En Chine, les conteneurs poubelles, comme on connait en occident, ne sont pas utilisés depuis bien longtemps. D’ailleurs, les villages ou les petites villes en ont toujours pas.

Lorsqu’il n’y a pas de conteneur, il y a des petites constructions ressemblant à des cabanes ou maisonnettes en briques (垃圾房) ayant une fenêtre. La « fenêtre » étant une ouverture pour lancer nos détritus dedans.

 

Petite maison pour poubellesComme les chinois n’utilisent presque jamais de poche poubelle (car c’est dépenser de l’argent pour rien, d’autant plus que la plupart n’ont pas d’argent à mettre là-dedans), ces petites « cabanes » sont très pratiques, on passe devant et on balance ce qu’on a dans la main. L’inconvénient : c’est loin de sentir la rose… et en été il vaut mieux retenir sa respiration lorsqu’on passe devant sinon… préparez vous aux nausées.

 

 

Poubelles en Chine

 

Dans certains endroits les poubelles ressemblent à ce que nous connaissons.

 

 

 

 

Lorsque les conteneurs poubelles ont fait leur apparition, il a fallu murer l’ouverture de la plupart des cabanes en briques car les gens continuaient à déverser leurs détritus à l’intérieur.

On pouvait croire que les conteneurs seraient plus hygiéniques. Que nenni ! C’est même pire!

La plupart des gens déposent leur détritus sans poche poubelle ce qui fait qu’ils collent à celle-ci. Il y a quand même des gens qui mettent leurs déchets dans des poches plastiques ce qui permet de ne pas salir le conteneur mais il y a les trieurs et recycleurs qui vont passer par là.

 

Les trieurs sont des gens qui ne sont pas spécialement démunis mais qui fouillent dans les poubelles, en perpétuelle recherche de quelque chose d’intéressant. Ce sont des gens qui ont toujours l’esprit bloqué à la révolution culturelle. Ils essaient de récupérer le maximum de choses, et une fois encore, ils sont bien souvent très loin d’être des mendiants.

Par la suite, les recycleurs, dont j’avais consacré un de mes premiers billets, renverseront les conteneurs sur le trottoir ou sur la route, afin d’étaler le tout et de trier ce qui est intéressant de ce qui ne l’est pas. Inutile de dire que même si vous aviez bien fermé votre poche plastique, elle sera éventrée. A la fin de leur triage, le reste des déchets sont poussés autours du conteneur (ou des conteneurs).

 

Tout cela fait qu’en même pas 2 semaines, des conteneurs tout neufs ont l’air d’avoir 10 ans d’utilisation. Ils sont extrêmement sales à l’intérieur comme à l’extérieur, et le bitume tout autour est de couleur noir à force de déverser leur contenu par terre. Je vous laisse imaginer aussi l’odeur qui s’en dégage.

 

Encore un exemple montrant que copier les occidentaux n’est pas forcément la meilleur des solutions. Même si a Shanghai, tout est fait pour que les voies publiques restent le plus propre possible (à cause du nombre d’occidentaux y vivant). Dans le reste de la Chine, les conteneurs poubelles seront certainement utiles plus tard mais pour le moment, les cabanes en briques étaient ce qu’il y avait de mieux.

Jeter les déchets en ChineRéparation des conteneurs poubelle chinois

 

 

Bien sûr, lorsque ces maisonnettes ne sont pas entretenues, les recycleurs trient et ça donne ça :

 

Détritus sur la route

 

Et quand, ce n’est pas entretenue, beaucoup de gens versent leurs détritus sur les tas déjà existants :

Mettre des déchets sur le trottoir

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog