou plusieurs autres composés.

 

Substitution de Ma Huang

Par conséquent, les réglementations européennes et américaines rendent difficile ou impossible la fabrication traditionnelle de Die Da Wan. Il faut donc soit substituer d’autres herbes à Ma Huang, ou utiliser l’une des différentes versions brevetées de Die Da Wan qui ne contiennent pas Ma Huang.

 

Une des formules brevetées

Voici la composition de la formule brevetée que vous pourrez trouver dans la boutique du blog. Certains noms d’herbes sont suivis de leur méthode de préparation (Páo Zhì; 炮制).

  • San Qi (Sān Qī; 三七)
  • Dang Gui (Dāng Guī; 当归)
  • Bai Shao (Bái Sháo; 白芍)
  • Chi Shao (Chì sháo; 赤芍)
  • Tao Ren (Táo Rén; 桃仁)
  • Hong Hua (Hóng Huā; 红花)
  • Xue Jie (Xuè Jié; 血竭)
  • Bei Liu Ji Nu (Běi Liú Jì Nú; 北刘寄奴)
  • Gu Sui Bu (Gǔ Suì Bǔ; 骨碎补)
  • Xu Duan (Xù Duàn; 续断)
  • Su Mu (Sū Mù; 苏木)
  • Mu Dan Pi (Mǔ Dan Pí; 牡丹皮) 
  • Ru Xiang (Rǔ Xiāng; 乳香) (zhì; 制)
  • Mo Yao (Mò Yào; 没药) (zhì; 制)
  • Jiang Huang (Jiāng Huáng; 姜黄)
  • San Leng (Sān Léng; 三棱) (Cù Zhì; 醋制)
  • Fang Feng (Fáng Fēng; 防风) 
  • Tian Gua Zi (Tián Guā Zǐ; 甜瓜子)
  • Zhi Shi (Zhǐ Shí; 枳实) (Chǎo; 炒)
  • Jie Geng (Jié Gěng; 桔梗)
  • Gan Cao (Gān Cǎo; 甘草)
  • Mu Tong (Mù Tōng; 木通)
  • Zi Ran Tong (Zì Rán Tóng; 自然铜) (Duàn; 锻)
  • Tui Bie Chong (Tǔ Biē Chóng; 土鳖虫)
  • Ingrédient supplémentaire pour faire les pilules: miel (Mì; 蜜)

 

Une formule plus complexe

Boule médicinaleIl n’est peut-être pas surprenant que la médecine chinoise pour les blessures traumatiques ait ses racines dans les arts martiaux. En fait, le programme d’études pour ce que l’on pourrait appeler « la médecine du trauma » a été créé dans les écoles d’arts martiaux.

La discipline consistant à traiter les fractures, les entorses et à réparer les os et les tendons a évolué à la suite de blessures subies à la fois dans l’entraînement aux arts martiaux et chez ceux qui étaient sur le champ de bataille.

Contrairement à d’autres problèmes de santé qui ont une explication en médecine chinoise plus « ésotérique » pour les non-initiés, il est facile pour tout profane de comprendre pourquoi les ecchymoses et les gonflements se produisent après une blessure.

Cependant, il convient de mentionner comment fonctionne Die Da Wan d’un point de vue de la médecine chinoise.

 

Comme vous avez pu le voir, cette formule de Die Da Wan est complexe. Certaines formules pour les traumatismes ne contiennent qu’une poignée d’herbes, mais celle-ci en contient 24.

Plusieurs des herbes de cette formule cassent la stase de sang, qui est essentiellement le sang piégé dans les vaisseaux. D’autres herbes activent et fortifient le sang. De plus, certaines herbes par nature réparent ou renforcent les os et le tissu conjonctif, et d’autres sont de légers toniques Yang. Le Yang réchauffe, ce qui est nécessaire pour accélérer le temps de guérison. En cas de blessure traumatique, le sang a tendance à stagner. Die Da Wan fonctionne en brisant la stase de sang. Cette action est critique, surtout si vous suivez le protocole occidental habituel consistant à l’immobilisation de l’articulation après une blessure traumatique, ce qui provoque une stase de sang.

 

Analyse de cette formule

En raison de la grande quantité d’ingrédients dans la formule, les actions des herbes seront abrégées et regroupées.

L’herbe principale cassant la stase de sang dans cette formule est San Qi (Radix Notoginseng).

Les autres herbes qui aident à éliminer la stase de sang et/ou à activer le sang comprennent:

Les ingrédients dans la formule qui peuvent réduire le gonflement et/ou favoriser la réparation ou le renforcement des tendons et des os comprennent:

  • Gu Sui Bu (Rhizoma Drynariae)
  • Xu Duan (Dipsaci Radix)
  • Zi Ran Tong (Pyritum) qui est préparée en le calcinant puis est refroidie dans du vinaigre. Cette méthode renforce sa capacité à disperser la stagnation et à arrêter la douleur.
  • Tu Bie Chong (Eupolyphaga seu Opisthoplatia), qui dissout également la stase.

Les herbes de soutien dans la formule sont:

    • Fang Feng (Radix Saposhnikoviae divaricatae), qui arrête les spasmes
    • Zhi Shi (Fructus Immaturus Citri Aurantii), qui brise le Qi stagnant et élimine les accumulations (l’herbe est préparée pour modérer sa forte nature).
    • Mu Tong (Caulis Mutong)

Et deux herbes qui expulsent les mucosités:

  • Jie Geng (Radix Platycodi grandiflori)
  • Gan Cao (Radix Glycyrrhizae Uralensis), qui détend (relâche les contractures), calme les spasmes.

 

Utilisation de Die Da Wan

Notice de la formule Die Da WanDie Da Wan est généralement utilisée immédiatement après une blessure traumatique où il y a des ecchymoses ou des gonflements importants et/ou une stase de sang et une stagnation de Qi. Par exemple, de suite après une entorse grave de la cheville, ou une blessure au ménisque, ou encore des ligaments du genou. On peut également l’utiliser immédiatement après une fracture.

Dans le contexte des blessures sportives et d’arts martiaux, les pilules Die Da Wan sont utiles dans le cas de grosse chute, ou lorsque quelqu’un a porté un coup extrêmement fort. Tant qu’il n’y a pas de saignement interne, ses pilules sont importantes pour prévenir les séquelles d’un choc qui peut provoquer un blocage immédiat du Qi (caractérisé par une stase de sang et une accumulation de liquide, car la circulation du Qi a été interrompue et sa capacité à transporter ces substances est altérée).

De ce fait, Die Da Wan est aussi très utile après des accidents de voiture ou de vélo où tout le corps a reçu des chocs. Il est très fréquent que quelqu’un sorte d’un accident de voiture sans blessure apparente, reçoive le feu vert de l’hôpital et, quelques jours plus tard, développe des douleurs qui, avec le temps, deviennent chroniques.
Toutefois, en cas de traumatisme crânien, Die Da Wan ne doit pas être administrée, car elle peut entraîner une complication de la blessure.

 

Die Da Wan ne doit pas être administrée régulièrement, elle est à prendre sur une courte durée de 5 jours maximum.
Les pratiquants de sports de combat ou d’arts martiaux qui ont souvent des ecchymoses ne doivent pas prendre les pilules Die Da Wan en interne régulièrement. Elles peuvent être à la rigueur utilisées en externe sur l’ecchymose, en faisant tremper une ou plusieurs pilules dans du whiskey ou de la vodka et s’en servir comme lotion ou cataplasme sur la blessure.

Huile pour coup et chocDie Da Wan est trop dispersante pour être prise régulièrement et devraient être réservée uniquement aux coups et aux traumatismes les plus sévères. Il existe d'autres formules (formules pour entraînement d'arts martiaux) qui sont destinées à un usage régulier dans les cas où quelqu'un pratique un sport de contact ou s'entraîne dur régulièrement.
 Aussi des huiles (pris en externe) comme Hei Gui You ou Zheng Gu Shui sont le plus souvent suffisantes pour un usage régulier sur des ecchymoses.

 

La posologie pour cette formule est de 15 pilules, 2 fois par jour pendant une durée maximum de 5  jours. A prendre de préférence avant ou pendant les repas.

 

Contre-indications de Dia Da Wan

Ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement.
Ne pas utiliser s’il y a fracture accompagnée de saignement interne ou s’il y a perte de sang.
Ne pas utiliser si traumatisme crânien.
Utilisez avec prudence pour les personnes âgées et faibles.
Évitez de manger des aliments gras, froids et crus lorsque vous êtes blessé.
Pas d’utilisation à long terme (5 jours maxi).
Ne pas utiliser si vous prenez des anticoagulants
Utiliser avec prudence en cas d’hypertension

 

Pilules pour traumatisme (formule Die Da Wan)

 

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog




https://dietetiquetuina.fr/wp-content/uploads/diedawan.jpghttps://dietetiquetuina.fr/wp-content/uploads/diedawan-150x150.jpgDavid BrunPharmacopée chinoiseBlessure traumatique,FormuleBeaucoup de gens ne sont pas conscients que la pharmacopée peut accélérer le temps de récupération après une blessure. Et contrairement à l'approche occidentale qui consiste à appliquer de la glace sur une blessure traumatique, diminuant ainsi le flux sanguin, l'approche de la médecine chinoise est d'accélérer la guérison en...Une porte ouverte sur la médecine chinoise