Comme dans de nombreux pays lorsqu’une femme se marie, la relation belle mère/belle fille risque d’être difficile. En Chine la tradition veut que ça se passe assez mal entre la mère du mari et la belle fille. Il n’y a pas si longtemps encore les brus étaient traitées comme des bonnes à tout faire et n’avaient aucune contestation à faire. Vivant sous le même toit, certaines se suicidaient sous la pression constante de leur belle mère.

 

La bru et la belle mère chinoiseAujourd’hui les femmes se défendent plus contre leur belle mère tyrannique mais la tradition du respect des anciens est toujours là, ce qui souvent bloque la bru pour répondre aux provocations de la belle mère.

Les parents, surtout la mère dans le cas d’un fils, traitent leur enfant de 40 ans comme s’il avait 10 ans. Sa mère lui dit comment il doit gérer son ménage dés qu’elle en a l’occasion: « ne laisse pas ta femme faire si ou faire ça… » et il écoute sans sourciller.
Une fois chez lui, c’est ça femme qui lui dit de ne pas écouter sa mère.

 

Voici une scène typique: les parents invitent leur fils et sa femme à venir manger chez eux. Lorsqu’ils sont en train de manger, la belle fille dit à son mari bien en chair : « ne mange pas trop de ce plat » (pour ne pas qu’il grossisse davantage). Aussitôt, la belle mère palpe le bras de son fils et dit « oh la la, tu as maigri mon fils! Mange plus, tu va être malade sinon ». C’est une façon de dire que sa bru ne s’occupe pas bien de son fils et de sa santé puisqu’il est si maigre… (bien qu’il n’est jamais était aussi corpulent).

 

Les disputes entre la belle fille et sa belle mère son presque normales (surtout que la tradition de vivre sous le même toit que les beaux parents sont toujours d’actualité) et bien souvent le mari ne dira rien.
Dans ces conditions, il n’est pas rare qu’une femme ne voit presque jamais sa belle mère, certaines l’ont même vu qu’une seule fois. Ceci vient du fait que certaines belles mères, aussitôt leur fils marié, ne veulent plus jamais voir leur bru (bien souvent pour une raison qu’elle seule connait…et encore…)

 

Alors, lorsqu’une chinoise se marie et que sa belle mère est gentille, elle sait apprécier à sa juste valeur la chance qu’elle a.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de vote)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog