L'ai avec ses bulbesL’ail est un légume souvent employé comme condiment qui a un rôle important dans la prévention et le traitement de différents troubles. Il est utilisé depuis toujours.
Nous allons voir dans cet article quelques préparations simples utilisant l’ail pour traiter différents désordres. En effet, l’ail a un champs d’action très large, sur les cheveux et la peau lorsqu’il est utilisé en externe, du rhume, infection pulmonaire, en passant par la diarrhée et l’asthme lorsqu’il est ingéré.
Bien que la tige verte de l’ail est aussi utilisée, c’est la bulbe qui est utilisée dans les différentes préparations ci-dessous.

Je ne vais pas mentionner ici toutes les indications de l’ail, cela sera fait dans un autre article consacré aux bienfaits de l’ail. Il faut tout de même savoir que l’ail étant de nature tiède et de saveur piquante, il est essentiellement utilisé lorsque le froid est impliqué.
En raison de son effet stimulant, il ne peut pas être utilisé chez les personnes ayant un trouble touchant les yeux, les dents, la gorge et la langue engendré par un vide de Yin qui se manifeste par :

  • transpiration nocturne
  • fièvre basse en journée
  • pommettes rouges
  • bouffées de chaleur

Mais aussi lors de chaleur excessive, comme lors de chaleur de l’estomac (bouche sèche, soif, constipation, teint rouge).

 

Rhume

Faire une décoction de bulbes d’ail avec des morceaux de gingembre pelés. Les bulbes et le gingembre doivent être coupés en très petit morceaux. Boire la décoction.

Les morceaux d’ail et de gingembre ayant servi pour la décoction sont traditionnellement mélangés à un plat de pâtes, soit dans une sauce ou directement avec les pates.

C’est une méthode de traitement lors du commencement du rhume sans transpiration, encore au stade de syndrome extérieur. Les deux ingrédients étant de nature tiède et
de saveur piquante, ils peuvent expulser le pervers froid.

 

Toux

Écraser 500g d’ail pour en faire une pâte.

Prendre 2 cuillerées de cette pâte mélangé à du sucre de canne intégral avec de l’eau chaude. A consommer 2 fois par jour.

 

Cette méthode est utilisée pour traiter la toux causée par une attaque du vent – froid externe.

 

Infection pulmonaire

60g d’ail à la peau rose
100g de vinaigre de riz

 

L’ail et le vinaigre sont bouillis dans un récipient en terre cuite pendant 10 à 15 minutes, la préparation est bue après les repas pour réduire l’irritation de l’estomac et des intestins.
2 fois par jour pendant une longue période.

 

Œdème et néphrite chronique

Faire tremper des graines de soja pendant une nuit. Les cuisiner avec 8 à 10 bulbes d’ail.

 

Asthme

  Écraserde l’ail pour le mettre en pâte, puis mettre celle-ci sur le point Yong Quan (1R), biratéralement, sur la plante des pieds, puis bander les pieds.
L’ail est changé tous les jours pendant plusieurs jours ou jusqu’à ce que l’attaque soit contr?lée.

Cette méthode est utilisée pour traiter la toux et l’asthme avec expectorations abondantes ou avec présences de sang. La personne doit garder ses pieds chauds et est interdit de fumer,
de boire de l’alcool et de manger des aliments épicés.

 

Bronchite chronique

  • 10 bulbes d’ail
  • Un demi bol de vinaigre de riz
  • 100g de sucre de canne intégral

 

Écraser de l’ail pour le mettre en pâte,le mélanger avec le sucre et laisser tremper le tout dans le vinaigre pendant 3 jours.

Une demi cuillerée de cet extrait de vinaigre est bu avec de l’eau chaude, 3 fois par jour, une fois que le résidu de l’ail ait été enlevé.

Cette préparation peut produire un bon effet thérapeutique pour le traitement de la bronchite chronique, notamment chez les personnes âgées.

 

Tuberculose pulmonaire

 

  • 15g d’ail
  • 1 œuf

 

L’œuf est mélangé dans l’eau bouillante, et cette soupe d’œuf chaude est mélangée avec l’ail (réduit en pâte). Boire le tout. A prendre 2 fois par jour.

Du sucre ou du sel peut être ajouté à cette soupe sans altérer son effet thérapeutique.

 

Abcès du poumon

  • 50g d’ail avec la peau rose
  • 100g de vinaigre de riz

Écraser l’ail pour en faire une pâte, et le faire bouillir dans le vinaigre pendant environ 10 minutes. Prendre après le repas, 2 fois par jour.

Cette préparation peut contrôler l’inflammation, elle produit un effet bactéricide et favorise le drainage du pus dans le traitement de l’abcès du poumon.

 

Diarrhée

2 bulbes d’ail sont rôties jusqu’à ce que la peau devienne noir. Elles sont ensuite chauffées en décoction pendant 20 minutes. Boire le liquide.

L’ail peut tuer les bactérie et améliorer les fonctions digestives permettant de traiter la diarrhée avec forte odeur.

 

Constipation

Une fois pelé, un bulbe d’ail est cuit au-dessus du feu. La gousse chaude est ensuite enveloppée dans tissu en soie et insérée dans l’anus.

Cette méthode est utilisée pour traiter la constipation tenace.

 

Piqûre d’insecte

Couper une bulbe en deux et frotter sur la zone touchée

 

Mycose génitale

Faire bouillir des bulbes d’ail dans de l’eau pendant 20 minutes. Le liquide est utilisé pour laver la zone affectée.

 

 

Notes

L’ail est toujours pelé avant utilisation dans les préparations cités. Ces dernières ne sont que des exemples, il y en a encore beaucoup d’autres.

Ce légume peut aussi être utilisé pour nettoyer des plaies ou des brûlures sous forme de décoction.

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyen: 5,00 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog