Nous avions vu les articles concernant la cannelle de Chine (Rou Gui) et la racine de rhubarbe (Da Huang), nous allons voir ici l’intéressante association de ces deux herbes en médecine chinoise.

 

Propriétés des deux herbes

Avant de parler en détails de l’association de la cannelle de Chine et de la rhubarbe, il est important de rappeler les propriétés de ces deux herbes.

La cannelle de Chine (Rou Gui)

CasseNous parlons ici de la cannelle de Chine (Ròu Guì; 肉桂), c’est à dire Cinnamomum cassia PRESL ou Cinnarnomurn cassia var. rnacrophyllurn. Cette dernière à une nature bien plus réchauffante que la cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum, aussi appelée Cinnamomum zeylanicum).

Rappelle de ses propriétés ci-dessous :

Nature Très chaude
Saveur Piquante et douce
Tropisme (entre dans les méridiens du : ) Cœur, reins, foie, Rate
Description brève Réchauffe et tonifie le Yang, disperse le froid, favorise la circulation du sang

 

La racine de rhubarbe

La racine de la rhubarbeLa racine et le rhizome de rhubarbe est nommée Da Huang (Dà Huáng; 大黄) en chinois. La pharmacopée chinoise utilise 3 variétés de rhubarbe : Rheum palmatum Linn, Rheum tanguticum Maxim. et Baill. et Rheum officinale Baill.

Rappelle de ses propriétés ci-dessous :

Nature Froide
Saveur Amère
Tropisme (entre dans les méridiens du : ) Cœur, gros intestin, Foie et estomac
Actions selon la dialectique MTC

Élimine l’accumulation de chaleur dans les intestins, rafraichit le sang, élimine les stases de sang, la rhubarbe calcinée arrête les saignements.

 

 

Association de la cannelle de Chine avec la racine de rhubarbe

En jetant un œil au tableau ci-dessus de chacune de ces herbes, on remarque aussitôt leur nature contraire.
Cette association a en fait une application clinique assez large, et elle est un excellent exemple des subtilités impliquées dans une combinaison d’herbes de nature chaude et de nature froide.

La cannelle de Chine a une forte action consistant à libérer la surface et à réchauffer les méridiens qu’elle cible. De son côté, la rhubarbe a un fort effet purgatif et une action consistant à réduire les stases de sang.
De ce fait, leur combinaison créée une interaction complexe à plusieurs niveaux :

1)L’effet de la cannelle de Chine consistant à libérer la surface associé à l’action drainante d’accumulation interne de la rhubarbe permet de traiter un état mi-externe/mi-interne avec pour symptômes :

  • Frissons
  • Maux de tête
  • Fièvre avec transpiration
  • Le tout avec douleurs et plénitude abdominales.

2) L’utilisation de la racine de rhubarbe pour drainer vers le bas, et de la chaleur de la cannelle de Chine pour protéger la rate de la nature froide de Da Huang. Ceci est souvent une méthode utilisée lorsqu’un purgatif a été utilisé trop tôt lors d’un trouble externe, entrainant le pathogène externe à entrer à l’intérieur et à obstruer la rate, l’estomac, et les intestins. Cela cause des symptômes comme plénitude et douleurs abdominales avec constipation.

3) La capacité de la racine de rhubarbe à entrer dans le sang et à éliminer la stagnation, ainsi que sa capacité à rafraichir le sang est utilisée dans certains cas comme l’approche principale. De son côté, la cannelle de Chine permettra de réchauffer le sang et ainsi, encourager le rétablissement de la circulation normale du sang après que la stagnation ait été éliminée.
Cette approche est mise en lumière dans la formule Tao He Cheng Qi Tang (桃核承气汤), la décoction de Semen Pruni Persicae pour ordonner le qi.

 

Vous pouvez lire la fiche respective de ces herbes ci-dessous. La cannelle de Chine :

Les propriétés de la cannelle (Rou Gui)

 

La racine et rhizome de rhubarbe :

La rhubarbe (Da Huang)

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyen: 4,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog