Après avoir vu les affections liées à l’environnement lors d’un voyage en Chine, voici les principales maladies infectieuses et parasitaires qui peuvent être rencontrées lors de voyage en Chine et des pays alentours.

Notons que la plupart des maladies qui peuvent être rencontrées sont souvent dans les zones rurales assez éloignées. En bref, plus vous allez loin des villes et plus vous allez près des zones où le climat est tropical, plus il a de maladie infectieuses et parasitaires qui peuvent être rencontrées.

 

Bilharzioses

Les bilharzioses sont des maladies dues à des vers qui vivent dans des vaisseaux sanguins et dont les femelles viennent pondre leurs oeufs à travers la paroi des intestins ou de la vessie. On peut les contracter dans le bassin central du Chang Jiang (YangZi).
La contamine se fait en se baignant dans les eaux douces(rivières, ruisseaux, lacs et retenues de barrage) où vivent les mollusques qui hébergent la forme larvaire des bilharzies. Juste après le bain infestant, on peut noter des picotements ou une légère irruption cutanée à l’endroit où le parasite est passé à travers le peau. 4 à 12 semaines plus tard, apparaissent une fièvre et des manifestations allergiques.
En phase chronique, les symptômes principaux sont des douleurs abdominales et une diarrhée, ou la présence de dans les urines.

Si par mégarde ou par accident, vous vous baignez dans une eau infectée (même les eaux douces profondes peuvent l’être), séchez-vous vite et séchez aussi vos vêtements. Consultez un médecin si vous êtes inquiet. Les premiers symptômes de la bilharziose peuvent être confondus avec ceux du paludisme ou de la typhoïde.

 

Diarrhée

Le changement de nourriture, d’eau ou de climat suffit à la provoquer. Si elle est causée par des aliments ou de l’eau contaminés, le problème et plus grave.

En dépit de toutes vos précautions, vous aurez peut être la « turista » comme bien d’autres avant vous, mais quelques visites au toilettes sans aucun autre symptôme n’ont rien d’alarmant.

La déshydratation est le danger principal que fait courir toute diarrhée, particulièrement chez les enfants. Ainsi, le premier traitement consiste à boire beaucoup : idéalement , il faut mélanger 8 cuillères à café de sucre et une de sel dans 1 litre d’eau. Sinon, choisissez du thé vert
Voir la trousse médicale de voyage pour plus d’infos.

 

Gastro-entérite virale

Provoquée par un virus et non par une bactérie, elle se traduit par des crampes d’estomac, une diarrhée et parfois des vomissements et/ou une légère fièvre. Repos et boissons sont obligatoires.

 

Dysenterie

Affection grave, due à des aliments ou de l’eau contaminés, la dysenterie se manifeste par une violente diarrhée, souvent accompagnée de sang ou de mucus dans les selles. On distingue 2 type de dysenterie :

  1. Dysenterie bacillaire
  2. Dysenterie amibienne

Le première dure rarement plus d’une semaine mais est très contagieuse, la 2ème évolue plus lentement tout en étant plus grave. Une analyse des selles est indispensables pour diagnostiquer le type de dysenterie. Il faut donc consulter rapidement.

 

Diphtérie et tétanos

La diphtérie s’observe surtout chez les enfants entre 6 mois et 15 ans. Cette répartition selon l’âge indique une immunisation naturelle, les nourrissons héritant de l’immunité maternelle qui les protège jusqu’à l’âge de 9 mois environ.

Les blessures à risque de tétanos sont : les plaies contuses (avec écrasement des tissus voisins), les morsures, les plaies pénétrantes (échardes, épines), les plaies contaminées par de la terre ou des déjections animales, et les plaies survenues depuis plus de 6 heures sans traitement.
 

Encéphalite japonaise

Elle constitue un véritable risque pour les voyageurs qui se rendent dans les zones rurales Est et Sud-Est de la Chine. Un moustique nocturne (le culex) est responsable de sa transmission, surtout prés des élevages de cochons ou à proximité des rizières car les porcs et certains oiseaux nichant dans les rizières servent de réservoirs au virus.

Symptômes : fièvre soudaine, frissons et maux de tête, suivis de vomissements et de délire, aversion marquée pour la lumière vive et douleur aux articulations et aux muscles. Mais chez la plupart des individus qui contractent le virus, aucun symptôme n’apparait.

Les personnes les plus en danger sont celles qui doivent passer de longues périodes en zone rurale pendant la saison des pluies (juillet-octobre). Si c’est votre cas, il existe un vaccin.

zones touchées par l'encéphalite japonaise

Zones d’Asie touchées par l’encéphalite japonaise

 

Giardiase

 Ce parasite intestinal est présent dans l’eau souillée ou dans les aliments souillés par l’eau.

Symptômes : crampes d’estomac, nausées, estomac ballonné, selles très liquides et nauséabondes, et gaz fréquents.

La giardiase peut n’apparaitre que plusieurs semaines après la contamination. Les symptômes peuvent disparaitre pendant quelques jours puis réapparaitre, et ceci pendant plusieurs semaines.

 

Hépatites

L’hépatite est un terme général qui désigne une inflammation du foie. Les formes les plus habituelles se manifestent par une fièvre, une fatigue qui peut être intense, des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, associés à la présence d’urine très foncée et de selles décolorées presque blanches. La peau et le blanc des yeux prennent une teinte jaune (ictère). L’hépatite peut parfois se résumer à un simple épisode de fatigue sur quelques jours ou semaines.

Hépatite A

C’est la plus répandue. Sa contamination est alimentaire, elle se transmet par l’eau, les coquillages et, d’une manière générale, tous les produits manipulés à mains nues. Il faut se reposer, boire beaucoup, manger légèrement en évitant les graisses et s’abstenir totalement de boisson alcoolisée pendant au mains 6 mois.

En faisant attention à la nourriture (enlever la peau des fruits si vous ne savez pas s’ils ont été nettoyés) et à la boisson, vous préviendrez le virus.

 

Hépatite B

Ce transmet par voie sexuelle ou sanguine (piqûre, transfusion). Si vous avez des doutes sur l’hygiène des lieux, évitez de vous faire tatouer, percer …

 

Hépatite C

Ce virus se transmet également par voie sanguine (transfusion ou utilisation de seringues usagées) et semble évoluer assez souvent vers des hépatites chroniques.

 

Hépatite D

On sait encore peu de chose sur ce virus, sinon qu’il apparait chez des sujet atteint de l’hépatite B et qu’il se transmet par vois sanguine.

 

Hépatite E

Similaire à l’hépatite A, elle se contracte de la même manière, généralement par l’eau.De forme bénigne, elle peut néanmoins être dangereuse pour les femmes enceintes.

 

 Maladies sexuellement transmissibles (MST)

Les MST sont nombreuses, mais il y a des traitements efficaces pour la plupart d’entre elles. La blennorragie, l’herpès et la syphilis sont les plus connues.

Plaies, cloques ou éruptions autour des parties génitales, suppurations ou douleurs lors de la miction en sont les symptômes habituels. Ils peuvent être moins aigus ou inexistant chez les femmes.

La seule prévention des MST est l’usage systématique du préservatif lors des rapports sexuels.

 

Syndrome Chinois

Ce sont les infections respiratoires, communément appelées rhumes de cerveau. Cette infection se développe et se transmet rapidement.

En hiver presque toute la population est frappée par cette infection. Si vous allez en Chine en hiver, bien qu’il est facile de trouver ce qu’il faut dans les pharmacies chinoises, pensez à emporter ce qu’il faut pour lutter contre le rhume.

 

Typhoïde

Les voyageurs se rendant en Chine ne sont pas à l’abri de cette maladie.$, en particulier dans les petits villages et les zones rurales. La fièvre typhoïde est une infection du tube digestif, particulièrement dangereuse. La vaccination n’est pas entièrement efficace.

Premiers symptômes : les mêmes que ceux d’un mauvais rhume ou d’une grippe, mal de tête et de gorge, fièvre qui augmente régulièrement pour atteindre 40 degrés ou plus. Ces symptômes peuvent accompagnés de vomissements, de diarrhée ou de constipation.

La 2ème semaine : quelques petites tâches roses peuvent apparaitre sur le corps.

Autres symptômes : tremblements, délire, faiblesse, perte de poids et déshydratation.

 

S’il n’y a pas d’autres complications, la fièvre et les autres symptômes disparaissent peu à peu la 3ème semaine. un suivi médical est indispensable car les complications sont fréquentes, en particulier la pneumonie et la péritonite. De plus la typhoïde est très contagieuse.

 

Vers

Fréquents dans les zones rurales tropicales (sud de la Chine), on les trouve dans les légumes non lavés ou la viande trop peu cuite. Ils se logent aussi sous la peau quand on marche pieds nus (ankylostome).
Souvent, l’infection ne se déclare qu’au bout de plusieurs semaines. Bien que bénigne en général, elle doit être traitée sous peine de complications sérieuses. Une analyse des selles est necessaire.

 

VIH/Sida

L’infestion VIH, agent causal du sida est présente dans pratiquement tous les pays et épidémique dans nombre d’entre eux.

La transmission de cette infection se fait par rapport sexuel, par le sang, les produits sanguins et les aiguilles contaminées. s’ils ne sont pas stérilisés, tous les instruments de chirurgie, les aiguilles d’acupuncture et de tatouage, les instruments utilisés pour percer les oreilles, le nez ou une autre partie du corps peuvent transmettre l’infection.

 

Source pour une grande partie : Lonely Planet Chine

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog