Voici quelques coutumes chinoises qui peuvent déstabiliser lorsqu’on veut faire des affaires en Chine.

 

Négociation des prix

 

Faire des affaires en ChineDu plus petit magasin à la plus grande entreprise, la société chinoise est habituée à négocier les prix. Du coup, lorsqu’une entreprise occidentale arrive et dit: c’est ce prix là que je veux, en pensant que l’affaire va être vite réglée, ça ne marchera pas. Les chinois étant habitués à négocier, il vaudra mieux être prêt à discuter longuement et donner le prix le plus haut avant de donner aussitôt le prix le plus bas.

A moins d’être une très grosse entreprise avec d’énormes moyens et le gouvernement de votre pays qui vous appuie, les entreprises doivent suivre la façon de faire chinoise pour faire leur business en Chine.

 

Le diner d’affaire chinois

 

Plus que l’aspect business, les chinois doivent arrivez à vous connaitre, vous cerner. Pour cela rien de mieux qu’un repas dans un bon restaurant. Oui mais voilà… on y aura généralement passé des heures sans jamais parler de ce dont nous étions censés discuter.
Il faudra remettre ça au deuxième rendez vous, avec un autre diner au cours duquel, dans le meilleur des cas, les chinois commenceront à parler de ce qui nous intéresse.

Mais dans beaucoup d’endroit de Chine, le vrai diner d’affaire ce déroulera lors du troisième rendez vous.

 

 

Pour les diner d’affaire ou repas en général, lorsque vous êtes l’invité la nourriture sera commandée à profusion par votre hôte. Les plats seront très variés car il faut que chacun puisse trouver ce qu’il aime, quitte à commander beaucoup trop de nourriture.
La personne qui paye ne doit pas être perçue comme Xiao Qi (avare) et elle montrera qu’elle est riche (ou elle le fera croire).

 

A la fin du repas ou pendant le repas, si vous ne voulez plus manger ou boire, ne vous forcez surtout pas à finir ce qu’il y a dans votre bol. Laissez la nourriture ou la boisson dans votre bol ou verre.
Bien qu’en occident nous avons tendance à nous forcer pour finir en raison de notre éducation (« finis ton assiette! Pense aux enfants qui n’ont rien à manger! »), il sera préférable de faire l’inverse en Chine de façon à ce que votre hôte comprenne que vous avez assez mangé. Et que donc, il n’est pas avare et a commandé suffisamment de plats.

Si les plats sont vides et votre bol est vide, l’hôte se chargera de commander d’autres plats, même si vous lui dites que vous avez assez mangé.

 

Heureusement, les restaurants chinois mettent à disposition des barquettes pour pouvoir emporter le surplus de nourriture.

 

 

Voici d’ailleurs une publicité qui montre très bien cette différence culturelle. Bien que montrée sous l’angle de l’humour, elle n’est pas très éloignée de la réalité:

 


Par ailleurs, lors de ces repas d’affaires, méfiez vous des « oui » qui peuvent dire « non » en Chine.

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog