Nous avons vu jusqu’à présent que le Taoïsme accorde une grande importance à « l’équilibre », et la théorie des cinq éléments ne déroge pas à cette règle.
Pour que la théorie des 5 mouvements (ou éléments) reste parfaitement équilibrée et que le cycle tourne correctement, il doit obéir à deux lois :

 

1. Une loi de production qui correspond au « cycle d’engendrement » ou « cycle Sheng » (shēng 生). C’est un cycle où un élément nourrit ou engendre l’élément suivant. L’explication de ce cycle est la suivante:

 

  • Le bois engendre le feu (le bois brule et ainsi crée le feu)
  • le feu engendre la terre (le feu crée des cendres qui redeviennent ensuite de la terre)
  • La terre engendre le métal (le métal est un minerai, donc dans la terre)
  • Le métal engendre l’eau (le métal peut se liquéfier)
  • L’eau engendre le bois (l’eau est nécessaire pour la croissance et la survie du bois)

 

Ce cycle d’engendrement constitue ce que l’on appelle « la loi de la mère et du fils » ce qui correspond pour « les organes » à ceci:

 

 

 

  • Le cœur est mère de la rate et fils du foie
  • La rate est mère du poumon et fils du cœur
  • Le poumon est mère du rein et fils de la rate
  • Le rein est mère du foie et fils du poumon
  • Le foie est mère du cœur et fils du rein

 

 

 

et pour « les entrailles » à ceci:

 

  • L’intestin grêle est mère de l’estomac et fils de la vésicule biliaire
  • L’estomac est mère du gros intestin et fils de l’intestin grêle
  • Le gros intestin est mère de la vessie et fils de l’estomac
  • La vessie est mère de vésicule biliaire et fils du gros intestin
  • La vésicule biliaire est mère de l’intestin grêle et fils de la vessie

 

 

Chaque élément correspond à un « couple » organe/entrailles (formations fonctionnelles Yin – Yang) que nous avions vu dans l’article « Le corps Humain Yin – Yang« .

Comprendre le « cycle Sheng » au travers de « la loi de la mère et du fils » peut paraitre complexe mais le schéma se trouvant à droite vous montre de façon bien plus clair que le « cycle Sheng » est, en fait, très facile à comprendre.

 

 

2. Une loi d’inhibition qui correspond au « cycle de destruction » ou « cycle Ke » (kè 克). C’est un cycle où chaque élément contrôle ou inhibe non pas celui qui le suit mais lz suivant. On dit que « chaque élément inhibe celui qui succède à son fils« :

 

 

 

 

 

 

  • Le feu contrôle le métal (le feu fond le métal)
  • Le métal contrôle le bois (le métal coupe le bois)
  • Le bois contrôle la terre (le bois couvre la terre)                            
  • La terre contrôle l’eau (la terre absorbe l’eau)
  • L’eau contrôle le feu (l’eau éteint le feu)

 

 

 

Cette loi d’inhibition est une loi de freinage réalisant un équilibre interne qui interdit la domination d’un élément par rapport à un autre.

 

L’équilibre des deux cycles (Sheng et Ke) est assuré par un support et un contrôle mutuels des cinq éléments. Le « cycle Sheng » assure la continuité et la croissance tandis que le « cycle Ke » limite la croissance pour qu’elle ne soit pas excessive.

On obtient ainsi une sorte de code qui montre la dépendance réciproque de l’homme et de l’univers et permet de détecter un déséquilibre énergétique en raisonnant par analogie.

Il existe encore 2 autres lois, un peu plus compliquées et plus rarement utilisées.

 

Je vous invite à lire le prochain post pour la mise en pratique de ces 2 lois fondamentales des cinq éléments dans la Médecine Traditionnelle Chinoise.

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyen: 4,71 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog