La préparation

Les Chinois commencent par mettre la table et poser les plats dessus. Selon la grandeur de la table, la famille chinoise pose dessus autant de couverts que la table peut en accueillir. (3, 4, 5, 6… couverts).

 

Ces plats doivent être:
– 3 plats n’étant pas un plat de viande ou de légumes
– 3 plats de viande
– 2 gâteaux de l’an (Nian Gao) ==> comme pour le rituel du dieu de la richesse, un gâteau devra avoir un côté arrondi.
– Une soupe ==> bien souvent une soupe de navet (surtout dans le sud du Jiangsu)
– Fruits
– Friandises (bonbons, cacahuètes …)

 

L’entrée des esprits

Lors de ce moment spécial, il est de croyance que les portes entre notre monde et celui « d’en haut » sont ouvertes pour que les esprits puissent passer. C’est pourquoi le plus âgé de la famille ouvre la porte d’entrée afin de laisser les ancêtres (ou leurs esprits) rentrer et s’assoir à la table (donc les chaises doivent être tirées avant d’ouvrir la porte d’entrée).
Puis le membre de la famille le plus âgé verse du vin pour les esprits dans chaque bol.

Il est à noter qu’à partir du moment où la table est prête à recevoir les esprits, personne ne doit toucher les chaises. Ceci, dans le but de ne pas déranger les esprits (cela pourrait faire échouer la cérémonie).

 

Le rituel

 

Le rituel suivant est exactement le même que celui pour le dieu de la richesse


1Verser du Huang Jiu (huángjiǔ; 黄酒) qui est de l’alcool/vin jaune dans un bol (ou autre)

 

2Saluer trois fois en face de la table. Le salut se fait agenouillé ou debout si la personne ne peut pas se mettre à genoux.

 

3 Verser un peu d’alcool jaune dans les mêmes bols.

 

4 Saluer trois fois

 

5Verser encore un peu d’alcool jaune dans les mêmes bols.

 

6 Saluer trois fois puis remplir de riz le deuxième bol de chaque « personne »

 

 

 

Fin du rituel : les sycees

 

Ensuite, la famille met fin à la cérémonie en brûlant des *sycees (Yuán Bǎo; 元宝). Par opposition au rituel du dieu de la richesse, les sycees utilisés ne sont pas les gros, ce sont les Yuan Bao ordinaires qui sont utilisés. La famille peut brûler autant de sycees qu’elle veut, il n’y a pas de nombre spécifique, mais si l’on en brûle beaucoup, c’est mieux.

yuan baoyuan bao

 

* Le sycee est un petit lingot de métal qui était utilisé dans l’ancienne Chine en tant qu’argent. La plupart étaient en argent, mais certains pouvaient être en or.
Dans les plus communs rituels chinois, les gens utilisent des sycees ayant la forme d’un bateau, fabriqués en pliant des papiers de couleur argent, et les brûlent à la fin du rituel.

 

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog