Saviez-vous qu’il y a une province de Chine dans laquelle de nombreux chinois ne ressemblent pas à des asiatiques ?

 

Comme il n’existe pas d’occidentaux naturalisés chinois, les chinois sont tous des asiatiques. Donc, lorsqu’on voit certains hommes ou femmes n’ayant pas les traits caractéristiques d’un asiatique, dire qu’ils ou qu’elles sont chinois(es), on a du mal à le croire.

Carte de la province du XinjiangPourtant, la province du Xinjiang (新疆), parfois appelée Turkestan oriental ou Turkestan chinois, abrite de nombreux chinois ayant la physionomie occidentale. Ceci est dû à sa situation géographique en Asie centrale, cette région était traversée par l’ancienne *route de la soie. C’était une zone de passage dans laquelle de nombreuses ethnies cohabitaient et où de nombreuses vagues de colonisation se sont succédé : populations indo-européennes, populations xiongnu, proto-turques, turques et proto-mongoles.

 

Les différentes ethnies de cette province sont actuellement: Ouïghours (45 %) Han (41 %) Kazakhs (7 %) Hui (5 %) Kirghizes (0,9 %) Mongols (0,8 %) Dongxiang (0,3 %) Tadjiks (0,2 %) Xibe.

L’ethnie Han est la principale de Chine ( 92 % de la population chinoise) au contraire de l’ethnie Hui ou Xibe qui font partie des minorités chinoises.

 

Du fait de ce métissage, plusieurs enfants du Xinjiang sont très beaux et sont invités dans des émissions télévisées chinoises pour chanter ou pour être un(e) modèle.

C’est donc à cause de cela que certains occidentaux sont confondus avec des chinois venant de la province du Xinjiang… à condition d’être mince et brun.

 

 

*Route de la soie: principale route commerciales qui reliait l’Asie à l’Europe.

 

Trajet de la route de la soie

Les principales routes de la soie entre 500 av. J.-C. et 500 ap. J.-C.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyen: 4,29 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog