En Chine, on peut souvent voir des personnes manger un petit quelque chose tout en marchant dans le rue. Les chinois mangent toutes la journée, est cela correspond à ce que l’on appelle chez nous du grignotage.

Le grignotage a une forte connotation négative chez nous car dans notre tête grignotage = grossir. Mais quand on voit que les chinois grignotent beaucoup alors qu’ils ne prennent pas un gramme, on se pose des questions.

La réponse est toute simple, grignoter oui mais pas n’importe quoi !
Si on grignote tout le temps des pâtisseries, viennoiserie, barre chocolaté … c’est sur que la ligne en prend un coup.

 

Il n’y a presque aucun gâteau dans la cuisine chinoise, les grignotages des chinois sont en fait des en-cas salés, parfois fris (qu’ils achètent principalement chez les marchants ambulants) mais ça reste toujours très léger niveau ingrédients. Par exemple: de la farine, de l’eau, un peu de ciboule, sel et une petite sauce, cela nous fait quelque chose à grignoter et pour trois fois rien.

Pour en revenir aux gâteaux, il y a aujourd’hui de nombreuses pâtisseries qui font des gâteaux à l’américaine, avec presque que de la crème. Ils sont souvent très gros mais ne sont pas aussi bourratif que les nôtres.

 

Que se soit le grignotage ou les repas, la nourriture est très importante en Chine. Lorsque deux chinois se croisent dans la rue et qu’ils se connaissent, la première phrase qu’ils se disent est: « est ce que tu as mangé », ce qui remplace l’habituel: « il fait beau aujourd’hui » que nous utilisons.
Ceci témoigne de l’importance de la nourriture après avoir connu des années de privation.



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog