Cynanchum est un genre de plantes de la famille des asclépiadacées selon la classification classique de Cronquist (1981) et comprenant environ 300 espèces. L’étymologie vient de Kynos, le chien et enkhéin , s’étouffer. Cela fait référence à ses propriétés toxiques. La plupart des espèces sont des plantes succulentes, grimpantes et volubiles (lianes). Certaines espèces sont cultivées comme plantes ornementales.

Ici, nous allons parler de Cynanchum atratum Bge. et Cyanchum versicolor Bge., car ce sont ces variétés qui sont utilisées dans la pharmacopée chinoise.

 

Indications en médecine chinoise

1) Clarifie la chaleur et rafraichit le sang

Lors de chaleur entrant dans la couche nutritive (Ying) ou la couche sang (Xue), lors de fièvre due à un vide de Yin, fièvre chez l’enfant, fièvre du postpartum, fièvre persistante à la suite d’une maladie fébrile qui a blessé le sang ou le Yin. Infection bactérienne ou virale.
Cette herbe est utilisée le plus souvent lors de fièvre du postpartum et durant la phase de rétablissement à la suite d’une maladie fébrile.

2) Rafraichit le sang et favorise les mictions

Lors de strangurie chaleur, de miction avec présence de sang, de miction douloureuse… , notamment avant ou après l’accouchement.

3) Élimine la toxicité et traite les irritations

Lors d’irritations dues aux toxines, de gorge gonflée et douloureuse et de morsure de serpent. La racine de Cynanchum peut être prise par voie interne et à usage local pour ces dernières indications. Cette action n’est toutefois pas particulièrement forte.

 

Effets pharmacologiques

Les ingrédients de Bai Wei stimulent la fonction cardiaque. Ils stimulent le muscle cardiaque, améliorent la contraction et ralentissent la fréquence cardiaque. Bai wei peut inhiber le pneumocoque.

 

Dosages

De 2 à 10 g, standard 5 g

Quantité toxique: de 30 à 40 grammes.

Cette herbe a un effet assez fort pour provoquer la transpiration et pour ouvrir le poumon, le dosage ne devrait pas être trop haut. Il doit aussi être modifié lors de prescription pour des personnes affaiblies, celles qui ont des transpirations spontanées, des transpirations nocturnes en raison d’un vide de Yin, ou celles qui ont une sibilance (sifflement respiratoire) associée avec une dysharmonie des reins qui n’acceptent pas le Qi.

 

Contre-indications

Bai Wei est contre-indiqué lors de vide de la rate, de froid touchant la rate et l’estomac.

 

Grossesse

L’utilisation de la racine de Cynanchum est permise pendant la grossesse.

 

Compatibilités et incompatibilités avec les autres herbes

La racine de Cynanchum est altérée par:

  • Huang Qi – 黄耆 (Radix astragali)
  • Gan Jiang – 干姜 (Rhizoma zingiberis officinalis)
  • Suan Zao Ren – 酸枣仁 (Semen Zizyphi Spinosae)
  • Da Huang – 大黄 (Radix et Rhizoma Rhei)
    Gan Sui – 甘遂 (Radix Euphorbiae Kansui)
  • Shan Zhu Yu – 山茱萸 (Fructus corni officinalis)

 

Combinaisons d’herbes avec Bai Wei

Lors de vide de sang, de fièvre intermittente, de fièvre diurne, de chaleur dans la couche Ying, ou de Gu Zheng (骨蒸 sensation de fièvre que ressent la personne comme si elle émane de l’intérieur des os et de la moelle), la racine de Cynanchum peut être combinée avec:

  • Di Gu Pi – 地骨皮 (Lycii cortex)

Lors de vide de sang avec fièvre intermittente, fièvre postpartum, de l’irritabilité:

  • Dang Gui – 当归 (Radix Angelicae sinensis)

Contre la chaleur dans la couche du sang avec vide de Yin et dysfonctionnement urinaire:

  • Dan Zhu Ye – 淡竹叶 (Herba Lophatheri Gracilis)
  • Mu Tong – 木通 (Caulis Mutong)

Lors de dysurie du postpartum, ou en vin médicinal lors d’incontinence du postpartum:

  • Bai Shao – 白芍 (Radix Albus Paeoniae Lactiflorae)

 

Tableau récapitulatif

Racine Bai Wei Nom chinois Bai Wei (Bái Wēi; 白薇)
Nom pharmaceutique Radix Cynanchi Baiwei
Espèce botanique standard
Cynanchum atratum Bge.
Cyanchum versicolor Bge.
Autres noms

Bai Wei (白尾)

Partie utilisée Racine
Nature Froide
Saveur Amère et salée
Tropisme (entre dans les méridiens du : ) Poumon, estomac et reins
Description brève

Rafraichit le sang et réduit la chaleur vide sans blesser les liquides Yin ou le sang, chasse les pathogènes, facilite la miction.

 

 

NOTES

Cette herbe est de saveur amère, mais pas asséchant, elle dirige ses actions vers le bas. Elle est aussi de saveur salée ce qui lui permet d’entrer dans le sang et de rafraichir pour clarifier la chaleur sans blesser le Yin. Elle rafraichit aussi bien lors de syndrome de type vide que plénitude.

Elle rafraichit le poumon faisant descendre les liquides.

 

Lorsque la racine de Cynanchum est préparée avec du miel (炙白薇) cela dirige ses actions sur le méridien du poumon lors de traitement de transpiration nocturne, de chaleur récurrente, et de toux avec rejet de sang.

Lorsqu’elle est sauté à sec (炒白薇), cela modère sa nature froide, la rendant plus appropriée lors de vide de Yang ou pour ceux ayant une faiblesse de la rate et de l’estomac.

 

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog




https://dietetiquetuina.fr/wp-content/uploads/racine-cynanchum.jpghttps://dietetiquetuina.fr/wp-content/uploads/racine-cynanchum-150x150.jpgDavid BrunAntiviral - Antibactérien - AntifongiqueEffet sur le cœurHerbes qui clarifient la chaleur - videInfection - InflammationToux - Sifflements - Troubles pulmonairespharmacopée chinoiseCynanchum est un genre de plantes de la famille des asclépiadacées selon la classification classique de Cronquist (1981) et comprenant environ 300 espèces. L'étymologie vient de Kynos, le chien et enkhéin , s'étouffer. Cela fait référence à ses propriétés toxiques. La plupart des espèces sont des plantes succulentes, grimpantes...Une porte ouverte sur la médecine chinoise