La menthe est très connue autour du globe, et fait partie de la pharmacopée chinoise. Nous parlons ici de la menthe chinoise, Herba  Menthae Haplocalycis, qui est une variété un peu différente de celle que nous connaissons.

Son nom chinois est Bo He (Bò Hé; 薄荷), elle disperse le vent pathogène lors de fièvre. Sa nature lui permet de monter au visage et à la tête, pouvant ainsi traiter la perte de voix, des troubles au niveau de la bouche et des dents, ainsi que de rafraichir la gorge.

Son arôme facilite l’ouverture des orifices, réduit la rétention des liquides et disperse la chaleur dans les muscles.

 

Propriétés de la menthe chinoise en pharmacopée chinoise

 

 

Bo He: la menthe séchée

 

 

Nature : Fraîche

Saveur : Piquante, aromatique

Relation avec les organes (tropisme) : poumon, foie

 

 

 

Indications principales :

 

1) Disperse le vent-chaleur

Symptômes : fièvre, maux de tête, toux, yeux rouges, gorge irritée, rhume, grippe

 

2) Extériorise

Symptômes : fièvre, maux de tête, pieds froids

 

3) Évacue les éruptions cutanées

Symptômes : exanthème avec fièvre, début de rougeole

 

4) Éclaircit la tête et les yeux

Symptômes : yeux rouges, maux de tête, irritation de la gorge, étourdissement

 

5) Soulage la stagnation du Qi du foie

Permet au Qi du foie de circuler librement, les symptômes associés à la stagnation du Qi du foie sont : oppression/douleur de la poitrine et/ou des hypocondres, instabilité émotionnelle, troubles gynécologiques.

 

6) Calme les démangeaisons

Symptômes : eczéma, urticaire, réaction allergique

 

Contre-indication

 

La menthe est contre indiquée pour :

  • Les personnes souffrant de transpirations spontanées
  • Ceux qui ont une montée de Yang du foie
  • Les personnes ayant un vide de Yin et sécheresse du sang
  • Ceux qui ont un vide de sang en raison du vide de Yin et sécheresse du sang
  • Celles qui allaitent, car la menthe peut engendrer une lactation insuffisante
  • Les personnes souffrant d’une hernie hiatale

 

Une consommation excessive de menthe peut réduire le Qi et le Yang.

 

Effets pharmacologiques

 

  • Favorise la sécrétion de la bile
  • Effet antiseptique
  • Action antispasmodique
  • Effet sécrétolytique
  • Traite les troubles gastro-intestinaux
  • Traite les infections des voies respiratoires supérieures

 

En utilisation externe, la menthe peut soulager les myalgies (douleur musculaire) et les névralgies (affection douloureuse causée par un nerf).

 

 

Dosages

De 3 à 10g, standard 4g.

 

Quelques combinaisons :

 

Contre le vent-chaleur, les yeux rouges et maux de tête, la menthe peut être associée à :

  • Jing Jie – 荆芥 (Herba seu flos schizonepetae tenuifoliae)
  • Huang Qin – 黄芩 (Radix Scutellariae Baicalensis)

 

Lors de gorge gonflée et douloureuse :

  • Jie Geng – 桔梗 (Radix Platycodi grandiflori)
  • Jiang Can – 僵蚕 (Bombyx  Batryticatus)

 

 Contre les irritations, blessures dues au vent-chaleur, gorge sèche, toux, crachats jaunes, démangeaisons cutanées :

  • Niu Bang Zi – 牛蒡子 (Fructus Arctii Lappae)

 

Lors de douleur dans la poitrine, douleur des hypocondres :

  • Bai Shao – 白芍 (Radix Paeoniae Lactiflorae)
  • Chai hu – 柴胡 (Radix Bupleuri)

 

Grossesse :

La menthe peut être consommée pendant la grossesse.

 

 

Notes

 

Il faut signaler que les feuilles et la tige de la menthe n’ont pas exactement les mêmes propriétés.

 

– Les feuilles de la menthe – Bo He Ye (薄荷叶Menthe séchée (Bo He) en médecine chinoise) sont meilleures en ce qui concerne la dispersion du vent-chaleur (toux, yeux rouges, gorge irritée, rhume, grippe…) et l’évacuation des éruptions cutanées.

– La tige – Bo He Geng (薄荷梗) est meilleure pour descendre le Qi et régulariser le foie (oppression/douleur de la poitrine et/ou des hypocondres, instabilité émotionnelle, troubles gynécologiques).

 

Comme presque toutes les herbes utilisées dans la pharmacopée chinoise, il y a des méthodes de préparation de la menthe qui influeront sur ses propriétés :

– Chao Bo He (炒薄荷) permet de réduire la saveur piquante de la menthe et ainsi modère son effet sudorifique. Cette méthode de préparation est donc à utiliser lorsqu’il y a déjà transpiration afin d’éviter de blesser le Qi et les liquides.

– Bo He Tan (薄荷炭) disperse la chaleur dans le sang.

 

Le jus de menthe quant à lui, clarifie la chaleur, rafraichit le sang et soulage la douleur. Il peut aussi être utilisé en externe, en goutte, lors de saignement de nez ou lors de gonflement et douleur dans l’oreille.

 

 

Pour trouver de la menthe chinoise, il suffit d’aller sur notre boutique en ligne

 

 

Enregistrer



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (13 votes, moyen: 4,62 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog