Diététique chinoise

La peau de pastèque

Nous savons tous que la chair de la pastèque est très appréciée lorsqu'il faut chaud mais on peut également manger la peau de celle-ci aussi bien crue que pastèque est un fruit très appréciée en Chine, j'avais d'ailleurs parlé des fameux camion remplis de ces 'un point de vue de la diététique chinoise la peau de la pastèque est de nature froide, comme la vous ne savez pas ce qu'est la nature d'un aliment je vous invite à vous inscrire au mini-cours gratuit de diététique chinoise dans lequel il y a une liste des aliments classées selon leur nature ainsi que les informations pour intégrer la diététique chinoise dans notre alimentation de tous les ;Quand devrait-on consommer la peau de pastèque ?La peau de la pastèque, tout comme la chair, conviendra lorsque le climat est chaud (en été chez nous) du fait de leur nature froide (très froide pour la…
Lire la suite »

Le méridien de la rate

    1) Cheminement du méridien de la rate Le méridien de la rate est "Yin" et est porteur de 21 points. Ce méridien commence à l'angle unguéal interne du gros orteil (1er point: 隐白 Yǐn bái ), puis passe à l'articulation métatarso-phalangienne du gros orteil et en avant de la malléole interne. Il continue sur la face interne de la jambe jusqu'à la cuisse, l'aine et l'abdomen latéralement puis sur le gril costal jusqu'au 3ème espace intercostal (20ème point 周荣 Zhōu róng), d'où il redescend jusqu'au 6ème espace. Au 20ème point (周荣 Zhōu róng ) une branche se détache pour monter à la gorge et aboutit à la base de la langue. Le début de cette branche est connecté avec le premier point du méridien du poumon. A noter que lorsqu'il entre dans la cavité abdominale, il est connecté avec la rate grâce à une branche interne détachée du…
Lire la suite »

Le méridien de l’estomac

      1) Cheminement du méridien de l'estomac Le méridien de l'estomac est "Yang" et est porteur de 45 points. Il commence là où le méridien du gros intestin s'arrête sur le côté du nez, et passe ensuite au travers du coin intérieur de l'œil pour émerger à la partie inférieur de l'œil. Il remonte par la suite en passant devant l'oreille jusqu'à ce qu'il atteigne le coin du front (un travers de doigt en arrière et quatre au dessus de l'angle externe de l'orbite). A partir de là il se partage en 2 branches : une externe et une interne. La branche externe poursuit son cheminement en passant en dehors de la commissure des lèvres, descend sur la partie antéro-latérale du cou jusqu'à sa base. Elle continue à descendre en passant par le mamelon, l'aine jusqu'à la cuisse, la face antéro-latérale du genou et de la jambe, le…
Lire la suite »

Comment localiser les points des méridiens

  Comme dit précédemment le massage Tui Na peut également utiliser les points des méridiens pour traiter un trouble mais il faut d'abord localiser le ou les points à masser. Pour cela il existe plusieurs techniques, nous allons voir les 2 techniques traditionnelles les plus utilisées en Chine:     1) Technique utilisant les repères anatomiques L'une des premières techniques pour localiser un point est d'utiliser les repères anatomiques de notre corps qu'ils soient fixes ou mobiles. Les repères fixes sont des repères qui ne "bougent" pas quelque soit la position du corps (nombril, orteils, proé). Au contraire les repères mobiles seront plus ou moins visibles selon la position du corps c'est notamment le cas des plis cutanés. De nombreux points sont situés dans des endroits ayant un ou plusieurs repères anatomiques comme par exemple: un muscle, un tendon, une dépression ou au contraire un proéminence, une articulation, un pli…
Lire la suite »

Le méridien du gros intestin

        1) Cheminement du méridien du gros intestin Le méridien du gros intestin est "Yang". Il débute à l'angle extérieur de l'index, du côté du pouce, c'est où se situe le premier point de ce méridien (商阳 shāng yáng ). Il suit le bord supéro-externe du doigt jusqu'au poignet pour ensuite longer la face postérieur du radius jusqu'au coude. Il poursuit son trajet  en passant à la face antérieur de l'épaule, puis au bord postéro-supérieur de l'articulation, d'où une branche gagne la face antéro-latérale du cou pour finir sur le visage à l'extrémité supérieur du pli naso-génien qui correspond au 20ème point (迎香 Yíng xiāng ). Il faut signaler qu'une autre branche pénètre en profondeur dans le creux sus-claviculaire pour gagner le poumon et le gros intestin.     2) Provenance de l'énergie dans ce méridien : Le flux énergétique venant du méridien du poumon lui est…
Lire la suite »
L

Les 5 substances essentielles de la médecine chinoise

  Les substances essentielles de la Médecine Traditionnelle Chinoise permettent au corps d'être en vie. Contrairement aux organes et entrailles, elles sont en perpétuel mouvement et sont au nombre de cinq:   I.  Le "Qi" (qì; 气) est le premier d'entre eux et lui même à cinq fonctions principales: Le Qi permet de donner vie au corps. Il régule les liquides du corps (sang, sueur, ) Le Qi permet aux organes de ne pas "descendre", donc de rester en place et aux liquides du corps de ne pas avoir d'écoulements inopportuns. Il protège le corps contre les attaques climatiques (le vent, humidité, froid, ) Le Qi réchauffe le corps, surtout dans les membres.   II. Le sang (xuě; 血) En MTC la signification du mot "sang" est sensiblement la même que dans la médecine occidentale. "Sensiblement" parce qu'en MTC le sang circule également dans les méridiens. Sa fonction première est…
Lire la suite »

Le méridien du poumon

            1) Cheminement du méridien du poumon Le méridien du poumon est "Yin". Bien que le premier point de ce méridien soit à la face antérieur de l'aisselle, il débute véritablement depuis le gros intestin, traverse le diaphragme, entre dans le poumon, la trachée, la gorge et redescend à la surface antérieur de l'aisselle, pour ensuite sortir à la surface cutanée en son premier point (中府 Zhōng Fǔ). Puis il passe sur la surface antéro-interne du bras et arrive au niveau du coude. Il continue sur le milieu de la surface antérieure de l'avant-bras puis dans la gouttière radiale (point 7,8 et 9) et se termine à l'angle interne du pouce, c'est le 11ème point (少商 Shào shāng).     2) Provenance de l'énergie dans ce méridien : Le premier point reçoit l'énergie du méridien du foie qui le précède dans le cycle. Par ailleurs,…
Lire la suite »
Diététique chinoise

Les autres excès alimentaires selon la diététique chinoise

    Nous avons vu dans un précédent article les symptômes provoqués par l'excès d'une des 5 saveurs, nous allons voir ici les autres excès alimentaires que la MTC (médecine traditionnelle chinoise) nous dit d'éviter:   Les aliments crus : ils fatiguent la rate, donnent des ballonnements et de ma diarrhée. Nous aborderons plus profondément ce sujet dans un autre article en comparant les aliments crus et cuits. Les aliments gras et sucrés : ils emmagasinent l'humidité (cette accumulation d'humidité peut se changer en mucosités), créent de la chaleur dans le corps, congestionnent les poumons et la peau. Les aliments secs : ils créent également de la chaleur mais plus particulièrement dans l'intestin, ils favorisent le développement d'hémorroïdes. Les liquides: nous sentons tous un gonflement lorsque nous buvons trop ce qui à pour effet de couper l'appétit. Les aliments en général : l'excès d'aliments en général à pour effet un…
Lire la suite »