Ce que l’on appelle l’énergie Qi ou tout simplement Qi (qì; chinois simplifié: 气 ; chinois traditionnel: 氣) est l’énergie qui est dans tout l’univers. Traditionnellement, l’univers est composé de 3 énergies principales qui sont le ciel, la terre et l’homme. Le ciel est la plus importante énergie des 3 car elle influence la terre et l’homme par le biais des 6 énergies climatiques et des corps célestes tels que la lune, les étoiles…

L’énergie terrestre est sous l’énergie céleste (le ciel) et subit les changements de cette dernière qui à la fois l’influence et la contrôle. Par exemple, une trop grande chaleur détruira les végétaux, trop de pluie fait déborder les rivières…

L’homme est entre le ciel et la terre, comme dit plus haut le ciel agit sur l’homme au moyen des 6 énergies climatiques et la Terre intervient sur l’homme par le biais des cinq éléments.

 

Le Qi et son étymologie

 

Le Qi en médecine chinoiseSur le plan étymologique il y a eu plusieurs évolutions du caractère servant à désigner le Qi. Il y a 2000 ans les anciens textes de la médecine chinoise écrivaient Qi avec ce caractère: 炁 . Ce caractère est composé de 2 clés (aussi appelé « radicaux »), une en haut et une en bas. Celle du haut se traduisait par « rien » et celle du bas (灬) par feu, le caractère complet pouvant signifier « aucun feu ».

A cette époque le Qi correspondait donc à « aucun feu » ce qui est compréhensible puisque les praticiens de jadis avaient pour but de maintenir l’équilibre Yin-Yang. C’est à dire que chaque organes reçoive la quantité nécessaire pour son fonctionnement optimal. Les troubles étant bien souvent des excès de Yang (qu’on va résumé par « chaleur ou feu »), ils déséquilibrent l’organe concerné et  modifie son fonctionnement. Le but du médecin était donc de veiller à ce que le patient reste dans un état de « aucun feu » en maintenant l’équilibre du Yin et du Yang.

 

Plus tard, le caractère « 氣 » apparait pour désigné le Qi. Celui-ci est également composé de 2 clés:

  • 气 correspondant à « vapeur »
  • 米 correspondant à « riz »

 

A partir de de là, de nombreuses idées sont nées pour expliquer la signification de ce caractère, par exemple:

  • Le Qi est comme la vapeur qui s’échappe du riz juste cuit
  • Le Qi vient de l’énergie produite par l’absorption du riz
  • Le Qi est un produit de l’air et de la nourriture

 

Pour ma part, je pencherai plutôt pour la Troisième signification car on oublie bien souvent que « 气 » peut aussi signifier « air ». Dans ce cas le sens du caractère 氣 serait que le Qi de l’homme à pour source l’air, venant du ciel, et de la nourriture, venant de la Terre.

 

La caractère 气 que l’on connait aujourd’hui est l’écriture simplifiée du caractère traditionnel 氣. Ceci est dû à une réforme de l’écriture qui se mit en place lors de l’arrivée des communistes au pouvoir.

 

Le Qi aux yeux de la science

 

Au départ il y a avait de nombreux débats sur ce qu’était réellement le Qi, certains prétendaient que c’était de l’électricité, d’autres de la chaleur ou un mélange d’électricité, chaleur et lumière. Par la suite, les scientifiques ont mieux appréhender ce que pouvait être le Qi et en on déduit que c’était de l’énergie électromagnétique.

Plus récemment, il y a eu encore des progrès puisque des scientifiques commencent à mettre un nom sur cette fameuse énergie. Cette dernière ferait donc partie de ce que la science appelle: la bio-éléctricité qui est un champs électromagnétique vivant influencé par l’hygiène de vie, l’air respiré, les sentiments, les pensés, les activités, l’environnement…

 

Le corps est constitué de matières conductrices d’électricité formant un circuit et créant un champs magnétique. L’absorption de la nourriture et de l’air engendre une réaction chimique produisant cette énergie électromagnétique. La mise en circulation de cette dernière est due à la force électromotrice générée à l’intérieur du corps.

Le champs magnétique de la terre et des nuages joue un rôle permanent sur les êtres vivants. De nombreuses expériences ont été réalisées en Chine pour déterminer l’impact des champs magnétiques et électriques sur le Qi. Certains acupuncteurs utilisent des aimants apposés sur le points d’acupuncture, d’autres font passer de l’électricité à faible intensité à travers des aiguilles plantées dans un point.
Ces expériences n’ont pas été très convaincantes jusqu’ici, mais étant nouvelles il faut leur laisser le temps de se développer et être vérifiées pour convaincre les acupuncteurs traditionnels.

 

Pour connaitre les différents Qi, vous pouvez lire l’article sur ce sujet nommé « les différentes formes de Qi« 

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (11 votes, moyen: 4,82 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog