Organes et entrailles du corps

Relation de la rate avec les autres organes

Le corps humain est un tout organique composé de méridiens et de vaisseaux, d’organes (Zang) et d'entrailles (Fu) et de beaucoup d’autres tissus. Les organes et les entrailles sont connectés les uns les autres par le système des méridiens, ils sont coordonnés entre eux, sont différents physiologiquement, et s’affectent les uns les autres. Chaque organe a des relations spécifiques avec d'autres Zang et avec au moins un Fu. Cet article explique les principales relations que la rate entretient avec les autres organes et les entrailles.   Les relations de la rate avec les organes Zang   Relation de la rate avec les reins La relation entre la rate et les reins est essentiellement reflétée par l'interdépendance du Jing du ciel antérieur (aussi appelé Jing prénatal : Xiān Tiān Zhī Jīng; 先天之精) et celui du ciel postérieur (aussi appelé Jing postnatal : Hòu Tiān Zhī Jīng; 后天之精), ainsi que leur coopération dans…
Lire la suite »
Organes et entrailles du corps

Relation du poumon avec les autres organes

En médecine chinoise, les viscères sont distingués en tant qu'organes Zang (脏) et entrailles Fu (腑) et leurs connexions s’effectuent par le système des méridiens. Chaque organe a des relations plus étroites avec certains Zang et avec au moins un Fu avec lequel il se trouve en relation extérieure – intérieure. Nous allons voir ici les principales relations du poumon avec les autres organes. (suite…)
Lire la suite »
Organes et entrailles du corps

Relations du cœur avec les autres organes

En médecine chinoise, les viscères sont distinguées comme organes Zang (脏) et entrailles Fu (腑) et leurs connexions s'effectuent par le système des méridiens. Chaque organe a des relations plus étroites avec certains Zang et avec au moins un Fu avec lequel il se trouve en relation extérieure - intérieure. Nous allons voir ici les principales relations du cœur avec les autres organes.   (suite…)
Lire la suite »
Organes et entrailles du corps

Relation du foie avec les autres organes

Le corps humain est un tout organique composé de méridiens, d'organes et entrailles (Zangfu) et de beaucoup d'autres tissus. Les organes et les entrailles sont connectés les uns les autres par le système des méridiens, ils sont coordonnés entre eux, sont différents physiologiquement, et s'affectent les uns les autres. Chaque organe a des relations plus étroites avec certains Zangfu, nous allons voir ici les principales relations que le foie entretient avec les autres ;Relations du foie avec les autres Zang (organes) Relation du foie avec les reinsLe foie et les reins sont intimement liés, ils ont de nombreuses connexions via les méridiens. Physiologiquement, ils s'engendrent et s'équilibrent mutuellement. Sur le plan clinique, les reins et le foie sont souvent traités ;Le foie et les reins sont mutuellement engendrésSelon la théorie des cinq mouvements (ou théorie des cinq éléments), le foie appartient au mouvement bois et les reins à celui de l'eau.…
Lire la suite »
Organes et entrailles du corps

Le gros intestin selon la médecine chinoise

 Le gros intestin (Dà ​Cháng; 大肠) appartient au mouvement (élément) Métal. Il constitue la partie Yang de ce mouvement, le poumon correspondant à la partie distingue 2 fonctions principales :Le gros intestin gouverne la transformation et l'acheminement des déchetsLe gros intestin gouverne les liquides Le gros intestin gouverne la transformation et l'acheminement des déchetsLe gros intestin reçoit les aliments digérés de l'intestin grêle, ils sont formés en selles avant d'être excrété;Le gros intestin gouverne les liquidesLe gros intestin joue un rôle dans la réabsorption des liquides de la digestion. Cette réabsorption par le gros intestin va créer des liquides *Jin dans le ;*Pour résumer, les liquides organiques (Jin Ye) se divisent en 2 :Jin (津) qui sont des liquides légers, fluides et rapides, ils sont distribués dans la peau et les muscles. Ils se manifestent par les larmes, la salive, la sueur. Ils sont aussi un composé du (液) qui sont…
Lire la suite »
Organes et entrailles du corps

Le poumon en médecine chinoise

Le poumon (Fèi; 肺) est un organe Yin, sa contrepartie Yang est le gros intestin et il appartient à l'élément Métal. Il fait partie du foyer supérieur avec le cœur, il est situé dans la poitrine, il est connecté avec la gorge et s'ouvre au nez. Le poumon en médecine chinoise inclut donc les voies respiratoires supérieures. Il n'est pas seulement associé avec la fonction respiratoire, il est aussi avec la régulation des liquides, le mouvement du Qi et du sang, et avec la capacité de la peau à résister aux invasions des pervers fonctions sont :De gouverner le Qi et de contrôler la respirationDe diffuser et de faire descendre le Qi et les liquidesDe gouverner la voie des eauxDe gouverner la peau et les poilsDe s'ouvrir au nezD'abriter le Po (魄) Gouverner le Qi et contrôler la respiration Le poumon gouverne le QiLe "poumon gouverne le Qi" fait référence au fait que…
Lire la suite »
Organes et entrailles du corps

Le foie en médecine chinoise

 Le foie est situé du côté droit de l'abdomen, juste au-dessus du duodénum. Il est l'organe le plus gros du corps humain et les fonctions qui lui incombent sont nombreuses. Nous allons voir très brièvement ce qu'est le foie en médecine occidentale puis beaucoup plus longuement, les fonctions de celui-ci en médecine ;Le foie en médecine occidentale Le foie (ou glande hépatique) est un organe abdominal des vertébrés qui assure trois fonctions vitales : une fonction d'épuration, une fonction de synthèse et une fonction de stockage. Chez l'humain, il est impair et asymétrique. Il est logé dans l'hypocondre droit, la loge sous-phrénique droite, la partie supérieure du creux épigastrique puis atteint l’hypocondre gauche. C'est le plus volumineux des viscères humains (deux pour cent du poids corporel, soit une moyenne de 1 500 grammes) et l'organe du corps humain qui effectue le plus grand nombre de transformations chimiques. La discipline médicale qui lui est rattachée…
Lire la suite »
Organes et entrailles du corps

La vésicule biliaire selon la médecine chinoise

 La vésicule biliaire (Dǎn; 胆) tient une place à part parmi les entrailles. Seulement la fonction consistant à stocker et libérer la bile se retrouve en médecine chinoise et en médecine connaissance des fonctions de la vésicule biliaire selon la médecine chinoise permettra aussi de comprendre pourquoi la qualité de vie se détériore à la suite d'une cholécystectomie (ablation de la vésicule biliaire). La vésicule biliaire en médecine occidentale La vésicule biliaire est un organe creux, piriforme (en forme de poire) et situé au niveau de l'abdomen à proximité du foie. Elle fait partie de l'appareil digestif, et a pour principale fonction le stockage de la bile en vue de sa restitution au cours de la vésicule biliaire stocke et concentre la bile produite par le foie en attendant que celle-ci soit nécessaire à la digestion. La bile est composée de mucus, de pigments biliaires, de sels biliaires, de cholestérol et de…
Lire la suite »