La pastèque aussi nommée « melon d’eau » est le fruit de l’été par excellence en raison de sa forte action rafraichissante et désaltérante grâce à sa haute teneur en eau (92%). C’est pour cela qu’elle est très consommée dans les pays chauds ou lors de canicule.
La pastèque est une plante annuelle à tiges rampantes pouvant atteindre trois mètres de long. Les feuilles sont très découpées, avec des lobes arrondis, profondément incisés. Les gros fruits lisses sont de forme sphérique, plus ou moins oblongue, de couleur vert foncé souvent marbrés de blanc, ils ont une chair rouge, jaune, verdâtre ou blanche, et ont des graines noires ou rouges.

Cet aliment-médicament est très froid pour le corps, d’où une action assez forte sur celui-ci. La pastèque fait partie de la pharmacopée chinoise et diététique chinoise, nous allons surtout voir les bienfaits de sa chair, mais aussi ceux des pépins, de la peau, de la racine et des feuilles, ainsi que des graines.

 

La chair de pastèque

 

Description brève de la chair de pastèque

 

La pastèque Nom chinois Xi Gua (Xī Guā ; 西瓜)
Nom pharmaceutique Citrulli Fructus
Espèce botanique standard
Citrullus vulgaris Schrad.
Autres noms

Han Gua (寒瓜)

Partie de la plante Fruit
Nature Très froide
Saveur Douce et insipide
Tropisme (entre dans les méridiens du : ) Vessie, cœur et estomac
Description brève Rafraichit, humidifie (réhydrate), facilite la diurèse.

 

Indications de la chair de pastèque

1) Clarifie la canicule et génère des liquides

Cela signifie que la chair de pastèque est rafraichissante, désaltérante et hydratante. Elle est donc indiquée lors de coup de chaleur, de maladies fébriles, de soif avec des urines foncées et de gorge douloureuse.

2) Facilite la diurèse

Elle est donc indiquée lors de mictions peu abondantes ou de mictions difficiles.

3) Clarifie le cœur

Lorsque le feu du cœur devient hyperactif, cela peut se répercuter sur la langue entrainant aphte ou glossite. La chair de pastèque permet de calmer cette hyperactivité et par la même occasion le stress.

4) Hépatite ictérique

Elle est récemment utilisée comme complément pour traiter l’hépatite ictérique, mais aussi lors de néphrite, de cholécystite, d’hypertension et d’œdème.

 

Effets pharmacologiques

  • Diurétique
  • Désaltérant
  • Anti-inflammatoire buccal

 

Dosage de la chair de pastèque

Le dosage est généralement entre 15 et 30g.

 

Contre-indications

La pastèque est contre-indiquée chez les personnes ayant une digestion faible avec selle molle ou diarrhée chronique, froid dans l’estomac engendrant des douleurs. Par conséquent, elle est contre-indiquée lors de vide de la rate et de l’estomac, ainsi que lors de présence d’humidité-froide dans le foyer médian.

Elle est fortement à déconseiller en hiver et lors :

  • de fatigue
  • de frilosité
  • de convalescence
  • de rhume ou de grippe
  • après un accouchement
  • pendant les règles

 

Grossesse

A consommer avec précaution lors de la grossesse. Déconseillé pendant la période postpartum.

 

Combinaison de plantes avec la pastèque

Lors d’humidité-chaleur dans le foyer médian, la chair de pastèque peut être associée avec :

 

NOTES

En début d’article la chair de pastèque est appelée « aliment-médicament », car elle est considérée à elle seule, l’équivalent de la décoction appelée « décoction du tigre blanc », d’où son nom de Bai Hu Tang naturel.

Par ailleurs, la pastèque diminue les symptômes de la gueule de bois.

 

 

La peau de pastèque

 

La peau intérieure

 

écorce de la pastèque Nom chinois Xi Gua Pi (Xī Guā Pí ; 西瓜皮)
Nom pharmaceutique Citrulli exocarpium
Espèce botanique standard
Citrullus vulgaris Schrad.
Partie de la plante Écorce
Nature De très fraîche à froide
Saveur Douce
Tropisme (entre dans les méridiens du : ) Rate et estomac
Description brève Rafraichit, réhydrate, facilite la diurèse.

 

La peau de pastèque dont on parle ici est celle qui est intérieure. Elle n’est pas aussi rafraichissante que la chair, car sa nature est un peu moins froide. Elle a toutefois une action diurétique plus forte, c’est pour cette raison qu’elle est plus utilisée que la chair pour traiter les œdèmes associés à la canicule. Elle est aussi indiquée lors de jaunisse avec urines foncées.

Pour avoir des informations sur comment cuisiner la peau de pastèque, vous pouvez lire un autre article à ce sujet ici.

 

La peau extérieure

C’est la peau la plus extérieure du fruit (Xī Guā Cuì Yì; 西瓜翠衣), elle est utilisée en décoction lors de canicule. Dosage de 5 à 10g.

 

Remède

La pastèque (le plus souvent la peau) sous forme de poudre séchée est mélangée avec du sulfate de sodium. Cela forme le remède appelé Xi Gua Shuang (Xī Guā Shuāng; 西瓜霜). De nature froide et de saveur salée, cette poudre est utilisée pour traiter les aphtes, les glossites et les maux de gorge.

 

Racine et feuilles de pastèque

Leurs indications sont lors d’hématémèse (rejet de sang par la bouche) ou de saignement de l’anus.

 

Graines de pastèque

La graine de pastèque avec sa coque a une action hémostatique.

Les graines de pastèque (sans leur coque) sont de nature neutre et de saveur douce. Elles lubrifient les intestins, réduisent un excès de chaleur du poumon, réduisent la soif et l’hypertension. Elles sont indiquées lors de toux chronique, d’expectorations, de rejet de sang par la bouche.

La coque des graines est quant à elle indiquée pour traiter les saignements hémorroïdaires.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (13 votes, moyen: 4,85 sur 5)
Loading...


mini cours de diététique chinoiseLa boutique du blog