Le corps humain est un tout organique composé de méridiens, d’organes et entrailles (Zangfu) et de beaucoup d’autres tissus. Les organes et les entrailles sont connectés les uns les autres par le système des méridiens, ils sont coordonnés entre eux, sont différents physiologiquement, et s’affectent les uns les autres.
Chaque organe a des relations plus étroites avec certains Zangfu, nous allons voir ici les principales relations que le foie entretient avec les autres organes.

 

Relations du foie avec les autres Zang (organes)

 

Relation du foie avec les reins

Le foie et les reins sont intimement liés, ils ont de nombreuses connexions via les méridiens. Physiologiquement, ils s’engendrent et s’équilibrent mutuellement. Sur le plan clinique, les reins et le foie sont souvent traités ensemble.

 

Le foie et les reins sont mutuellement engendrés

Détails des reins selon la MTCSelon la théorie des cinq mouvements (ou théorie des cinq éléments), le foie appartient au mouvement bois et les reins à celui de l’eau. Le mouvement eau engendre celui du bois, cela est parfois mentionné comme la « relation mère/fils » car seule une mère peut donner naissance à un bébé.

Mais leur relation est loin de se faire en sens unique. En effet, le Yin des reins nourrit et humidifie le foie, tandis que le Yang des reins réchauffe le foie. De son côté, le sang du foie aide à produire l’Essence des reins (Jing).
La relation entre le Yin des reins et le Yin du foie est très étroite. Le premier nourrit le deuxième ce qui permet au Yang du foie de ne pas être hyperactif. D’autre part, le Yin du foie contribue à la régénération du Yin des reins. Mais parmi eux, le Yin des reins est prédominant, car le Yin des reins doit être suffisant pour garder un équilibre dynamique entre eux.
Si le Yin des reins est en vide, alors l’eau ne peut plus nourrir le bois et entraine un vide de Yin du foie et des reins, et une hyperactivité du Yang du foie. Des symptômes comme des maux de tête et des douleurs sur le côté des côtes peuvent apparaitre.
Inversement, une hyperactivité du Yang du foie ou un feu du foie ne sont pas seulement néfastes pour le sang du foie, mais peuvent aussi, à un stage plus avancé de développement, blesser le Jing des reins. C’est pour cette raison que le traitement implique souvent de nourrir le foie et d’enrichir les reins.

 

Le foie gouverne la libre circulation et les reins gouvernent le stockage

Le foie et les reins équilibrent et régulent mutuellement leurs fonctions, se manifestant par les menstruations chez les femmes et la fonction d’éjaculer chez les hommes. Une perturbation de ces deux fonctions peut entrainer des règles en avance, des règles abondantes, des règles retardées, voire bloquées, et des éjaculations nocturnes sans rêves.

 

Le sang et le Jing viennent d’une même source

Le sang du foie et le Jing des reins sont étroitement associés. Ils sont transformés à partir de l’Essence des aliments qui est produite durant la digestion et l’absorption par l’estomac et la rate. Le sang est alors stocké dans le foie et le Jing dans les reins.

Un surplus de sang est nécessaire afin de produire le Jing du ciel postérieur, tandis que du Jing des reins est aussi nécessaire pour engendrer et transformer le sang. Par conséquent, il est dit que le foie et les reins viennent d’une même source.

 

Le foie et les reins possèdent le Feu Ministre

Le Feu Ministre (Xiàng Huǒ; 相火) prend sa source dans Ming Men (Mìng Mén; 命门), la Porte de la Vie. On retrouve notamment ce Feu dans les reins et le foie, ce qui encore une fois montre leur lien étroit.
Le Feu Ministre coopère avec le Feu Monarque (Jūn Huǒ; 君火), aussi appelé Feu Empereur, c’est à dire le Feu du cœur lui-même en relation avec l’Esprit – Shen, pour favoriser l’activité fonctionnelle des organes et entrailles (Zang Fu) ainsi que des méridiens. Le Feu Ministre exécute les ordres du Feu Monarque comme dans un royaume qui favorise le bon fonctionnement du corps entier.

 

Certaines de leurs fonctions sont opposées, mais complémentaires

Le foie assure le mouvement et le non-blocage du Qi, tandis que les reins ont une action de stockage et « d’étanchéité ». Une circulation sans blocage du Qi du foie assure aux reins de fonctionner en accord avec ses capacités normales. D’autre part, lorsque les actions du Qi des reins sont correctes, cela régule le foie de façon à ce qu’il ne devienne pas hyperactif ou trop passif. Ces actions sont opposées, mais complémentaires.

 

Ils commandent le foyer inférieur

Le foie et les reins commandent tous les deux le foyer inférieur. Cela signifie que la plupart des troubles touchant le foyer inférieur sont associés avec le foie et/ou les reins.
Ils sont liés l’un et l’autre physiologiquement et pathologiquement.

 

Relation du foie avec le cœur

Caractère chinois XinLe foie et le cœur sont liés par le sang. En effet, le cœur gouverne le sang tandis que le foie le stocke et régule son volume (une personne qui bouge amène le sang à circuler dans les différents méridiens. Une personne immobile amène le sang à retourner vers le foie), en résumé le foie stocke le sang et le cœur le propulse dans le corps. C’est deux activités doivent être coordonnées et harmonisées.
Lorsque le sang (qui est Yin) est abondant, le foie peut en stocker et le cœur peut le gouverner. De cette façon le sang peut circuler et nourrir le corps. Une abondance de sang prévient le Yang du cœur et du foie de devenir hyperactif. S’il y a un vide du sang du cœur, cela peut perturber la capacité du foie à réguler le sang entrainant vertiges, abondance de rêves.
A contrario, si un vide du sang du foie est présent, il peut causer un vide du sang du cœur engendrant palpitations et insomnie.

Le cœur abrite l’Eprit (Shen), et le foie équilibre les émotions. Cet équilibre émotionnel dépend de sa fonction d’assurer une libre circulation du Qi. Lorsque le foie maintient cette libre circulation, l’interne est détendu, l’interaction de la personne avec l’environnement extérieur se fait normalement.
Le Shen et les émotions se soutiennent mutuellement. Un cœur et Shen faibles peuvent engendrer dépression et anxiété. Si le Qi du foie stagne, cela perturbe les émotions et peut affaiblir le Shen.

Nous avons vu ci-dessus que le foie stocke le sang et que le cœur le propulse, mais la source de sa production vient de la rate.

 

Relation du foie avec la rate

Rate en chinoisLorsque tout va bien, le Qi du foie assiste le Qi de la rate dans son mouvement de montée et assure la sécrétion et la libération de la bile (la fonction de stockage et de libération de la bile de la vésicule biliaire est un aspect de la fonction du foie consistant à assurer la libre circulation du Qi) pour aider la digestion.

La rate gouverne la transformation et le transport du Qi extrait des aliments (en prenant leur essence, le Jing) qui sera par la suite transformé en sang et qui permettra de nourrir le foie. Cela donnera à ce dernier la capacité d’assurer ses fonctions correctement.

Lorsque le Qi du foie stagne, cela perturbe les capacités de la rate à assurer sa fonction de transformation et de transport, elle ne peut plus faire monter le clair (la partie pure extraite des aliments et des liquides) correctement. Il est dit que le foie envahit la rate, ce qui entraine des distensions abdominales, des douleurs aux hypocondres, de la diarrhée …

 

Relation du foie avec le poumon

Poumon en chinoisLa relation entre le foie et le poumon est signifiée par la régulation du mouvement du Qi. D’une part, le foie et le poumon s’harmonisent ensemble pour réguler le mouvement du Qi. En effet, le poumon gouverne le Qi et contrôle la respiration et le foie assure la libre circulation du Qi. D’autre part, le foie et le poumon ajustent le mouvement du Qi grâce à leur mouvement de montée (pour le premier) et de descente (pour le deuxième).
Le foie et le poumon, au moyen de leur mouvement ascendant et descendant, se maîtrisent et dépendent l’un de l’autre afin de maintenir la circulation normale du Qi dans le corps et ainsi éviter l’hyperactivité ou la circulation inversée du Qi. Cette complémentarité représente un facteur essentiel dans le mouvement ascendant et descendant du Qi dans le corps entier.

Si le mouvement ascendant du foie est plus fort que le mouvement descendant du poumon, comme lors de surpression du foie (stagnation de Qi) ayant causé un Feu du foie qui envahit le poumon. Cela donne lieu à des rougeurs et de l’impatience, des douleurs à la poitrine et aux hypocondres, de la toux due à une rébellion du Qi (toux attribuée au mouvement du Qi qui s’effectue de façon contraire à sa direction normale), des expectorations de sang.

 

Relation du foie avec les Fu (entrailles)

La relation du foie avec les entrailles se fait essentiellement avec la vésicule biliaire qui constitue la partie Yang de l’élément bois, tandis que le foie est la partie Yin de ce dernier.

 

Relation intérieure – extérieure entre le foie et la vésicule biliaire

La relation intérieure – extérieure entre le foie et la vésicule biliaire repose sur le fait qu’aussi bien le foie et la vésicule gouvernent la fonction de sécrétion et de libération de la bile. Le foie sécrète et excrète la bile tandis que la vésicule biliaire la stocke et la libère. La bile est libérée dans l’intestin grêle pour aider la digestion. La fonction de stockage et de libération de la bile de la vésicule biliaire est un aspect de la fonction du foie consistant à assurer la libre circulation du Qi.

Toutefois, la fonction de sécrétion et de libération de la bile du foie peut être affectée par l’état de la vésicule biliaire à cause de leur action mutuelle sur cette fonction. Par exemple, si cette fonction du foie est perturbée, cela peut ralentir la circulation du Qi de la vésicule biliaire empêchant la libération correcte de la bile. Une stagnation de la bile peut également affecter la fonction de sécrétion et de libération de la bile, entrainant une stagnation du Qi du foie. De plus, si aussi bien le foie que la vésicule n’arrivent pas à faire fonctionner correctement la fonction de sécrétion et de libération de la bile cela ralentira, voire bloquera, l’excrétion de la bile engendrant des douleurs aux hypocondres, la jaunisse et l’anorexie.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (26 votes, moyen: 4,85 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog