L’écorce ou peau de mandarine séchée (epicarpium Citri Reticulatae) appelé en chinois Chen Pi (Chén Pí; 陈皮) fait partie de la pharmacopée chinoise et de la vie quotidienne des chinois. En effet, elle est très souvent préparée en décoction, incorporée dans des plats cuisinés ou prit en infusion.

Elle peut être un bon complément de l’igname de Chine, Shan Yao (shān yào; 山药), lorsque ce dernier procure des distensions abdominales ou une perte d’appétit.

 

Nous allons voir maintenant les propriétés de l’écorce de mandarine séchée.

 

Propriétés de Chen Pi dans la pharmacopée chinoise

 

Chen Pi est la peau de mandarine selon la pharmacopéé chinoise

 

Nature: tiède

Saveur: amère et piquante

Relation avec les organes (tropisme): rate, estomac, poumon

Direction de l’action: descendante

 

 

 

Indications principales

 

1) Fait circuler et régule le Qi

 

Symptômes: Distension épigastrique et de l’abdomen, plénitude, nausée, renvoi, faiblesse digestive, manque d’appétit

 

2) Transforme les Mucosités

 

Symptômes: Toux avec expectorations, bronchites chroniques, sensation étouffante dans la poitrine, emphysème.

 

3) Assèche l’Humidité

 

Symptômes: Nausée, vomissement, fatigue, faiblesse, perte d’appétit.

 

4) Tonifie le Qi

 

Symptômes: Fragilité, faiblesse digestive, diarrhée, perte d’appétit.

 

5) Dirige le Qi vers le bas

 

Symptômes: Nausée, vomissement, régurgitations acides.

 

6) Déloge les mucosités

 

Symptômes: mucosités, mucosités-chaleur obstruant le Shen, hallucinations, parler à soi-même, dépression, phobie, schizophrénie, désordre mental accompagné par une stagnation du Qi du foie.

 

 

Effets pharmacologiques

 

Augmente le péristaltisme, dilate les bronches, utilisé pour traiter la mastite (ou mammite), bronchite chronique, calcul biliaire (lithiase biliaire), utilisé à usage local pour traiter les brulures.

 

 

Contre-indication

 

En cas de chaleur ou excès de chaleur, déficience de Yin, toux grasses, mucosités-chaleur, hématémèse, expectorations avec présence de sang, à utiliser avec précaution lorsqu’il y a mucosités-chaleur.

 

 

Toxicité et effets secondaires 

 

A long terme, sa consommation peut consumer le Yuan Qi (Qi originel).

 

 

Dosages

 

De 3 à 10g, standard 3g

 

 

Quelques combinaisons

 

  • Avec Hou Po – 厚朴 (Écorce de magnolia – Cortex Magnoliae Officinalis) et Cang Zhu -苍朮 (Rhizoma Atractylodis) dans les cas de stagnation d’Humidité-Froid avec plénitude épigastrique, distension abdominale, plénitude, régurgitation acide, fatigue, selles molles.
  • Avec Ban Xia – 半夏 (Tubercule de Pinellia ternata – Rhizoma Pinelliae Ternatae), Fu Ling – 茯苓 (Sclérotium du champignon pachyme – Sclerotium Poriae Cocos) et Hou Po – 厚朴 (Écorce de magnolia – Cortex Magnoliae Officinalis) dans les cas d’obstruction en raison de froid-humidité avec sensation étouffante dans la poitrine, toux, importantes expectorations blanches et visqueuses.
  • Avec Bai Zhu – 白朮 (Racine d’Atractyle -Rhizoma Atractylodis Macrocephalae) dans les cas de déficience de la rate avec humidité et manque d’appétit.
  • Avec Sheng Jiang – 生姜 (Rhizome frais de gingembre – Rhizoma zingiberis officinalis) dans les cas de disharmonie du Qi de l’estomac avec vomissement et éructation.
  • Avec Qing Pi – 青皮 (peau de la tangerine immature – Citri Reticulatae Viride Pericarpium) dans les cas de stagnation du Qi du foie avec douleur au flanc, douleur à la poitrine, tension abdominale.

 

 

 

Grossesse

 

Peut être consommé pendant la grossesse.

 

Ecorce de mandarine coupéePeu de mandarine séchée et coupée

 

La peau de mandarine séchée est disponible dans notre boutique

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (18 votes, moyen: 4,11 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog