Le rhizome de savoyane, de couleur jaune, se nomme Huang Lian. Il est connu pour son action contre les bactéries, virus et champignons, d’où par exemple son indication lors de gastroentérite ou tout autre diarrhée causée par une infection bactérienne, et de grippe.

 

 

Huang Lian contre les infections intestinales Nom chinois Huang Lian (Huáng​ Lián; 黃連)
Nom pharmaceutique Rhizoma Coptidis
Espèces botaniques standards Coptis chinensis Franch.
Coptis deltodea
Coptis teeta
Coptis japonica
Autres noms Chuan Lian 川莲,Wei Lian 味莲, Ya Lian 雅莲,  Yun Lian 云莲
Partie de la plante Rhizome
Nature Froide
Saveur Amère
Tropisme (entre dans les méridiens du : ) Cœur, foie, estomac, gros intestin
Description brève Clarifie la chaleur, draine le feu surtout dans le cœur et l’estomac, sèche l’humidité et dètoxifie.

 

Indications de Huang Lian

 

1) Clarifie la chaleur et draine l’humidité

Efficace lors d’humidité-chaleur dans l’estomac ou les intestins avec diarrhée ou dysenterie. Mais également lors de vomissement ou de régurgitation acide dus à une chaleur de l’estomac et de rhume commun ou de grippe en raison de vent-chaleur.

 

2) Draine le feu et neutralise la toxicité

Lors de feu du cœur entrainant désorientation, délire, insomnie, palpitations.
Mais aussi lors de feu de l’estomac avec gorge douloureuse et sèche, gout amer dans la bouche, saignement des muqueuses.

Et lorsqu’il y a une chaleur venant d’un excès de toxicité avec pour symptômes : yeux rouges, gorge irritée, furoncle, abcès.

 

3) Arrête les saignements

Lors de saignement de nez, de présence de sang dans les urines, les selles ou les expectorations.

 

4) Clarifie la chaleur localement

En utilisation externe pour les yeux rouges et douloureux, aphtes et ulcérations de la langue et de la bouche.

 

5) Dètoxifie et désinfecte

Lors d’infection dans le foyer médian, sepsis (septicémie), d’abcès, d’herpès, plaie purulente.

 

 

Contre-indication

 

  • En raison de sa saveur fortement amère et de sa nature froide, le rhizome de savoyane doit être utilisé avec précaution chez ceux ayant un syndrome lié au froid, en vide de Yang ou en vide de Yin, et surtout lorsqu’il y a présence de froid en raison d’une déficience de la rate et de l’estomac.
  • Il est utilisé lors de grippe ou de rhume de type vent-chaleur, pas en cas de vent – froid.
  • Ne pas prescrire chez les patients ayant un favisme (déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase)

 

 

 

Compatibilités et incompatibilités avec d’autres herbes

 

Les propriétés du rhizome de savoyane sont augmentées lorsqu’il est associé avec :

  • Huang Qin (黃芩)
  • Long Gu (龙骨)

 

Elles sont en revanche limitées par :

  • Niu Xi (牛膝)
  • Kuan Dong Hua (款冬花)
  • Viande de porc

 

Elles sont altérés par :

  • Ju Hua (菊花)
  • Xuan Shen (玄参)
  • Jiang Can (僵蚕)
  • Bai Xian Pi (白藓皮)
  • Yuan Hua (芫花)
  • Eau froide

 

 

 

Effets pharmacologiques

  • Effets antibiotique contre Bacillus dysenteriae, Mycobacterium tuberculosis, Salmonella typhi, E. coli, Vibrio cholerae, Bacillus proteus, Pseudomonas aeruginosa, Diplococcus meningitidis, Staphylococcus aureus, beta-hemolytic strep- tococcus , Diplococcus pneumoniae, Corynebacterium diphtheriae, Bordetella pertussis, Bacillus anthracis, et leptospira.
  • Anti-inflammatoire
  • Effet sur le cœur et les vaisseaux sanguins
  • Antipyrétique
  • Antiulcéreux
  • Anti-diarrhéique
  • Anesthésie local

 

 

 

Dosages

 

De 3 à 12g par jour

 

 

Quelques combinaisons

 

 

Contre le feu toxique avec fièvre haute, bouche et gorge sèches, urine foncée, le rhizome de savoyane peut être combinée avec :

  • Huang Qin – 黃芩 (Radix Scutellariae Baicalensis)
  • Zhi Zi – 梔子 (Fructus Gardeniae Jasminoidis)

 

Lors d’insomnie et de délire en raison de chaleur ou du feu qui blesse la couche Ying :

  • Sheng Di Huang – 生地黄 (Radix Rehmanniae)

 

Contre la dysenterie due à la chaleur ou au feu :

  • Mu Xiang – 木香 (Radix Aucklandiae)

 

Lors d’ulcération, lésion infectée :

  • Zhi Zi – 梔子 (Fructus Gardeniae Jasminoidis)
  • Lian Qiao – 连翘 (Fructus Forsythiae Suspensae)

 

Grossesse

 

Le rhizome de savoyane est à utiliser avec précaution lors de la grossesse.

 

 

 

NOTE

 

– Le rhizome de savoyane est une des herbes les plus froide (nature) et les plus amère (saveur) de la pharmacopée chinoise.

– Ses propriétés antibactériennes le rend utile pour traiter des infections intestinales, et cette herbe est une des meilleures lors d’infections intestinales avec saignement.

– Il est un bon antifongique à large spectre.

 

Parmi les différentes méthodes de préparation de Huang Lian (je rappelle que ces méthodes sont spécifiques à la pharmacopée chinoise) nous retiendrons :

  • Jiu Huang Lian (酒黃連), cuit avec de l’alcool de riz, permet aux effets de cette herbe d’atteindre la tête et les yeux lors de chaleur ou de feu dans la partie haute du corps comme lors de yeux rouges, de gonflement ou de douleur aux yeux ou aux oreilles, d’ulcération de la langue et de la bouche.
  • Jiang Huang Lian (姜黃連), cuit avec du jus de gingembre frais, permet aux action de l’herbe de se concentrer sur le foyer médian. Ce qui clarifie la chaleur de l’estomac, arrête les vomissements et nausées, et aussi lors de froid et de chaleur entremêlés dans la région de l’abdomen.
  • Yu Huang Lian (萸黃連), permet de concentrer l’action de l’herbe sur le fait de clarifier la chaleur et d’éliminer l’humidité au niveau de la couche du Qi. Cette méthode est souvent utilisée lors d’humidité-chaleur causant diarrhée et nausée, ou lors de dysharmonie foie/estomac causant vomissement ou nausée et régurgitation acide.

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog