L’armoise annuelle est une plante originaire de Chine amenée en Europe (ne pas la confondre avec l’armoise vulgaire – Artemisia Vulgaris). En Chine, c’est une herbe importante contre le paludisme, et les recherches scientifiques occidentales ont confirmées cela en découvrant que l’une des substances de cette plante (l’artémisinine) combat efficacement le paludisme. Voyons ses propriétés dans la pharmacopée chinoise.

 

Description brève de l’armoise annuelle

 

Armoise annuelle de la pharmacopée chinoise Nom chinois Qing Hao (Qīng Hāo; 青蒿)
Nom pharmaceutique Herba Artemisiae Annuae
Espèces botaniques standards

Artemisia  annua  L. (黄花蒿),
Artemisia apiacea Hance (青蒿),
Artemisia capillaris Thunb (茵陈蒿),
Artemisia Scoparia Waldst.Et  Kitaib.(滨蒿),
Artemisia japonica Thunb.(牡蒿)

Autres noms Chou Hao (臭蒿), Huang Hao (黄蒿), Ku Hao (苦蒿),
Qiu Hao (秋蒿)
Partie de la plante Tige et feuilles
Nature Froide
Saveur Amère
Tropisme (entre dans les méridiens du : ) Foie, vésicule biliaire, reins
Description brève Clarifie la chaleur sans blesser le sang, le Qi ou le Yin

 

 

Indications :

 

1) Clarifie la fièvre

L’armoise annuelle clarifie la chaleur due à un vide. Elle traite la fièvre en raison soit d’un vide de sang soit d’une séquelle d’une maladie fébrile, mais aussi lors de fièvre au cours de la journée ou de transpiration nocturne.

 

2) Draine l’humidité-chaleur

 

Jaunisse, nausée, hépatite, manque d’appétit, problèmes digestifs avec distension abdominale, fièvre intermittente, gastroentérite, dysenterie.

 

3) Clarifie la canicule

 

Notamment lors de symptôme de canicule avec fièvre basse, maux de tête, vertiges, sensation étouffante dans la poitrine.

 

 

4) Rafraichit le sang et stop les saignements

 

Lors de chaleur dans le sang entrainant une éruption purpurique, des saignements de nez, des contusions ou des saignements faciles.

 

5) Freine les troubles du paludisme

 

Notamment l’alternance fièvre/frisson.

 

 

Contre-indication

 

L’armoise annuelle est contre-indiquée chez les personnes ayant une digestion faible ou des diarrhées chroniques.

Ne pas utiliser lors de la période de post-partum en cas de vide de sang ou de vide de la rate avec froid dans l’estomac.

 

La plupart des patients ne montrent pas d’effets secondaires. Pris en décoction un petit nombre peut cependant avoir des nausées ou des troubles digestifs, ou bien une allergie cutanée (principalement les personnes ayant des allergies connues envers certains végétaux).

 

 

Compatibilités et incompatibilités avec d’autres herbes

 

L’armoise annuelle ne devrait pas être associée à :

 

 

Autres effets pharmacologiques

 

  • Effet contre le paludisme (plus efficace que le médicament Nivaquine)
  • Action antibiotique (expérience in-vitro)
  • Pour le traitement du lupus*
  • Pour le traitement de la bilharziose (dermatite des nageurs, maladie parasitaire due à un ver hématophage, le schistosome)
  • Ralentit la croissance de cellules cancéreuses

 

*Le lupus érythémateux disséminé (LED) est une maladie systémique auto-immune chronique touchant plusieurs organes, du tissu conjonctif, qui se manifeste différemment selon les individus.

 

 

 

Dosages

 

De 3 à 12g, standard 6g. Toutefois, lorsque la chaleur est élevée le dosage peut aller jusqu’à 24g. Pour le paludisme de 20 à 40g.

En décoction, cette herbe ne doit pas être bouillie longtemps. Bouillir brièvement et laisser infuser 3 minutes.

 

 

Quelques combinaisons :

 

 

Contre la fièvre due à une déficience, les fièvres, la transpiration durant le sommeil, l’armoise annuelle peut être combinée avec :

 

Lorsqu’il y a vide de sang, fièvre, fièvre en journée, transpiration nocturne:

  • Di Gu Pi – 地骨皮 (Lycii cortex)
  • Bai Qian – 白前 (Radix or Rhizoma Cynanchi Stauntonii)

 

Contre la canicule ou l’humidité – chaleur :

  • He Ye – 荷叶 (Folium Nelumbinis)

 

 

 

Grossesse

 

La consommation de l’armoise annuelle (Qing Hao) pendant la grossesse est autorisée.

 

 

Notes :

 

– Certains praticiens pensent que l’efficacité de l’armoise annuelle se trouve dans ses feuilles, ils inscrivent donc Qing Hao Ye (青蒿叶), Ye signifiant « feuille ». D’autres en revanche préconisent l’utilisation de la tige seule, sans les feuilles. Toutefois, la grande majorité utilise la tige et les feuilles.

 

– Cette herbe empêche les moustiques de s’approcher lorsqu’elle est brulée.

 

– Lorsque l’armoise annuelle est appliquée en externe sur une coupure, elle arrête le saignement et soulage la douleur.

 

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyen: 4,75 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog