Le bonsaï ou bonzaï est le nom japonais que nous utilisons en occident pour désigner ces petits arbres aux formes bizarres qui poussent dans des petits pots (mais qui ne sont pas des variétés naines).

Comme souvent, nous utilisons le nom japonais bien que l’origine de cette culture d’arbre purement esthétique vient de Chine.

Par exemple, le nom « Go » du jeu de Go vient de la traduction japonaise alors que c’est un jeu chinois. Cela est dû au fait que ce sont les japonais qui ont fait connaitre internationalement ce jeu et les bonsaïs.

 

Voici un bref résumé historique du bonsaï :

 

Un bonsaï, ou bonzaï1, du japonais 盆栽, bonsai, dérivé du chinois 盆栽, pénzāi, « planter, prendre soin de plantes dans un pot »), variation du penjing (chinois : 盆景, pinyin : pénjǐng, « paysage en pot ») est, dans la tradition chinoise, un arbre ou une plante avec un ou des rochers, et, selon la tradition japonaise, un arbre ou une plante dans un pot.

 

Les Chinois furent les premiers à cultiver des arbres dans des pots dans un but esthétique, à l’ère de la dynastie des Han (-206 à 220). À cette époque on ne parlait pas encore de bonsaï, mais de penjing (pénjǐng 盆景) (représentation d’un paysage dans une coupe). Peu après, sous la dynastie Qin (220 – 581) apparurent les 盆栽 pénzāi (arbre unique dans une coupe).

A

ujourd’hui, en Chine, la tradition des pengjing se perpétue, avec plus d’ardeur que celle des bonsaïs.

 

 

Pour preuve de l’existence de cet art à cette époque, en 1971, des archéologues ont découvert dans la tombe du prince Zhang Huai, décédé en 705 sous la dynastie Tang (618 à 907), une fresque peinte sur les parois de sa tombe. Elle représente deux valets portant, l’un un paysage en miniature, et l’autre un vase en forme de lotus, contenant un arbre avec des feuilles vertes et des fruits rouges.

 

Sous la dynastie Yuan, des ministres et des marchands japonais ramenèrent des arbres dans leur pays. Cependant cet art ne fut réellement intégré à la culture japonaise que lorsqu’un fonctionnaire chinois, Chu Shun-sui, fuyant la domination mandchoue en 1644, emporta sa collection avec lui. Il initia ainsi quelques Japonais à la culture des futurs arbres en pot appelés bonsaïs.

 

 

Source : wikipédia

 

 Voici une image sympathique qui donne des explications de bases concernant les bonsaïs (désolé, c’est en anglais) :

Fiche sur les bonsais

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyen: 4,50 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog