Lorsqu’on parle du mont Wudang, on devrait plutôt dire « les monts » car cette chaine de montagne s’étire sur 400km au nord-est de la province de hubei. Les cartes modernes inscrivent le plus haut pic à 1612 mètres.

Les monts Wudang (wǔdāng shān; 武当山) sont considérés comme le berceau des arts martiaux internes taoïstes comme le Ba Gua Zhang et le Tai Ji Quan pour ne citer que les plus connus. Ces monts abritent de nombreux temples taoïstes qui sont visités par de nombreuses personnes chaque année.

 

 

Brève histoire des Monts Wudang

 

A l’époque déjà, les monts Wudang étaient connus pour ses nombreux temples taoïstes, mais surtout par le fait que ces derniers étaient des centres de recherche, d’enseignements et de pratique de la méditation, des arts martiaux, de la médecine traditionnelle chinoise, et des pratiques de l’agriculture et des arts liés au taoïsme.

Durant la dynastie de Han, ces monts attirèrent l’attention de l’empereur. Puis pendant la dynastie des Tang, le premier lieu de culte nommé « la salle des cinq dragons » fut construit, il deviendra sous la dynastie Song un temple.

 

Des temples ont été saccagés et pillés pendant et après la révolution culturelle. Plus récemment, Wudang Shan est (re)devenu populaire auprès des chinois et des touristes occidentaux en raison de ses paysages et son intérêt historique.

La valeur culturelle et historique des temples des monts Wudang ont été reconnu par l’UNESCO en 1994, classés en tant que site de l’héritage culturel mondial.

 

Les temples actuels

 

Les monts wudang en ChineDe nombreux temples furent édifiés dans les montagnes durant la grande époque architecturale des empereurs Ming. Parmi les plus célèbres, le pavillon d’or situé au sommet du pic Tian Zhu, entièrement réalisé en cuivre doré.
Selon l’histoire locale, la pavillon a été forgé à pékin puis, transporté à Wudang Shan.

Le pavillon d’or abrite une statue de bronze de l’empereur Zhen Wu (dieu taoïste stellaire qui gouverne le ciel septentrional) avec autour de nombreuses statues en cuivre doré.

 

En contrebas, se dresse 2 autres temples sur le pic Zhan Qi Feng :

 

Temple taoïste du mont wudang– Le temple des nuages pourpres, construit en 1413, il regroupe plusieurs pavillons incluant le pavillon du Dragon et du tigre, le pavillon du ciel pourpre, de l’est et de l’ouest.

Le pavillon du ciel pourpre abrite des statues de Zhen Wu à différents moments de sa vie, avec sur le côté gauche la divinité chinoise Guan Yin. Le pavillon héberge également des vestiges culturels et l’arme légendaire de Guan Yu (général chinois de la fin de la dynastie Han et du début de la période des Trois Royaumes).

 

Temple taoïste Nanyan en Chine– Le temple Nan yan qui se dresse au bord du chemin menant au pic Tian Zhu. Ce temple abrite des statues de bronze dorés représentant différentes divinités et 500 statues dorées d’environ 30 cm.

Ce temple est considéré comme étant le plus spectaculaire parmi les 3 plus célèbres temples de Wudang Shan (les 2 autres étant le temple des nuages pourpres et le pavillon d’or).

 

 

Comment y accéder ?

 

Les temples sont à une dizaines de kilomètres de la porte d’accès à la montagne. Des sentiers partent de l’entrée, mais la plupart des visiteurs prennent des mini-van jusqu’au parking. Il faut ensuite grimper près de 2 heures pour accéder au sommet du pic Tian Zhu où se trouve le pavillon d’or.

On peut aussi utiliser le téléphérique pour attendre le sommet.

 

Hébergements

 

Les hôtels sont en principe faciles à trouver. En altitude des hébergements sont également à disposition mais ils sont dans la pure tradition taoïste (du moins pour ceux dans lesquels je suis allé), planche en bois en guise de matelas, pas d’électricité et eau chaude et cage d’escalier lugubre à souhait.

 

 

Wudang Shan en Chine

 

 

Les monts Wudang comportent 73 pics, le plus haut sommet se trouve au sud-est de la ville de Shiyan. Cette ville est le passage quasi obligé avant d’aller aux monts Wudang, et c’est de celle-ci que je parlerai la prochaine fois.

 

 

 

 

 

 

Mini temple sur le mon WudangIntérieur d'un petit temple taoïste

Près des sommets on peut rencontrer de « mini temple » mais il faut bien chercher.

 

 

Pour continuer dans les lieux célèbres pour leurs arts martiaux et religion, je vous invite à jeter un œil à l’article sur les monts Song et le temple de Shaolin.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyen: 4,83 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog