Les reins (Shèn; 肾) tiennent une place importante en médecine chinoise. Même si tous les organes sont essentiels, certaines fonctions qui s’y rattachent vont bien au-delà du simple aspect « organique » des reins.

Voyons cela plus en détails.

 

Les reins en médecine occidentale

 

Les reins ont la responsabilité de filtrer le sang des déchets, des toxines, de l’eau absorbée, ainsi que des sels minéraux. Une autre de leur tâche est de réguler l’acidité du sang en sécrétant des sels alcalins en fonction des besoins. Ils ont également des fonctions hormonales et de régulation de la tension.

 

Les reins en médecine chinoise

 

Les reins, organes Yin, sont les contrôleurs du métabolisme de l’eau. Dans la dualité Yin – Yang, ils appartiennent avec la vessie à l’élément « Eau ».

Selon la médecine chinoise, leurs fonctions sont de :

  • Stocker le Jing (Essence) et gouverner la reproduction, la croissance et le développement
  • Gouverner l’eau
  • Produire la moelle, remplir le cerveau, contrôler les os et produire le sang
  • Contrôler la réception du Qi
  • S’ouvrir aux oreilles
  • Contrôler les deux orifices inférieurs (organes génitaux et anus)
  • Se manifester dans les cheveux
  • D’abriter la volonté (志)

 

1) Stocker le Jing (Essence)

 

Les reins stockent deux types de Jing (精) :

  • Le Jing du ciel antérieur, qui contient les informations que nous recevons avant la naissance.
  • Le jing du ciel postérieur, qui est issue principalement de la nourriture.

 

Le Jing du ciel antérieur

 

Les reins sont la réserve de JingLe Jing du ciel antérieur (Xiān Tiān Zhī Jīng; 先天之精), aussi appelé Jing prénatal, contient les informations léguées par les parents avant la naissance. Il est intimement lié à la croissance, au développement d’une personne, qui diffère selon si on est un homme ou une femme, et au vieillissement. L’Essence du ciel antérieur détermine votre physique, votre constitution (faible ou forte) et établit les bases de la vie sexuelle. Il ne peut être régénéré.
De nos jours, on pourrait décrire cela comme des informations génétiques.

 

L’ouvrage de référence de la MTC, le Nei Jing, nous apprend que la vie des femmes est rythmée par des périodes de 7 années : « à l’âge de 7 ans, le Qi des reins des femmes est fort, et les dents arrivent. A l’âge de deux fois sept, Tian Gui (stade de la maturité hormonale et reproductive) arrive, le Vaisseau Conception s’ouvre, le vaisseau Chong Mai se développe, les menstruations sont régulières, et la grossesse devient possible. »

La vie des hommes est quant à elle rythmée par des périodes de 8 années : « à l’âge de 8 ans, le Qi des reins se solidifie et les dents se développent. A l’âge de deux fois huit, le Qi des reins se développe, Tian Gui arrive, l’éjaculation se produit, et il devient possible d’avoir des rapports sexuels avec des femmes et engendrer des enfants …
A l’âge de sept fois huit, le Qi du foie est épuisé, les tendons sont incapables de faciliter l’exécution de mouvements réguliers, Tian Gui est sec, le Jing est peu abondant, les reins sont épuisés, et les symptômes de vieillissement physique sont abondants »

 

Le jing du ciel postérieur 

 

Le Jing du ciel postérieur (Hòu Tiān Zhī Jīng; 后天之精), aussi appelé Jing postnatal, provient de l’Essence pure extraite des aliments et des boissons par la rate et l’estomac, ainsi que de l’air. Ce qui n’a pas été utilisé lors du processus de transformation et d’assimilation est stocké dans les reins et forme le Jing du ciel postérieur. Ce dernier permet de soutenir et de reconstituer en partie le Jing du ciel antérieur.

Avant la naissance, le Jing du ciel antérieur forme la base matérielle pour le développement du Jing du ciel postérieur. Une fois né, le Jing postnatal supporte continuellement la réserve limitée de Jing prénatal. Les deux formes de Jing constituent une entité indivisible.

 

 

Le Jing des reins apporte une base matérielle au Yin et au Yang des reins, souvent mentionné comme le Yin véritable – 元阴 (ou Yin originel) et Yang véritable – 元阳 (ou Yang originel). Le Qi des reins est produit par l’interaction dynamique des deux. Spécifiquement, l’action de réchauffement du Yang des reins permettant l’évaporation et la transformation du Yin des reins en Qi des reins. Le Yin des reins est la source des liquides Yin de tout le corps, il humidifie et nourrit les organes et tissus. Le Yang des reins est la source du Yang Qi de tout le corps. Il est la force derrière tous les processus de réchauffement, de production et de transformation. L’aspect Yin et l’aspect Yang des reins dépendent l’un de l’autre et se contrôlent l’un l’autre.

Un équilibre correct entre le Yin et le Yang des reins est une condition préalable à une bonne santé. Il est impossible d’ignorer les faiblesses des reins, notamment en cas de diabète.

 

En vieillissant, ou à la suite de mauvaises actions dont l’homme est si friand, nous consommons notre Jing plus ou moins vite. Pour l’économiser, il existe certaines méthodes telles que surveiller la qualité et la quantité de nourriture, d’air et d’eau que l’on absorbe, ainsi que le Tai Ji Quan, Qi Gong ou la méditation.
De cette façon, il est possible pour une personne ayant une faiblesse constitutionnelle, d’économiser son Jing du ciel antérieur et de le seconder grâce à une assimilation suffisante de Jing du ciel postérieur. Cela est possible en ayant une bonne hygiène de vie, et permet de vivre plus longtemps que ceux qui au départ avaient un Jing prénatal plus fort, mais qui l’on gâché en menant une hygiène de vie désastreuse.

 

2) Gouverner l’eau

 

Les reins gouvernent l’eau en régulant sa distribution et son excrétion. Ils jouent un rôle important dans le mouvement et l’équilibre de l’eau dans tout le corps.

 

Les aliments et boissons sont reçus par l’estomac où la séparation commence. Le trouble (partie impure) est envoyé vers l’intestin grêle, et le clair (la partie pure, assimilable) est monté par la rate vers le poumon et le cœur. C’est en réchauffant la rate que le Yang des reins permet à celle-ci de réaliser sa fonction de transformation et de transportation. C’est aussi lui qui permettra aux intestins d’assumer leur fonction de séparation des liquides.

Le poumon diffuse le clair dans tout le corps, ce qui n’a pas pu l’être descend aux reins et est stocké dans la vessie. La partie claire des liquides troubles reçus par les reins est renvoyée par ces derniers vers le poumon, la partie trouble reste dans la vessie pour être excrétée.
Le Yang des reins fournit le Qi et la chaleur nécessaire à la vessie pour qu’elle puisse mener à bien sa fonction de transformation du Qi.

 

L’équilibre Yin et Yang des reins permet des mictions normales. Lorsqu’il y a déséquilibre, cela peut se traduire par des mictions fréquentes et de couleur claires en cas de vide du Yang des reins. Ou au contraire, par des mictions peu fréquentes et foncées lors de vide du Yin des reins.

 

 

3) Produire la moelle, remplir le cerveau, contrôler les os et produire le sang

 

Détails des reins selon la MTCLa MTC dit que les reins produisent la Moelle. Il ne s’agit pas ici de la même notion de moelle qu’en médecine occidentale. Cette Moelle, correspond à la matrice originelle dont sont issus la moelle osseuse (qui produit à son tour le sang) et les os et qui préside à l’élaboration de la moelle épinière et du cerveau.

Pour la médecine chinoise, le cerveau et la moelle épinière sont aussi appelés « Mer de moelle ». Cette appellation vient du fait que l’aspect Yin du Jing des reins produit la Moelle, qui elle-même créée la moelle épinière et le cerveau. D’où la connexion reins/cerveau propre à la médecine chinoise. 
Lorsque ce processus se déroule normalement la mémoire est bonne, la vision claire et la pensée lumineuse. A l’inverse, une déficience du Jing des reins a pour effet d’affaiblir la personne. Elle connait alors des étourdissements, une diminution de l’acuité visuelle, des défaillances de la mémoire, des acouphènes, ainsi que des insomnies. Le vide du sang du cœur donne aussi ce type de troubles du sommeil. Toutefois, les insomnies sont quelques peu différentes selon l’organe qui en est à l’origine : la déficience du sang du cœur maintient un éveil permanent, alors que la déficience des reins permet à la personne de dormir mais seulement par intermittence.
D’ailleurs, l’une des caractéristiques des maladies des reins fait que le patient urine plus fréquemment, ce qui participe à entrecouper son sommeil.

 

Les reins contrôlent aussi les os car la Moelle est la source de la moelle osseuse, qui elle-même nourrit les os. Ainsi, lorsque le Jing des reins est fort, les os (plus particulièrement au niveau de la taille et des genoux) sont forts et vigoureux. Inversement, lorsque le Jing des reins est déficient, des problèmes osseux peuvent survenir car le Jing n’est pas assez vigoureux. Cela fait que les personnes atteintes de maladies des reins connaissent aussi des problèmes au bas du dos, aux jambes et aux genoux.

Puisque les dents sont considérées comme une extension des os, elles dépendent aussi de la santé des reins. Si le Jing est abondant, les dents sont solides et stables, s’il est déficient, elles se déchaussent ou tombent.

 

4) Contrôler la réception du Qi

 

Bien que les fonctions respiratoires dépendent principalement du poumon, la respiration normale est contrôlée par la fonction des reins consistant à maîtriser et maintenir le Qi vers le bas. En maintenant le Qi, les reins permettent au Qi naturel de l’air de pénétrer profondément durant le processus d’inhalation.
S’il y a un déséquilibre des reins, des problèmes respiratoires tels qu’une respiration superficielle ou une respiration sifflante lors d’efforts physiques peut apparaitre. Certains types d’asthmes sont liés à cette fonction des reins qui consiste à maintenir le Qi en bas.

 

5) De s’ouvrir aux oreilles

 

En médecine chinoise, on pense que les oreilles, qui ont un peu la forme des reins, sont les orifices externes de ces derniers, et elles reflètent l’état du Jing des reins. Des oreilles larges et une ouïe aiguisée indiquent un excellent état du Jing.

Les reins contrôlent donc les oreilles qui sont leurs « ouvertures ». Cela explique pourquoi en vieillissant, la surdité croit à l’inverse de la qualité et de la quantité du Jing des reins.

Une bonne audition est accompagnée d’un abondant Jing, alors qu’une déficience de ce dernier peut causer des problèmes auditifs comme la surdité ou des acouphènes.

 

6) Contrôler les deux orifices inférieurs

 

Les reins contrôlent la fonction d’ouverture et de fermeture de l’urètre et de l’anus. Des désordres de l’appareil urinaire comme la fréquence des mictions, ou l’incontinence sont des signes d’un déséquilibre des reins (via le contrôle de la vessie).
Un Jing faible peut également entrainer des diarrhées ou des incontinences fécales.

 

Le contrôle des reins inclut également les fonctions sexuelles telles que l’érection, l’éjaculation, et la lubrification vaginale.
Les fonctions sexuelles sont donc aussi perturbées par un mauvais état de santé des reins. Par exemple, même si le désir est toujours présent, l’érection est impossible à développer ou à maintenir. Spermatorrhées et émissions nocturnes sont aussi des symptômes lors de vide de Jing ou de Qi des reins.

 

7) De se manifester dans les cheveux

 

Les cheveux étant la partie externe des reins, leur pousse est gouvernée par la croissance et la décroissance du Jing des reins. Cela aura une influence sur la couleur, l’éclat, l’épaisseur, et la densité des cheveux.

Un Jing faible entraine des cheveux gris, terne, cassant et des chutes. Au contraire, un jing abondant aura pour effet de rendre les cheveux épais et éclatants.

 

Pour remédier à la faiblesse et aux maladies des reins, et donc de leur Jing, il est impératif de reconsidérer son alimentation.

 

8 ) Abriter la volonté (志) 

 La volonté en chinois

La volonté – Zhi (zhì; 志) réside dans les reins. Volonté et détermination sont donc attribuées aux reins. Le Zhi correspond à la force de volonté qui nous permet de nous concentrer sur quelque chose de précis.

Si les reins sont faibles, la volonté le sera également, et le découragement en résultera. L’affaiblissement du Zhi et ce qui en découle est souvent une des causes de la dépression nerveuse.

 

Ming Men (La Porte de la Vie)

 

La porte de la vie entre les reinsLe concept de Ming Men (Mìng Mén; 命门), la Porte de la Vie, fait partie intégrante du système des reins. Sa localisation a évolué au fil des siècles. Expliqué comme étant le rein droit dans le Nan Jing (Classique des difficultés), Ming Men est ensuite mentionné comme étant entre les deux reins. De nos jours, c’est toujours cette dernière localisation qui est retenue.

Ming Men est décrit comme une force immatérielle dans laquelle demeure le Jing, et est considérée comme étant l’origine Yang de tout le corps humain. Ce Yang, ce Feu, prend donc sa source dans Ming Men, et est nommé « Feu Ministre » (Xiàng Huǒ; 相火), aussi parfois appelé « Feu fondamental » ou « Feu véritable ».

 

Une déficience de ce Feu se manifeste sur les fonctions sexuelles de cette manière :

– Chez l’homme, cela se traduit généralement par une dispersion du Yang, un refroidissement du Jing, ainsi que par l’impuissance.

– Chez la femme, cela se traduit par un refroidissement et un affaiblissement de l’utérus, ainsi que par l’apparition de leucorrhées et/ou de la stérilité.

De plus, aussi bien chez l’homme que chez la femme, une diminution du Feu Ministre entraine l’affaiblissement des fonctions digestives de l’estomac et de la rate, avec incapacité à absorber des nutriments entrainant de ce fait diarrhée, fatigue, membres froids …
Aussi, le foyer inférieur n’ayant plus la chaleur nécessaire pour transformer les liquides, ces derniers vont s’accumuler entraînant humidité et œdèmes.

Enfin, étant la source Yang de tout le corps, une faiblesse du Feu Ministre peut affecter toutes les fonctions des viscères.
Le Shen – Esprit (Shén; 神) demeurant au cœur, sera également affecté car le Feu Ministre aide le cœur à abriter le Shen. Cela engendrera des problèmes émotionnels.

 

Comme décrit par Zhao Xian Ke – 赵献可 (1572–1643), le Yin de Ming Men a également une grande importance. En médecine occidentale, il pourrait correspondre au système endocrinien.

 

Pour connaitre le méridien des reins en détails, suivez le lien.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (26 votes, moyen: 4,85 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog