Le point Qi Men (Qī Mén; 期门) est le 14ème point du méridien du foie. Il est le dernier point de celui-ci et est par conséquent, le dernier point de la grande circulation du Qi qui commence au 1er point du méridien du poumon (Zhōng Fǔ; 中府 ), puis traverse les 12 méridiens principaux.

Il est un point de croisement des méridiens de la rate et du foie avec le vaisseau Yin Wei Mai (Vaisseau de liaison du Yin). Il existe par ailleurs une branche profonde partant de ce point qui remonte vers la tête, contourne la bouche, pénètre les yeux et rejoint le point Bai Hui (Bǎi Huì; 百会), 20VG.

Ce point appartient aux points Mu antérieur (Mù Xué; 募穴) parmi lesquels il est le point Mu du foie, permettant de faire notamment circuler le Qi du foie.  

 

Localisation du 14ème point du méridien du foie

  Qi Men 14ème point du méridien du foie

 

 

Sur le thorax, sur le ligne du mamelon, à 4 Cun du point Ju Que – 巨阙 (14VC), dans le 6ème espace intercostal. Ce point se situe sur les muscles obliques internes et externes et sur l’aponévrose du muscle abdominal transverse.
(Sur le dessin Qi Men est inscrit en chinois traditionnel : 期門 et Ju Que aussi : 巨闕)

La région de Qi Men est innervée par le nerf du 6ème espace intercostal et est irriguée par l’artère et la veine de ce même espace.

 

 

 

Les fonctions attribuées au point 14F

 

  Les fonctions traditionnellement attribuées à ce point sont, en tant que point Mu du foie, de traiter les symptômes du foie et de la vésicule biliaire, de débloquer la stagnation du Qi située dans les hypocondres, de libérer la rétention des aliments, ainsi que de réguler la circulation du sang et de l’énergie.

C’est dans la région de ce point que le méridien du foie s’étend au travers des hypocondres et de la poitrine. Le champs d’action de ce point est donc essentiellement dans ces zones.  

Par ailleurs, comme le Qi fait circuler le sang, Qi Men est indiqué aussi bien pour la stagnation du Qi que les stases de sang.

 

Indications thérapeutiques du 14ème point du méridien du foie

 

  Les indications thérapeutiques de ce point, en combinaison avec d’autres points, incluent le traitement :

  • Des distensions abdominales autour des côtes
  • Des douleurs des régions de la poitrine et de l’hypocondre
  • Des plénitudes de la poitrine
  • Des hépatites
  • Des hypertrophies du foie
  • Des cholécystites
  • De la pleurésie
  • Des névralgies intercostales
  • Des dysfonctionnements nerveux de l’estomac
  • De l’évacuation du placenta lorsque celui-ci ne sort pas spontanément

 

Qi Men est aussi indiqué lors de douleurs vives ou lancinante du cœur en raison de sa liaison avec le vaisseau Yin Wei Mai (Vaisseau de liaison du Yin). Ce point harmonise le foie et l’estomac et pourra être utilisé lorsque le Qi du foie envahit l’estomac et altère sa fonction descendante. Auquel cas, le Qi de l’estomac stagnera ou se rebellera (c’est à dire que le mouvement du Qi est à contre-courant). Cela engendrera des régurgitations acides, hoquet, des vomissements, des distensions et douleurs épigastriques.

Aussi, Qi Men est un point important dans le traitement de certaines crises de paniques, appelé en médecine chinoise « 奔豚气 » (Bēn Tún Qì), souvent traduit en français par « syndrome du porcelet galopant » ou « syndrome du cochon qui court ». Selon le classique 金匮要略 (Jin Gui Yao Lue), traduit en français par « Précis du coffre d’or » : « le syndrome du porcelet galopant surgit de l’abdomen, il fonce vers la gorge avec un telle férocité que le patient en perd son souffle et se sent proche de la mort ». Le syndrome du porcelet galopant surgit le plus souvent lorsqu’il y a stagnation du Qi du foie, et que celle-ci se transforme en chaleur, ou lorsque le vide du Yang des reins engendre une accumulation de froid dans le foyer inférieur. Dans les deux cas, le Qi est éjecté violemment et se précipite soudainement le long du vaisseau Chong Mai (Vaisseau pénétrant).
Concrètement, le syndrome du porcelet galopant peut se manifester de plusieurs façons mais toutes impliquent la sensation d’une montée rapide, le long du tronc, du dos, voire des membres. Cela est généralement accompagné d’un sentiment de peur, de frayeur ou d’intense anxiété.

Le point Qi Men est très souvent associé au point 18V (Gan Shu), qui est un point de transport du dos (Bèi Shū Xué; 背輸穴), dans notamment le traitement des plénitudes du foie.

 

Techniques de massage tuina pour le point 14F

  Les principales techniques de massage tuina appliquées pour le point Shan Zhong (17VC) sont :

  • Les pressions maintenues
  • Les rotations (dans ou contre le sens des aiguilles d’une montre)
  • Les tapotements exécutés à l’aide de l’extrémité des doigts

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (18 votes, moyen: 4,56 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog