Chuan Xiong – Radix Ligustici Wallichii (Chuān Xiōng; 川芎) est la racine de livèche. Elle entre dans le méridien du foie pour réchauffer et débloquer les vaisseaux sanguins. Sa saveur piquante lui permet de favoriser la circulation du Qi. Cela permet également de disperser les stagnations de Qi et le vent externe.

 

Propriétés de la racine de livèche en pharmacopée chinoise

 

 

Chuanxiong

 

 

Nature : Chaude

Saveur : Piquante

Relation avec les organes (tropisme) : foie, vésicule biliaire et péricarde

 

 

 

 

Indications principales :

 

1) Fait circuler le sang

Pour les syndromes impliquant une stase de sang. Cette herbe est importante en gynécologie et est utilisée lors de dysménorrhée, aménorrhée, accouchement difficile ou lochies retenues.

 

2) Fait circuler le Qi

Chuan Xiong est indiqué lors de stagnation de Qi et de sang entrainant douleur dans la poitrine, dans les flancs ou dans les hypocondres.

 

3) Disperse le vent et soulage la douleur

Pour n’importe quels désordres dus au vent externe caractérisé par des maux de tête frontaux ou aux tempes, des vertiges, une obstruction douloureuse ou par de nombreuses maladies de la peau.

 

Contre-indication

 

La racine de livèche est contre-indiqué pour les personnes ayant un vide de Yin avec Feu ou ceux avec une langue rouge, sèche et une bouche sèche.

Les personnes qui saignent facilement, ont des lochies retenues ou des règles abondantes ne doivent pas utiliser cette herbe.

 

Effets pharmacologiques

 

  • Dilate les artères coronaires : améliore la circulation sanguine vers le cœur, baisse la consommation d’oxygène du cœur.
  • Améliore la circulation sanguine vers le cerveau et les membres.
  • Antiagrégants plaquettaires. A utiliser avec précaution en combinaison avec des anticoagulants.
  • Antibiotique
  • Effet de protection contre les radiations
  • Entraine une fausse couche

 

Dosages

 

De 1g à 10g, standard 3g

Un surdosage peut amener à des vomissements et des vertiges.

 

 

Compatibilités et incompatibilités avec d’autres herbes

 

La racine Chuan Xiong est :

Elle ne peut pas être utilisée avec Li Lu – 藜芦 (Rhizoma et Radix Veratri)

 

Quelques combinaisons :

 

Contre les maux de tête dus au vent-froid, la racine Chuan Xiong peut être combinée avec :

  • Fang Feng – 防风 (Radix Saposhnikoviae divaricatae)
  • Jing Jie – 荊芥 (Herba seu flos schizonepetae tenuifoliae)

 

Lors de maux de tête dus au vent-chaleur :

  • Bai Zhi – 白芷 (Radix Angelicae Dahuricae)
  • Xi Xin – 细辛 (Herba cum Radice Asari)

 

Contre les maux de tête dus au vent – humidité :

  • Qiang Huo – 羌活 (Rhizoma Et Radix Notopterygii)
  • Jiang Can – 僵蚕 (Bombyx  Batryticatus)

 

Lors de vent – humidité et de stagnation de Qi, de stase de sang dans les méridiens avec douleur, douleur articulaire, engourdissement :

  • Dang Gui – 当归 (Radix Angelicae sinensis)
  • Du Huo – 独活 – (Radix Angelicae Pubescentis)

 

Contre un vide de sang avec troubles menstruels, dysménorrhée, aménorrhée :

  • Dang Gui – 当归 (Radix Angelicae sinensis)

 

Grossesse :

La racine de livèche ne doit pas être utilisée pendant la grossesse.

Toutefois, dans certains cas elle est utilisée dans des formules (mais pas seule). Seulement un praticien de médecine chinoise connaissant très bien la pharmacopée chinoise peut décider de la prescrire.

 

 

La racine de livèche est disponible sur notre boutique

 

 

 

 

Note

 

Parmi les méthodes de préparations de la racine Chuan Xiong, nous trouvons :

– Chao Chuan Xiong (炒川芎), cette méthode de préparation est plus appropriée pour les personnes ayant un vide de Qi et de sang. En effet, la racine Chuan Xiong non-préparée a une légère tendance à fatiguer le Qi et le sang, préparée de cette façon lui permet de modérer ce problème.

– Jiu Chao Chuan Xiong (酒炒川芎) améliore la capacité de la racine Chuan Xiong à vivifier le sang, faire circuler le Qi et à arrêter la douleur.

 

Différence entre Dang Gui (l’angélique chinoise) et Chuan Xiong (la racine de livèche)

 

Tout comme l’angélique chinoise, la racine Chuan Xiong est une herbe importante pour les désordres liés au sang, dont les troubles gynécologiques.

 

L’angélique chinoise harmonise et nourrit plus le sang, alors que la racine de livèche favorise plus la circulation sanguine et disperse les stases de sang.

C’est deux dernières actions sont améliorées lorsque ces 2 herbes sont utilisées ensemble. L’humidité de l’angélique chinoise, qui permet notamment d’humidifier la sécheresse et de débloquer les intestins lorsqu’elle est prise seule, équilibre la sécheresse de la racine Chuan Xiong. Cette dernière de son côté, réduit les éventuels effets néfastes provoqués par la nature humide/grasse de l’angélique chinoise.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyen: 4,80 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog