Anti-âge

La graine de Cuscuta chinensis Lam. (Tu Si Zi)

Cuscuta chinensis Lam. est une plante parasite de la famille des Convolvulaceae. Il est originaire de Chine et a été décrit pour la première fois en 1786. Une plante parasite est une plante qui vit et se développe au détriment d'une autre plante hôte. Le nom chinois de Tu Si Zi est en fait composé de trois mots chinois. Le premier mot «Tu» (菟) incorpore le caractère «lapin» (兔) sous la clé «herbe» ( ). Le second mot «Si» (絲) signifie «filament», et le troisième mot «Zi» (子) se réfère à «graine». Au cours de la dynastie Ming, Li Shizhen a écrit dans le Ben Cao Gang Mu (ouvrage le plus complet traitant de la médecine chinoise) «Sous l'herbe Tu Si Zi , se trouve la racine d'un « lapin caché ». Sans cette racine, ses filaments ne peuvent pousser. Si le « lapin caché » se retire, les filaments…
Lire la suite »
Antidote (piqûre, morsure ...)

Pourquoi devrions-nous manger des pissenlits ?

Le pissenlit est connu comme étant une mauvaise herbe qui envahit les pelouses. Les marques de désherbant vont jusqu'à dire qu'il est l'ennemi numéro 1. Et pourtant, c'est justement parce qu'elle est sauvage que cette herbe a autant d'efficacité en phytothérapie. Et le fait qu'elle soit une espèce envahissante et durable (de mars à novembre) est un véritable cadeau de la nature, car on peut la trouver presque partout. En avril, sa fleur jaune, certainement la plus connue des fleurs champêtres, est celle que les enfants cueillent pour offrir un bouquet à leurs parents. Le pissenlit (Taraxacum) est un genre de plantes dicotylédones anémochores appartenant à la vaste famille des Asteraceae (composées). Plus de 250 espèces ont été enregistrées dans les îles britanniques seulement (Richards, 1972). Certains botanistes prennent un point de vue beaucoup plus large, et n'acceptent qu'un total d'environ 60 espèces. Sa fleur très reconnaissable est en fait…
Lire la suite »
Anti-âge

Tout savoir sur Jiaogulan, l’herbe de l’immortalité

Cette plante est connue pour son utilisation en phytothérapie. Jiao Gu Lan, ou Jiaogulan, est le plus souvent consommée comme une tisane. Elle n'avait pas été souvent utilisée en médecine traditionnelle chinoise parce qu'elle pousse loin du centre de la chine où la médecine chinoise évoluait. Son introduction dans les standards de la pharmacopée est relativement récente. Elle était surtout connue localement, utilisée principalement dans les régions montagneuses du sud de la chine et du nord du Vietnam. Elle est décrite par les locaux comme "l'herbe de l'immortalité", parce que les gens de la province du Guizhou, où des infusions de Jiaogulan sont consommées régulièrement, auraient une longévité y a une récente réapparition de l’intérêt porté sur cette plante et de ses applications. Et pour cause, puisque cette herbe est utilisée pour de nombreuses affections ; Cette herbe est disponible dans notre boutique  Description brève de Jiaogulan Nom chinoisJiao Gu lan (Jiǎo Gǔ…
Lire la suite »
Anti-coagulant - Anti-inflammatoire

Racine et feuilles de l’isatis (Ban Lan Gen et Da Qing Ye)

L'isatis ou pastel est une plante herbacée bisannuelle, de la famille des Brassicaceae, originaire d'Asie Centrale, de l'Asie du Sud-Ouest et de l'Europe du Sud-Est. Utilisée comme plante médicinale et tinctoriale par les Grecs et les Romains de l'Antiquité, elle fut largement cultivée au cours du Moyen-âge et de la Renaissance, en Europe, pour la production d'une teinture bleue, extraite des feuilles, avant qu'elle ne soit détrônée par l'indigotier, puis par les colorants de synthè existe plusieurs plantes de la même famille utilisées en médecine chinoise. Nous allons voir d'abord la racine de l'isatis du nord (Bei Ban Lan Gen), les feuilles de l'isatis (Da Qing Ye) qui ont des propriétés similaires et qui peuvent être substituées à la racine, puis Ban Lan Gen du sud (Nan Ban Lan Gen), c'est à dire la racine de l'isatis du ;Les feuilles de l'isatis sont disponibles dans notre boutique en ligne  Description brève…
Lire la suite »
Détoxification - Intoxication alimentaire

L’armoise annuelle dans la pharmacopée chinoise

 L'armoise annuelle est une plante originaire de Chine amenée en Europe (ne pas la confondre avec l'armoise vulgaire - Artemisia Vulgaris). En Chine, c'est une herbe importante contre le paludisme, et les recherches scientifiques occidentales ont confirmées cela en découvrant que l'une des substances de cette plante (l'artémisinine) combat efficacement le paludisme. Voyons ses propriétés dans la pharmacopée chinoise.  Description brève de l'armoise annuelle  Nom chinoisQing Hao (Qīng Hāo; 青蒿)Nom pharmaceutiqueHerba Artemisiae AnnuaeEspèces botaniques standardsArtemisia  annua  L. (黄花蒿), Artemisia apiacea Hance (青蒿), Artemisia capillaris Thunb (茵陈蒿), Artemisia Scoparia Waldst.Et  Kitaib.(滨蒿), Artemisia japonica Thunb.(牡蒿)Autres nomsChou Hao (臭蒿), Huang Hao (黄蒿), Ku Hao (苦蒿), Qiu Hao (秋蒿)Partie de la planteTige et feuillesNatureFroideSaveurAmèreTropisme (entre dans les méridiens du : )Foie, vésicule biliaire, reinsDescription brèveClarifie la chaleur sans blesser le sang, le Qi ou le Yin  Indications : 1) Clarifie la fièvreL'armoise annuelle clarifie la chaleur due à un vide. Elle traite la fièvre en raison soit…
Lire la suite »
Aphtes, abcès, furoncle - Maladies de peau

La rose chinoise : Yue Ji Hua

  La rose chinoise (le bouton) a des propriétés un peu différentes comparé au bouton de rose Mei Gui Hua (Flos Rosae Rugosae) car elle se concentre essentiellement sur le foie. Nous allons voir en détails ses propriétés et indications, ainsi que la différence entre le bouton de rose chinoise et Mei Gui Hua.     Cliquez sur l’image pour l’agrandir Nom chinois Yue Ji Hua (Yuè Jì Huā; 月季花) Nom pharmaceutique Flos Rosae Chinensis Espèces botaniques standards Rosa chinensis JAQU. (月季) Autres noms Yue Yue Hong (月月红) Si Ji Hong (四季红) Si Ji Hua (四季花) Partie de la plante Bouton Nature Tiède Saveur Douce Tropisme (entre dans le méridien du : ) Foie Description brève Vivifie le sang, favorise la circulation du Qi, réduit les gonflements, élimine la toxicité     Vous trouverez cette variété de rose dans notre boutique en ligne     Indications :     1)…
Lire la suite »
Aphtes, abcès, furoncle - Maladies de peau

Mu Hu Die : les graines d’oroxyli indici

 Les graines d'oroxyli indici (Semen Oroxyli indici) se nomme Mu Hu Die en chinois (Mù Hú Dié; 木蝴蝶), ce qui peut être traduit par "papillon de bois". Du fait de sa forme, les graines d'oroxyli indici font penser aux ailes d'un papillon ou à des morceaux de feuilles de papier. Les autres noms les plus répandus de ces graines sont Yu Hu Die (玉蝴蝶), c'est à dire "papillon de jade", ou Qian Zhang Zhi (千张纸), "1000 feuilles de papier".Ce sont des graines d'Oroxylum indicum qui est une espèce de plantes à fleurs appartenant à la famille des ;Elles sont très appréciées par les chinois lors de mal de gorge, de toux ou d';Vous pouvez trouvez les graines d'oroxyli indici sur notre boutique Propriétés des graines d'oroxyli indici dans la pharmacopée chinoise   Nature : fraîche Saveur : douce et insipideRelation avec les organes (tropisme) : foie et poumon   Indications principales  1) Humidifie le poumon…
Lire la suite »
Anti-coagulant - Anti-inflammatoire

Le rhizome d’atractyle (Bai Zhu) en médecine chinoise

 Le rhizome d'atractyle - Rhizoma Atractylodis Macrocephalae se nomme Bai Zhu (Bái Zhú; 白术) en chinois. C'est une herbe essentielle de la pharmacopée chinoise pour tonifier le couple rate/estomac lorsque l'humidité obstrue le foyer médian. Sa saveur douce tonifie la rate, la saveur amère assèche l'humidité, et le fait d'être aromatique permet d'aider la fonction de transformation et de transport de la ;Le rhizome d'atractyle est disponible sur notre boutique Propriétés du rhizome d'atractyle dans la pharmacopée chinoise  Nature : tièdeSaveur : douce et amèreRelation avec les organes (tropisme) : rate et estomac       Indications principales   1) Tonifie la rate et le QiLors de vide de la rate ou de l'estomac avec pour symptômes : diarrhée, perte d'appétit, fatigue, teint ;2) Assèche l'humidité et favorise la mictionLors d'accumulation de liquides affectant la digestion, ainsi que lors de ballonnement, de diarrhée, d’œdème et de rétention urinaire en raison d'un vide de la ;3) Stabilise l'extérieur…
Lire la suite »
12