Nous avons déjà vu les vertus du gingembre et comment le cuisiner, nous allons voir ici le gingembre associé avec trois herbes chinoises qui peuvent être régulièrement utilisées dans la vie de tous les jours. Ces associations permettent de renforcer certaines propriétés du gingembre ou étendre sont champs d’action.

 

 

Gingembre associé au jujube

 

Le gingembre associé au jujube (datte chinoise) permet d’harmoniser :Gingembre et jujubes

 

Le gingembre est de nature tiède et de saveur piquante, son action entre dans le méridien du poumon, de la rate et de l’estomac. Le jujube est de nature tiède et de saveur douce, son action entre dans le méridien de la rate et de l’estomac.

Wang Ang (Dynastie Qing) explique que l’estomac est la source du Wei Qi qui est Yang, le Qi défensif a besoin de la saveur piquante pour être tonifier. La rate est la racine du Ying Qi qui est Yin, la saveur douce est nécessaire pour tonifier le Qi nourrissant.
Lorsque la saveur piquante et douce se combinent, la rate et l’estomac sont renforcés et la circulation du Ying Qi et du Wei Qi n’est pas entravée.

 

Cette association du gingembre et du jujube, en infusion, en décoction, dans un gruau ou dans une soupe, est donc bénéfique :

  • pour renforcer la digestion
  • lors des mains et des pieds très souvent froids
  • lors de sensibilité aux changements de température
  • lorsque la personne a tendance à souvent attraper froid ou à attraper la grippe

Le gingembre associé au jujube se retrouve souvent dans une soupe traditionnelle de diététique chinoise pour tonifier le Qi est le sang. C’est une soupe de poulet toute simple dans laquelle on ajoute gingembre (épluché et coupé en tranche) et jujubes.
Les indications de cette soupe sont lors de fatigue, de fatigue après accouchement, de convalescence, de faiblesse de la personne âgée, de dysfonctionnement sexuel chez l’homme ou d’impuissance.

 

 

Gingembre associé à la peau de mandarine séchée

 

Gingembre et peau de mandarine séchéeLa peau de mandarine séchée (Chen Pi – 陈皮) est de nature tiède et de saveur amère et piquante. Elle assèche l’humidité, renforce la rate, régule le Qi et harmonise l’estomac.

Lorsque les deux herbes sont associées, l’action de Chen Pi consistant à renforcer la rate est améliorer par le gingembre, tandis que l’action du gingembre sur les nausées est améliorée par l’action de la peau de mandarine séchée en harmonisant l’estomac.

 

Le gingembre associé à la peau de mandarine séchée peut être utilisé en décoction, en infusion ou dans un gruau :

  • lors de digestion faible chez les personnes de constitution froide
  • lors de problème digestif avec stagnation d’aliments dans l’estomac (ventre gonflé, renvoi, morceaux d’aliments non-digérés dans les selles)
  • lors d’excès de froid dans l’estomac en raison d’une trop grande consommation d’aliments crus et/ou froids (voire glacés) entrainant des nausées, des douleurs épigastriques, le hoquet.
  • pour la toux lors de rhume commun en raison d’un vent-froid

 

Cette association peut aussi être utilisée lors de mucosités bloquant le poumon, entrainant de la toux et des sifflements (wheezing) avec des expectorations blanches abondantes.

 

 

Gingembre associé au thé vert

 

Gingembre et thé vert

Cette association était un remède populaire (un remède de grand mère comme on dirait aujourd’hui) qui montre une certaine sophistication.

Le gingembre, nature tiède et saveur piquante, soulage les nausées et expulse les éléments pathogènes externes.
Les feuilles de thé, nature fraiche et saveur amère et douce, disperse les stagnations d’aliments et de mucosités.

Par conséquent dans cette association, la saveur piquante du gingembre et celle amère du thé se combinent pour disperser et drainer. La saveur douce du thé associée à la nature tiède du gingembre renforce le foyer médian (c’est à dire l’estomac et la rate, responsables de la digestion). Quant à la nature fraiche du thé, elle assure l’harmonie en évitant un excès de chaleur.

 

Bien que cette combinaison peut être prise en infusion, elle est utilisée principalement en décoction (à feu doux) pour que le thé vert soit le plus fort possible. Elle est utile :

  • lors de forts vomissements
  • lors de diarrhée pour raison alimentaire
  • Lors de diarrhée du voyageur (tourista)
  • lors de dysenterie

Le gingembre associé au thé vert peut aussi être utilisé pour traiter la gastroentérite aigüe, mais dans ce cas il est préférable de réduire en poudre fine ces deux herbes, avec un moulin à café électrique par exemple. Par ailleurs, on utilisera le gingembre sec au lieu du gingembre frais.
Mettre une cuillère à café de la poudre obtenue dans 250ml d’eau de source ou filtrée, chauffer le tout dans un récipient comme une casserole (en inox, en terre cuite ou en verre). Mettre d’abord à feu vif jusqu’à ébullition, puis mettre à feu doux, couvrir et laisser bouillir 5 minutes. Faire le même procédé de 2 à 3 fois par jour.

 

Cliquez ici, pour tout savoir sur les bienfaits du gingembre frais, sec, de sa peau et de son jus.

Cliquez ici, pour savoir comment utiliser le gingembre en cuisine et sous quelle forme.

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog