Cette plante est connue pour son utilisation en phytothérapie. Jiao Gu Lan, ou Jiaogulan, est le plus souvent consommée comme une tisane. Elle n’avait pas été souvent utilisée en médecine traditionnelle chinoise parce qu’elle pousse loin du centre de la chine où la médecine chinoise évoluait. Son introduction dans les standards de la pharmacopée est relativement récente. Elle était surtout connue localement, utilisée principalement dans les régions montagneuses du sud de la chine et du nord du Vietnam. Elle est décrite par les locaux comme « l’herbe de l’immortalité », parce que les gens de la province du Guizhou, où des infusions de Jiaogulan sont consommées régulièrement, auraient une longévité inhabituelle.

Il y a une récente réapparition de l’intérêt porté sur cette plante et de ses applications. Et pour cause, puisque cette herbe est utilisée pour de nombreuses affections modernes.

 

 

Cette herbe est disponible dans notre boutique

 

 

Description brève de Jiaogulan

 

Jiaogulan pour tisane Nom chinois Jiao Gu lan (Jiǎo Gǔ Lán; 绞股蓝)
Nom pharmaceutique Rhizoma seu herba gynostemmatis
Espèce botanique standard
Gynostemma pentaphyllum (Thumb) Makino
Autres noms

Qi Ye Dan (七叶胆)
Wu Ye Shen (五叶蔘)

Partie de la plante Rhizome et partie aérienne au-dessus du sol
Nature Froide
Saveur Légèrement amère
Tropisme (entre dans les méridiens du : ) Poumon et cœur
Description brève Clarifie la chaleur et élimine la toxicité, humidifie le poumon, favorise la génération des liquides organiques, et chasse les mucosités (expectorant).

 

Indications de jiaogulan en médecine chinoise

 

1) Tonifie le Qi, humidifie le poumon, génère des liquides organiques et chasse les mucosités

Ces indications selon la dialectique de la médecine chinoise signifient que jiaogulan est indiquée lors de trouble chronique comme :

  • Asthme
  • Migraines
  • Névralgie altérant les fonctions respiratoires et gastro-intestinales caractérisées par un vide avec nausée, vomissement, difficulté à respirer et congestion de la poitrine.

2) Clarifie la chaleur, élimine la toxicité, réduit les gonflements et les inflammations, et soulage la douleur

Ces indications permettent d’utiliser cette herbe lors :

  • D’ulcère gastro-duodénal
  • D’hyperlipidémie
  • De bronchite
  • De dermatite allergique
  • De nodules
  • De cystite
  • D’herpes Zoster
  • De maladies du foie
  • De cancers

3) Baisse la pression artérielle et le cholestérol

L’utilisation moderne de jiaogulan l’utilise aussi lors d’hypertension et de taux élevé de cholestérol.

 

Effets pharmacologiques

  • Hypercholestérolémie
    L’eau extraite de jiaogulan a démontré un effet marqué dans la réduction du taux de cholestérol et de triglycérides (1). Dans un essai clinique, 129 patients ont été divisés en deux groupes, un groupe recevant jiaogulan et l’autre recevant un placebo. Après un mois d’étude, les patients du groupe qui recevait l’herbe ont montré statistiquement une diminution significative du cholestérol et des triglycérides par rapport au groupe placebo. Les effets secondaires comprenaient deux cas de vertiges, un cas de manque d’appétit, quatre cas de distension abdominale, 42 ont rapporté une perte de poids, et 28 un gain de poids.(2)
    Dans une autre étude, la combinaison de jiaogulan avec Shan zha (cenelles) a réduit à la fois le taux de triglycérides et de cholestérol.(3)
  • Anti-âge
    La consommation de jiaogulan est associée à une espérance de vie prolongée et à un vieillissement retardé chez les animaux. Dans une étude, un groupe de souris âgées ont été divisées en deux groupes. Après quatre mois, toutes les souris du groupe contrôle sont mortes, alors que seulement 50% des souris sont mortes dans le groupe utilisant l’herbe.(4)
    Dans des études cliniques, l’administration de jiaogulan trois fois par jour pendant deux mois a été bénéfique pour 106 patients dans la réduction des signes généraux et les symptômes du vieillissement, tels que la fatigue, manque d’énergie, aversion au froid, diarrhée, mauvaise mémoire, perte d’équilibre, insomnie, et excès de rêves.(5)
  • Maux de tête
    Cinquante patients avec maux de tête dus à diverses causes ont été traités avec 79,6% d’efficacité globale à l’aide de 30 à 50 grammes par jour de jiaogulan sous forme d’infusion.(6)
  • Trachéite chronique
    Dans une étude clinique, une préparation de jiaogulan a été utilisée pour traiter les patients atteints de trachéite chronique. Sur 86 patients, l’étude a rapporté une récupération complète chez 12 patients, une amélioration modérée chez 23 autres patients, une certaine amélioration chez 45 patients, et aucun changement des six derniers patients.(7)
  •  Gastrite chronique atrophique
    151 patients ont été traités avec 10 grammes de jiaogulan trois fois par jour pendant trois mois. Selon l’endoscopie, 28 patients ont montré une amélioration significative, 57 ont montré une amélioration modérée, 58 n’ont montré aucun changement, et huit patients ont montré une détérioration. Le taux effectif global était de 56,26%. Aucun effet secondaire important a été reporté.(8)
  • Cancer
    Selon des études de laboratoire, les préparations de jiaogulan ont démontré une influence inhibitrice sur divers types de cellules cancéreuses, y compris les cancers de l’estomac, de l’abdomen, de l’utérus, du foie, de la bouche, de l’œsophage, du pancréas, du cerveau, du poumon, du rein, de la langue, du sein, et de la peau. Il y avait aussi une augmentation de l’espérance de vie chez les souris qui ont reçu l’herbe par rapport au groupe contrôle.(9)
  • Adaptogène (une plante adaptogène est une plante augmentant la capacité du corps à s’adapter aux différents stress, quelles que soient leurs origines.)
  • Augmente le nombre de globules blancs
  • Évite la coagulation sanguine
  • Préviens les maladies cardiovasculaires : améliore la circulation sanguine vers le cerveau et le cœur, consolide le muscle cardiaque contre les blessures dues à un manque de sang et d’oxygène.

 

(1) Applications pratiques de la pharmacopée moderne 1990;
(2) Médecine de Hunan 1991;
(3) La Cour B, et al. La médecine traditionnelle chinoise dans le traitement de l’hyperlipidémie. Journal d’ethnopharmacologie mai 1996
(4) Étude de la médecine chinoise sur les brevets 1988
(5) Revue médicale et d’herboristerie du Hunan 1991
(6) Revue de médecine chinoise sur la pratique de la médecine interne 1993
(7) Revue de médecine chinoise du Hunan 1993
(8) Revue de médecine chinoise intégrée à la médecine occidentale 1991
(9) Étude moderne de la médecine traditionnelle chinoise, vol. IV

 

La composition chimique de jiao gu lan comprend gynoside, ginsenoside, rutine et ombuoside.
Des saponines: plus de 80 gypenosides

On trouve également : sucre, vitamines, acides malonique, flavones comme: rutine, ombuine, contient également 18 types d’acides aminés et des éléments inorganiques tels que le fer, le zinc, le cuivre, le manganèse, le sélénium, le calcium, etc.

 

Vous trouverez cette herbe dans notre boutique

 

 

Dosage de jiaogulan

Dosage standard : de 5 à 12g par jour.

 

Contre-indications

Jiaogulan est relativement sûr. De rares effets secondaires bénins ont été observés, tels que la fatigue, sentiment d’oppression thoracique, nez sec, gorge sèche, et éruption cutanée.
Des réactions et complications graves n’ont pas été signalées.

Après l’administration quotidienne de 4g / kg / jour pendant 90 jours chez des souris, aucune anomalie n’a été signalée dans le bilan sanguin, le foie, les reins, le cœur, et les testicules.

 

Cette plante a des propriétés sédatives légères et des effets analgésiques. Elle potentialise l’effet sédatif de barbituriques et inverse l’effet de mescaline.

 

Grossesse

Jiaogulan est contre-indiqué au cours de la grossesse et de l’allaitement.

 

Combinaisons de plantes avec Jiaogulan

 

Contre la bronchite chronique, jiaogulan peut être associé avec :

  • Fu Rong – 芙蓉  (Radix Hibiscus)

Lors d’ulcère gastro-duodénal :

  • Bai Hua She She Cao – 白花蛇舌草 (Herba hedyotidis diffusae)
  • Wu Zei Gu – 乌贼骨 – Os Sepiae seu Sepiellae)
  • Zhe Bei Mu – 浙贝母 (Bulbus Fritillariae Thunbergii)

Contre les nodules :

  • Bie Jia – 鳖甲 (Carapax trionycis)
  • Zhe Bei Mu – 浙贝母 (Bulbus Fritillariae Thunbergii)

Lors de tumeur :

  • Bai Hua She She Cao – 白花蛇舌草 (Herba hedyotidis diffusae)
  • Ban Zhe Lian – 半枝莲 (Herba Scutellriae Barbatae)
  • Ling Zhi – 灵芝 (Ganoderma Lucidum)
  • Dong Chong Xiao Cao – 冬虫夏草 (Cordyceps Sinensis)

Contre herpes zoster :

  • Long Dan Cao – 龙胆草 (Radix Gentianae longdancao)

Lors d’hyperlipidémie :

 

NOTES

 

L’infusion de cette herbe peut être appliquée localement lors de taches de vieillesse.

 

L’une des principales raisons de la résurgence de jiaogulan est la différence de composition des patients et de l’environnement entre les anciennes conditions de vie en Chine et les modes de vie actuels en occident. Dans le passé, la malnutrition et la famine ont été les principales maladies et préoccupations. En revanche, les maladies cardiovasculaires sont actuellement les principales causes de décès. Jiaogulan étant une excellente herbe pour clarifier la chaleur et dissiper les mucosités, il n’est pas étonnant que la plupart des médecins découvrent maintenant sa merveilleuse capacité à réduire le cholestérol et à traiter différents types de maladies cardiovasculaires.

 

Ne pas confondre l’herbe de l’immortalité (Jiaogulan) avec le champignon de l’immortalité (Lingzhi).

 



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyen: 4,75 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog