Les substances essentielles de la Médecine Traditionnelle Chinoise permettent au corps d’être en vie. Contrairement aux organes et entrailles, elles sont en perpétuel mouvement et sont au nombre de cinq:

 

I.  Le « Qi » (qì; 气) est le premier d’entre eux et lui même à cinq fonctions principales:

  1. Le Qi permet de donner vie au corps.
  2. Il régule les liquides du corps (sang, sueur, urine…)
  3. Le Qi permet aux organes de ne pas « descendre », donc de rester en place et aux liquides du corps de ne pas avoir d’écoulements inopportuns.
  4. Il protège le corps contre les attaques climatiques (le vent, humidité, froid, canicule…)
  5. Le Qi réchauffe le corps, surtout dans les membres.

 

II. Le sang (xuě; 血)

En MTC la signification du mot « sang » est sensiblement la même que dans la médecine occidentale. « Sensiblement » parce qu’en MTC le sang circule également dans les méridiens. Ça fonction première est d’assurer la transportation de la nourriture et des liquides vers les tissus, organes et os du corps afin de les alimenter.
Le sang est lui même crée par la nourriture digérée et il est étroitement lié avec le « Qi » car c’est ce dernier qui propulse le sang dans les vaisseaux.
En observant le teint d’une personne ou la texture de la langue, on peut juger de la qualité du Qi ainsi que du sang.

 

III. Les liquides vitaux (jīnyė; 津液)

Les liquides vitaux sont les larmes, salive, jus gastriques, l’urine, la sueur, liquide articulaire… sauf le sang. Ces liquides ont pour fonction d’humidifier et de nourrir les différentes parties du corps.
Ces liquides sont formés à partir de la digestion des aliments et sont acheminés par le « Qi originel » et sous l’impulsion des reins. De plus, ces liquides vitaux constitues la matière première pour la production du sang.

 

IV. La conscience (shén; 神)

Le « Shen » est ce que reflète la conscience et qui peut se manifester dans l’une des cinq émotions (la joie, la colère, la peur…).
Dans la MTC le « Shen » représente la vitalité, la conscience et les 5 émotions.
La force du « Shen » se retrouve dans l’éclat du regard et notamment dans la pupille.

 

V. L’essence originelle (jīng; 精)

Sans cette essence originelle, la conscience et le Qi ne pourraient pas se manifester. En effet, ces 3 substances fondamentales de la médecine chinoise sont étroitement  liées car d’elles, dépend la vitalité. Ces 3 substances sont surnommées « les trois trésors » ou « les trois joyaux » (sānbǎo 三宝).

L’essence originelle à deux sources:

  • Le Jing antérieur qui provient des parents.
  • Le Jing postérieur qui dépend du style de vie et de l’environnement.

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyen: 4,40 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog