Le 23ème point du méridien de la vessie, abrégé 23V, s’appelle Shen Shu (Shèn Shū; 肾俞). Il est le point Shu du dos des reins, il fait donc partie des points Shu du dos aussi appelés points de transport du dos (Bèi Shū Xué; 背輸穴).

 

Localisation du 23ème point du méridien de la vessie

La 23ème point du méridien de la vessie

 

 

Sur le dos, à 1,5 Cun en dehors de la deuxième épineuse lombaire. Dans la superficie, ce point est situé sur l’aponévrose lombaire et, dans la profondeur, entre les muscles longs dorsaux et les faisceaux ilio-costaux du carrée des lombes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Point 23V

 

La zone de ce point est innervée dans la superficie par les branches cutanées des rameux postérieurs des premiers nerfs rachidiens lombaires et, dans la profondeur, par les branches latérales de ces nerfs. L’irrigation de celle-ci est assurée par les branches postérieures de l’artère et de la veine de la 2ème vertèbre lombaire.

 

 

 

Fonctions attribuées au point 23V

Les fonctions traditionnellement attribuées à ce point sont d’être le point Bei Shu des reins, de tonifier les reins et fortifier le yang, de nourrir le Yin des reins, d’être bénéfique au Jing, de renforcer la capacité des reins à contenir le Qi vers le bas, d’éliminer l’humidité, de renforcer les lombes et d’être bénéfique aux oreilles et aux yeux.

23V est le point Shu du dos des reins, là où leur Qi émane de l’intérieur vers la surface du corps. Il a une forte action de régulation et de tonification sur cet organe, ce qui en fait un des principaux points pour renforcer les reins, fortifier le Yang, nourrir le Yin et le Jing (Essence stockée dans les reins).

 

Indications thérapeutiques du 23ème point du méridien de la vessie

 

Les indications thérapeutiques de ce point, en combinaison avec d’autres points, concernent le traitement :

  • Des émissions séminales
  • Des spermathorrées
  • De l’impuissance
  • De l’énurésie
  • Des menstruations irrégulières
  • Des leucorrhées
  • Des douleurs du bas du dos
  • De la faiblesse des genoux
  • De la vision troublée
  • Des acouphènes
  • De la surdité
  • Des œdèmes
  • Des néphrites
  • De la néphroptose
  • Des coliques rénales
  • De l’asthme bronchique
  • De l’alopécie
  • Des douleurs du bas du dos
  • Des séquelles de la paralysie infantile

Les reins ne peuvent pas souffrir de plénitude, ils peuvent seulement souffrir de syndromes de vide. Un vide des reins peut avoir une origine congénitale, ou peut se développer au court de la vie d’une personne en raison d’une maladie chronique, d’une activité sexuelle excessive, du surmenage, de la vieillesse, d’un sentiment de peur prolongé, ou d’un déséquilibre des autres Zang Fu qui dure depuis assez longtemps et qui est éventuellement transmis aux reins.
Une déficience des reins est principalement subdivisée comme ceci :

  • Les reins n’arrivent pas à maîtriser/contenir le Qi vers le bas
  • Le vide du Qi des reins ou Qi des reins n’est pas solide
  • Le vide de Jing
  • Le vide du Yang des reins
  • Le vide du Yin des reins

23V est un point essentiel dans le traitement de tous ces syndromes.

 

Les reins contrôlent les deux orifices inférieurs (c’est à dire l’urètre et l’anus) et contrôlent l’ouverture et la fermeture de la vessie ainsi que sa fonction de transformation du Qi.
Un vide du Qi des reins peut altérer la capacité des reins à contenir solidement les liquides de la vessie destinés à être excrétés, entrainant des symptômes de perte comme : mictions fréquentes, incontinence, nycturie, énurésie …
Aussi, un vide du Qi des reins peut donner lieu à une perte du Jing se manifestant par : émission séminale, éjaculation nocturne avec rêve, urine contenant du sperme, éjaculation précoce. Ce type de perte peut être vue lors de vide du Qi seul (sans être accompagné de symptômes de froid ou de chaleur), ou lors de vide du Yang ou du Yin des reins.
Peu importe le syndrome, 23V est un important point pour contenir et solidifier le Qi des reins.

 

Les reins gouvernent l’eau, ils jouent un rôle important dans le mouvement et l’équilibre de l’eau dans tout le corps. Bien que la rate et le poumon jouent également un rôle important dans la circulation des liquides, leur Yang est finalement dépendant de celui des reins.
Cela est mis en lumière dans la phrase « les reins dominent le Yang du corps entier et gouvernent l’eau ». Lorsque le Yang des reins n’arrive pas à faire circuler les liquides, il peut apparaitre des œdèmes avec mictions difficiles.

 

Le Jing des reins est primordial pour la croissance, la maturation et pour nourrir l’utérus. Les Vaisseaux Chong Mai et Ren Mai sont nourris par les reins. Le point Shen Shu est indiqué pour une variété de trouble de l’utérus (règle irrégulière, leucorrhée …)

 

La relation intime entre le Yang des reins et Ming Men – 命门 (la Porte de la Vie) a été abordée dans de nombreux classiques. Comme nous avons vu dans l’article consacré à Ming Men, la Porte de la Vie était considérée comme le rein droit, puis a été située entre les deux reins.
Le Yang des reins correspond au Feu Ministre (Xiàng Huǒ; 相火), aussi appelé feu de Ming Men, et il est la source du réchauffement de tout le corps. Si le Yang des reins n’arrive pas à réchauffer le corps, cela peut amener des symptômes comme un froid chronique de l’utérus, de la région lombaire, des jambes et des os.
La diminution du Yang des reins et le déclin du feu Ministre peuvent amener des problèmes sexuels, dont l’impuissance.

Aussi, lorsque le Yang des reins est incapable de réchauffer la Terre (la rate et l’estomac), cela peut engendrer une diarrhée chronique due au froid ou à l’humidité, une diarrhée contenant des morceaux d’aliments non digérés, une sensation de froid et des distensions de l’estomac.

 

Le poumon est l’organe le plus haut du corps avec notamment pour fonction de faire descendre le Qi et de contrôler l’expiration, tandis que les reins sont les organes les plus bas avec, entre autres, la fonction de maîtriser et de maintenir le Qi vers le bas ainsi que de contrôler l’inhalation.
Si le Qi des reins est en vide et est incapable de maîtriser et de maintenir le Qi du poumon, cela peut entrainer de la dyspnée, de l’asthme, ou de la toux. Ce syndrome est caractérisé par sa nature chronique et il est habituellement vu avec d’autres signes appartenant au vide des reins.

 

Les points qui traitent les reins sont le plus souvent bénéfiques à la fois au Yin et au Yang des reins. Bien que les indications de 23V se concentrent sur le vide du Qi et du Yang des reins, il a aussi une action consistant à nourrir le Yin des reins.
Tout comme le Yang , le Yin des reins est la source du Yin de tout le corps. Un vide de Yin des reins peut empêcher le corps d’être correctement nourrit et entrainer un Feu vide causant fièvre, rougeur et chaleur au visage et/ou au corps, soif, bouffées de chaleur, transpiration nocturne abondante.

Les reins s’ouvrent aux oreilles, elles sont les orifices externes des reins. Aussi, les reins stockent le Jing et produisent la moelle qui veille à l’élaboration de la moelle épinière et du cerveau. Le point Shen Shu est donc indiqué non seulement pour les troubles touchant les oreilles comme les acouphènes et la surdité, mais aussi lors de vision floue, de cécité nocturne, ou de trouble visuel provoquant des vertiges, tous dus par un vide du Jing et/ou du Yin.

 

Puisque le Yin des reins est la source des liquides Yin de tout le corps et le Yang des reins est la source du Yang Qi de tout le corps, 23V a une action lors de maladie due à un vide chronique. Il est indiqué lors des 5 épuisements (Wǔ Lào; 五劳) et des 7 blessures (Qī Shāng; 七伤 ), et lors d’accumulation prolongée de froid entrainant un affaiblissement.

Les cinq épuisements mentionnés dans le Ling Shu sont :

  1. Une utilisation excessive des yeux blesse le sang
  2. Rester trop en position couché blesse le Qi
  3. Rester trop assis blesse les chairs
  4. Rester trop debout blesse les os
  5. La pratique excessive d’exercice blesse les tendons

Plus tard, le concept des 5 épuisements a aussi été utilisé pour faire référence à l’épuisement des cinq organes Zang.

Bien que les sept blessures font aussi référence aux manifestations d’un vide des reins chez l’homme, ici les facteurs causant les sept blessures sont :

  1. Une suralimentation blesse la rate
  2. Une colère excessive blesse le foie
  3. Lever de lourdes charges ou rester assis trop longtemps sur un sol humide blesse les reins
  4. Le froid pathogène blesse le poumon
  5. L’inquiétude et l’anxiété blessent le cœur
  6. Le vent, la pluie, le froid et la canicule blessent le corps
  7. Une peur excessive blesse les émotions

 

N’importe quel syndrome de vide des reins peut donner lieu à des douleurs lombaires et à une faiblesse ou une douleur aux genoux. Dans le cas d’un vide du Yin des reins, il peut y avoir des sensations de chaleur dans les os et lors de vide du Yang des reins, des sensations de froid dans les os.

Situé dans la région lombaire et ayant une action directe sur les reins, 23V est un point essentiel dans le traitement de n’importe quelle douleur lombaire qui à pour origine un vide des reins, ainsi que lors d’atrophie rénale et d’hémiplégie.

 

Techniques de massage tuina pour le point 23V

 

Les principales techniques de massage tuina appliquées au point Shen Shu (23V) sont :

  • Les pressions maintenues
  • Les pressions/vibrations
  • Les pressions lentes et relâcher vifs
  • Les presser/pousser
  • Les rotations (dans ou contre le sens des aiguilles d’une montre)
  • Les percussions exécutées à l’aide de l’extrémité des doigts
  • Les percussions exécutées à l’aide d’un poing souple
  • Les frotter exécutés avec le bout des doigts
  • Les frotter exécutés avec les articulations phalangiennes
  • Les frotter exécutés avec le talon de la main
  • Les vibrations à l’aide des extrémités des doigts, du talon de la main …

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (23 votes, moyen: 4,78 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog